Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


France-Fermetures : les syndicats ont obtenu prime exceptionnelle et hausse générale des salaires

Publié par vierzonitude sur 1 Juin 2018, 16:06pm

France Bleu Berry annonce que "Les syndicats de France Fermetures ont obtenu une prime exceptionnelle et une hausse générale des salaires cette semaine après deux mois de conflit." En effet, le conflit social est terminé chez France Fermetures dans le Cher, fabricant de portes de garages et de volets. Le mouvement portait sur les salaires depuis début avril, avec grèves et blocages des sites de Saint-Hilaire de Court et Massay près de Vierzon, 

"Un accord a été trouvé mercredi soir avec la direction : une prime exceptionnelle de 500 euros bruts pour tous les salariés (350 salariés sur les 4 sites du groupe en France), hausse générale de 2% sur les salaires (pour les salaires inférieurs à 2.100 euros bruts), la direction s'engage aussi à revaloriser les primes d'intéressement et les primes d'assiduité. Le retour à la normale est prévu lundi sur les sites de production."

Dans un article de la Dépêche du Midi, on apprend que "Les salariés de France Fermetures sont toujours en grève. Suite aux bons résultats du groupe, ils demandent à leur direction un juste retour avec une augmentation de salaire et la mise en place d'un treizième mois. Ce mercredi 30 mai, 23 d'entre eux sont partis en bus à Boussac pour appuyer leurs représentants lors des négociations et une vingtaine d'entre eux sont restés à Capdenac". 

D'ailleurs, "L'ensemble des salariés du groupe est fortement mobilisé, les sites de Vierzon et Massay ont eux aussi prévu d'envoyer nombre de salariés à Boussac où se déroulent les négociations."

La Dépêche du Midi nous apprend que "Depuis le 9 avril, les salariés de l'usine de menuiserie France Fermetures à Saint-Julien-d'Empare, près de Capdenac, mènent une grève sur leurs heures supplémentaires. Ils réclament ainsi de «meilleurs salaires et un treizième mois». Suite aux premières négociations qui n'ont rien donné, menées mercredi dernier au siège de l'entreprise à Boussac (dans la Creuse), une vingtaine sur les 40 salariés de Capdenac se rendra, ce mercredi, en fin de matinée, à de nouvelles négociations avec la direction au siège de l'usine. Une réunion à laquelle participeront également les salariés des usines de Massay et Vierzon, le PDG ainsi que les deux actionnaires du groupe. La table ronde sera ensuite suivie d'un CE extraordinaire dans lequel les salariés de l'usine souhaitent renégocier certains points sur l'accord de 35 heures. Le reste des salariés présents à Capdenac manifesteront devant le site de l'usine."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Raslebol 01/06/2018 23:29

Enfin, une bonne nouvelle pour ces ouvriers et l'entreprise!.
Que du temps perdu et d'argent pour une direction obtuse, à l'écart des préoccupations de ceux qui souffrent malgré un travail.
Il serait temps d'écouter et de se poser devant la table des négociations dans toutes entreprises, et tous confondus , pour faire tourner ce pays dans les meilleurs conditions, c'est pas simple, c'est vrai, mais ça reviendra moins cher en perte à la fin pour tous!.

Raslebol 31/05/2018 13:11

Dur , dur d'être ouvrier à notre époque!.
Quand certaines entreprises se goinfrent sur le bénéfice du travail de ces salariés, en promettant des primes panier,13ème mois etc.., et qu'après résultat , ils vous trouvent, toujours des excuses bidons pour ne pas en donner, c'est vraiment pitoyable , surtout que celles -ci ,embauchent en intérim la plupart du temps!.

France Fermeture n'a pas que ces fenêtres qui verrouillent bien , le coffre- fort en fait bien parti.

Archives

Articles récents