Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Maison de Célestin Gérard : coût des travaux 837.455 euros; vendue 180.000 euros !

Publié par vierzonitude sur 12 Septembre 2022, 07:00am

Maison de Célestin Gérard :  coût des travaux 837.455 euros; vendue 180.000 euros !

Voici, détaillé, l'historique de la création d'un restaurant gastronomique dans la maison de Célestin Gérard d'après un document de la chambre régional des comptes de 2010. Elle devait être vendue 180.000 euros à un privé déjà désigné... Mais la nouvelle maire de Vierzon a demandé une nouvelle expertise aux Domaines car elle juge le prix de vente sous-estimé...

Cette opération a consisté à aménager un restaurant gastronomique dans une maison de maître située face à la gare de Vierzon.

Les investissements se sont élevés à 837 455 euros hors taxe au 31 décembre 2007, dont 80 % de financements publics. Ils comprennent la rénovation du bâtiment et l’équipement du restaurant.

Par délibération du 24 juin 1999, le conseil municipal de la ville de Vierzon a confié à la SEMVIE la réhabilitation et l’exploitation du bâtiment.

A cet effet, une convention de concession a été signée le 7 octobre 1999 entre le maire de la ville de Vierzon et le vice-président de la SEMVIE qui devait réaliser les travaux nécessaires pour réhabiliter le bâtiment, rechercher le preneur, négocier et établir les baux, assurer les tâches de gestion. 

A la demande de la ville de Vierzon, le service des domaines avait estimé en décembre 1998 la valeur de l’immeuble avant rénovation sur une parcelle de 170 m², à  57 930 euros. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
837 455 euros hors taxes de travaux pour une maison revendue ou proposée d'être vendue 180 000 euro ? .... impressionnant !, l'acheteur est un ami de qui ? <br /> <br /> Étonnant, ça me rappelle quelques scandales immobiliers pas si lointains .... mais qui finissent par passer aux oubliettes, on ne va pas se fâcher entre gens de bonne compagnie, surtout quand aux final c'est le con-tribuable qui paye la note !!
Répondre
C
A ces coûts faut-il ajouter les remises de loyer votées chaque année (ou presque), peut-être en échange d'un service de cantine gratuit pour certains élus (ils se reconnaîtront) et "l'oubli" du piano dans l'inventaire...
Répondre
P
L'argent publique est inépuisable et n'a aucune valeur pour les élus
Répondre
L
C’est le grand classique : l’Etat ou une autre collectivité acquiert un bien pas rentable, fait les investissements nécessaires à la rentabilisation avant de revendre au privé à un prix cassé.<br /> On commence ce nouveau mandat municipal sous la houlette du néolibéralisme le plus vulgaire.
Répondre
O
Que dirait un Nicolas Sansu dans l'opposition si une autre majorité proposait un tel bradage du patrimoine municipal ? Bien entendu, il n'aurait pas de mots assez forts pour protester et il aurait raison.
Répondre

Archives

Articles récents