Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Malaise autour du projet logistique contesté : un élu brise le silence

Publié par vierzonitude sur 23 Novembre 2020, 10:00am

Malaise autour du projet logistique contesté : un élu brise le silence

La majorité municipale ne montre plus ce visage unique qu'elle arborait avant, tous derrière celui qui est devant. Un des leurs, Jean-Claude Léchelon, conseiller municipal vert, mène une fronde inédite contre un projet économique qui est sans doute, celui du mandat, pour ne pas dire, le projet majeur de l'actuelle majorité depuis 2008 : la création d'une plate-forme logistique de 88.000 mètres carrés sur le parc logistique, avec une promesse (qui reste une promesse) de trois cents emplois. Et les élus Insoumis du conseil municipal expliquent "regretter leur vote", eux qui avaient voté pour. Les voilà qu'ils font machine arrière !

Un élu de la majorité ose tenir tête en créant un comité citoyen contre ce projet. Et des Insoumis... s'Insoumisent ! Dommage qu'ils ne se soient pas faits connaître pour freiner le centre routier, à l'Orée de la forêt avec son parking à camions, un centre routier qui n'en sera jamais un puisqu'aucune autre activité n'est venu s'y installer. Si ce n'est, là encore, la promesse d'une entreprise d'aliments pour bétail, rien à voir avec un centre routier.

On mesure le malaise au sein de la majorité, au silence qu'il engendre après la publication sur Vierzonitude, de l'acte de naissance de ce comité citoyen avec site internet, page facebook et tout ce qu'il faut pour faire tâche d'huile.

Boris René, un élu de la majorité avait expliqué dans un commentaire sur la page Vierzonitude, ne comprendre plus rien : "on a toujours reproché aux majorités successives leur inefficacité à sortir des projets porteurs d’emplois sur notre bassin de vie, moi le premier d’ailleurs, c’est pourquoi j’ai décidé de m’engager sans étiquette dans cette majorité pour en saisir les rouages et être acteur. Et maintenant, c’est de mon propre camp que vient la fronde !, je comprends mieux pourquoi on y arrive pas."

Boris René a franchi un autre cap en envoyant sa réaction officielle à Vierzonitude dans lequel il dit entre autre regretter "simplement un manque de confiance et d’échange et j’apprécie peu la façon de faire", sous-entendu des élus de la France Insoumise. La majorité pourra-t-elle garder le sile ce encore longtemps en feignant d'ignorer les voix contraires à ce projet ?

On préfère donner le feu vert à des chaînes de magasins en périphérie de Vierzon plutôt que de s'intéresser au bien-être des commerces de proximité, et ce, bien avant que le gouvernement ne décide de les fermer.

L'élu en question aurait même agité le spectre de la démission. C'eut été dommage qu'il ne puisse plus s'exprimer. Le sanitaire et l'économique est un débat intense à cause du Covid, l'environnement et l'économique en sera un à Vierzon. Aucun élu n'a moufté pour le Tour de France.

On ne peut pas tout avoir. Et au train où l'artificialisation des sols s'opère à Vierzon, il n'y aura bientôt plus de pairies pour faire brouter le troupeau de moutons. Il était temps qu'un élu de la majorité, puisque l'opposition s'en moque, fasse les choses. Enfin. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Je ne comprends pas !
La ville est couverte de friches industrielles à l'abandon qui pourrait être judicieusement utilisées pour loger de vrais emplois de production. Mais non, il vaut mieux sacrifier de la terre agricole, une fois de plus, pour y installer des camions et des entrepôts. Ce choix va à l'encontre de toute les politiques qui visent à réduire le plus possible le bétonnage. Ce ne sont pas des doux idéalistes qui font ces recommandations mais des politiques qui s'appuient sur les conclusions des scientifiques.
On ne peut plus décider de sacrifier les générations futures au motif qu'il faut de l'emploi coûte que coûte.
Pensez-y, messieurs les porteurs de projet !
Répondre
T
Je ne suis pas toujours d'accord avec les analyses de Vierzonitude. Mais je dois dire que certains de vos combats sont salutaires : notamment tout ce que vous avez publié contre l'artificialisation croissante des terres de Vierzon, contre l'aberration de l'expansion commerciale en périphérie, pour défendre le centre-ville et les commerces de proximité...
J'espère que ce collectif citoyen va grandir pour lutter contre ce projet destructeur.
Répondre

Archives

Articles récents