Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Marche blanche le 2 juin à Bourges, pour alerter de la mise en danger des patients

Publié par vierzonitude sur 1 Juin 2018, 16:09pm

La marche blanche aura lieu le samedi 2 juin 2018 à partir de 14h, point de départ place Séraucourt. Cette marche blanche, rappellent les organisateurs, regroupe les médecins libéraux et hospitaliers, "pour alerter les autorités compétentes sur le danger présent et réel du dysfonctionnement du CH de Bourges et des urgences en particulier, pour alerter de la mise en danger des patients, pour alerter de la mise en danger des médecins hospitaliers en souffrance, pour alerter du désarroi des médecins libéraux si le CH ne peut plus répondre à leurs attentes, pour mettre en évidence la cohésion entre le monde libéral et hospitalier, pour affirmer notre soutien aux confrères hospitaliers."

Marche blanche le 2 juin à Bourges, pour alerter de la mise en danger des patients

L'heure est grave à l'hôpital de Bourges, à tel point qu'un médecin urgentiste de l'hôpital de Bourges, un médecin généraliste de Bourges et l'Association des Jeunes médecins du Cher organisent une marche blanche en soutien à l'hôpital. "Nous sommes chaque jour témoin de la souffrance de l'hôpital de Bourges" écrivent les trois praticiens. "La fermeture récente d'un grand nombre de postes d'internes a précipité ce naufrage. En effet, les internes, victimes d’un manque de médecins dans les services, ont demandé la fermeture de leur poste. A l'heure actuelle, il n'y a plus d'internes dans les services des urgences mais aussi en pédiatrie. Il n'y a également plus d'internes de médecine générale en cardiologie." 

Les médecins expliquent que "Leur départ le 1er mai a précipité ces services dans une grande précarité. Les pédiatres, ​ ne pouvant répondre à toutes les sollicitations, ​ réduisent leurs créneaux de consultation. ​Le 1er mai fût également l'application d'un nouveau décret sur le CHB (Centre hospitalier de Bourges) limitant l'indemnité journalière des intérimaires. ​

Les urgences, n'arrivant plus à recruter suffisamment d’intérimaires, sont régulièrement obligées de fermer leur​ ligne de SMUR primaire ​n'assurant plus les transports médicalisés. Ce sont les SMUR de St Amand et de Vierzon qui pallient à ​cette carence à l'origine d'une réelle perte de chance pour nos patients ! Ce nouveau coup dur pousse certains confrères à fuir notre hôpital devant des conditions d'exercice trop pénibles."

De plus, ajoutent les organisateurs de cette marche blanche, "Nous ne pouvons nous résoudre à voir nos confrères en souffrance et notre hôpital sombrer emportant dans ses flots notre service de premier et de second recours ! Afin de soutenir nos confrères mais aussi notre hôpital et notre réseau de soin, nous vous proposons de nous unir. Cet élan de solidarité pacifiste se ferait sous la forme d'une marche "blanche", couleur de notre profession de soignant. Nous marcherions ensemble dans le centre-ville de Bourges aux côtés des autres professionnels de santé, mais aussi des élus et des usagers."

Elle est fixée au samedi 2 juin, rendez-vous 14h00 sur la place Séraucourt. 

"Ce serait également l'occasion de réaliser un appel au secours à nos autorités et permettrait une nouvelle fois de se rencontrer et de renforcer notre dynamique singulière sur notre territoire. La situation est difficile, alarmante mais il faut nous serrer les coudes, nous soutenir mutuellement. Côté pratique, nous vous proposons de marcher en blouse blanche aux côtés des élus et des usagers pour marquer avec un code couleur cette marche blanche. Si vous ne pouvez vous procurer de blouse blanche, n'hésitez pas à venir tout simplement en blanc." ​

Marche blanche le 2 juin à Bourges, pour alerter de la mise en danger des patients

Dans un communiqué, l'Union Syndicale de la Santé et de l’Action Sociale Départementale CGT du Cher et l’Union Départementale CGT du Cher "soutiennent l’initiative de la marche blanche du 2 juin 2018 à Bourges."

Le syndicat déplore "la situation concernant les difficultés que rencontre depuis des années le système de santé de notre pays. En effet, les établissements de notre département sont en grande souffrance et exsangues. La pénurie des personnels paramédicaux, médicaux, techniques et administratifs organisée de longue date, n’est plus acceptable."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LoL 02/06/2018 00:12

Bah!, à cette vitesse ,où notre gouvernement prend ces décisions, il va bien finir par demander à Roc Eclerc ,de devenir leur sponsor officiel 2018 !!.

SIMON 01/06/2018 19:04

Au fait nos FRENCH DOCTORS qu’on devait parachuter sur l’hôpital de BOURGES en urgence sont passés où ? au bout d’une semaine de préparatifs on peut se poser des questions :on intervient plus vite en pleine brousse qu’a Bourges dont le ministère a du perdre l’adresse . La cellule d’intervention doit répondre aux situations critiques : de séismes, attentats, raz de marées, épidémie ; n’y a-t-il pas un sérieux problème d’organisation au plus haut niveau de l’état ou alors des paroles en l’air pour clouer le bec de nos 3 députés mousquetaires au service du ROI SOLEIL . de plus les "en marcheurs " de BOURGES n'ont aucun scrupule a appeler leurs adhérents a participer a cette marche ! décidément ils n'ont aucune dignité ni la moindre pudeur

Archives

Articles récents