Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Méreau - Vierzon toujours pas réunis, une anomalie territoriale

Publié par vierzonitude sur 11 Octobre 2019, 05:40am

La communauté de communes Coeur de Berry regroupe, rappelons-le, Brinay, Cerbois, Chéry, Lazenay, Limeux, Lury-sur-Arnon, Méreau, Poisieux, Preuilly, Quincy et Sainte-Thorette (Massay part le 1er janvier 2020 pour la communauté de communes de Vierzon), c’est-à-dire, en grande majorité, le territoire du canton de Lury, chasse gardée politiquement. A droite.

C’est la raison pour laquelle, Méreau fait partie de cette CDC alors que la commune est imbriquée dans Vierzon comme Saint-Doulchard dans Bourges et pourtant, Saint-Doulchard et Bourges appartiennent à la même agglo, ce qui n’est pas le cas pour Vierzon et Méreau. Mais pas question de mélanger la droite luroise au communisme vierzonnais.

Evidemment, les départs de Foëcy et Massay pour Vierzon et avant de Mehun-sur-Yèvre et d'Allouis pour l’agglo de Bourges, n'ont pas arrangé les affaires de Coeur de Berry qui s’accroche toujours autant à son indépendance.

 

La population de Coeur de Berry passe de 8.576 à 7.153 habitants, ce qui va à contre-courant car en général, les communautés de communes augmentent leur population… Mais ce baroud d’honneur de la CDC Coeur de Berry est-il encore compréhensible ? On arrive toujours au même problème : Méreau d’un côté, Vierzon de l’autre, une incongruité territoriale.

 

A tel point que de l’autre côté de la route de Massay, la CDC Coeur de Berry a l’intention de construire un atelier-relais alors que la CDC de Vierzon en a construit un récemment au parc technologique et que ce dernier s’agrandit encore pour une troisième phase en bitumant une prairie. Comment des territoires si proches peuvent-ils se faire autant concurrence ?

 

Est-ce raisonnable ? Est-ce vraiment cela la cohésion des territoires ? Une concurrence sur un même sol… Et qui paye ? Comme d’habitude, le contribuable. Est-ce raisonnable d’entretenir une CDC d’un peu plus de 7.000 habitants à l’heure d’une certaine éthique de l’économie de l’argent public ?

 

On doit bien avouer que l’on ne comprend pas pourquoi la Préfecture, capable de décider tout et son contraire (d’abord Massay ne doit pas intégrer la CDC de Vierzon puis ensuite Massay peut y aller…) ne parvienne pas à dépasser ce fossé politique qui empêche la réunion du canton de Lury-sur-Arnon avec Vierzon. Sans doute que si les élections municipales changent radicalement les choses dans les communes du Lurois, la mainmise de la droite sur ce bout de territoire pourrait en pâtir. Pour le plus grand bien du contribuable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Paul 11/10/2019 18:57

Il y a même des agents municipaux de Vierzon qui habitent Méreau...et oui chercher l'erreur!!

Wizard 12/10/2019 10:10

Ah bon, on prend note que Vierzon est une caserne et que tous les salariés de la cité sont assignés à résidence intramuros.

paypal 11/10/2019 09:11

merci MR MORNAY de ne pas rentrer dans la communauté de VIERZON. Nous n'avons aucune envie de rembourser la gestion catastrophique de VIERZON depuis des décennies , un seul exemple foncier et taxe habitation 1300 euros sur MEREAU Maison identique 3000 sur VIERZON comme disait l'autre chercher l'erreur

Wizard 11/10/2019 15:37

Bravo, je vous rejoins dès que possible. Ce n'est pas parce qu'on habite près des cas sociaux qu'on doit adopter tous leurs problèmes.

Archives

Articles récents