Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Municipales : une démission et un recours suscitent des réactions

Publié par vierzonitude sur 25 Mars 2020, 20:03pm

En plein confinement pour cause de coronavirus, voilà une polémique politique dont on serait bien passé (mais qui, précisons-le, aurait eu toute sa place en temps normal). Dans un courrier adressé aux Vierzonnais-aises, à partir de la page facebook de sa liste, Vierzon, notre passion commune, le maire de Vierzon, Nicolas Sansu, réélu au premier tour des élections municipales, avait rappelé le résultat des élections, "tout en notant que son chef de file (NDLR : Christophe Doré) a d’ores et déjà démissionné mercredi dernier et ne siégera donc pas au conseil municipal."

Ce que le candidat malheureux aux élections confirme, dans la presse locale en précisant que "le Code de la défense dont je dépends, en tant que militaire, m’interdit d’être élu dans une commune de plus de 9.000 habitants, ce qui est le cas de Vierzon." Un conseiller municipal ne touche aucun revenu. Dans le même temps, il confirme, sans vouloir en dire plus, dans la presse également, avoir "déposé un recours devant le tribunal administratif d'Orléans pour obtenir l'annulation de l'élection." Le maire de Vierzon regrette alors, toujours dans la presse, "ce type de chamaillerie dans ce contexte où tout le monde est mobilisé sur le coronavirus".

Ce mercredi, sur son compte facebook, c'est au tour de François Dumon, président de la communauté de communes de Vierzon de pousser "un coup de gueule" appelant Christophe Doré à "un peu de dignité." Il ajoute :  "que l’on soit déçu quand on ne gagne pas, c’est normal. Je l’ai été bien des fois, mais jamais, jamais, je n’ai remis en cause le choix des électrices et électeurs.  Au contraire,  j’ai toujours assumé le rôle que nos concitoyens avaient décidé de me confier. Membre d’une équipe gagnante, j’ai assumé le fait d’être adjoint au maire et depuis 2015, président de la communauté de communes. Membre d’une équipe perdante, comme cela m’est arrivé, j’ai assumé mon rôle dans l’opposition municipale." 

 

Ce mercredi, Christophe Doré a, à son tour, publié, sur son compte facebook une mise au point à propos de sa démission qui n'est pas, écrit-il "un abandon." Il ajoute  que "la loi est très précise et stricte même si elle a évolué depuis 2018: tout militaire élu quel que soit son grade dans une commune de plus de 9000 habitants ne peut siéger au conseil municipal sauf à être placé en position de détachement, c'est à dire ne percevoir plus aucune rémunération.../... Je ne peux donc siéger ni au conseil municipal ni au conseil communautaire, mais reste évidemment Vierzonnais et leader du mouvement permettant un autre choix qui aurait pu être possible le 15 mars."

De plus, la presse locale annonce que le "candidat battu dès le premier tour aux élections municipales à Vierzon le 15 mars dernier, Christophe Doré (divers) a déposé un recours auprès du tribunal administratif d’Orléans (Loiret) contre l’ensemble des conseillers municipaux élus, dont le maire sortant, Nicolas Sansu (PCF)."

De son côté, la colistière de Christophe Doré qui siègera sur les bancs de l'opposition municipale, a réagi de son côté : "Réduire à une "chamaillerie" de cour de récréation un recours officiel, légal, étayé, des nombreuses irrégularités commises durant la campagne est pour le moins méprisant pour nos institutions, puisque ce recours est recevable..."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wizard 27/03/2020 08:57

De nombreux commentaires éclairent bien les préjugés politiques de leurs auteurs.

Mais on ne lit pas grand chose sur la justification de la démocratie. Que le code électoral ne fixe pas de quorum et n'invalide pas systématiquement tout scrutin qui ne répondrait pas à l'exigence d'une participation minimale constitue une grave anomalie qui ouvre la porte à un véritable déni de représentativité. C'est avec la non reconnaissance des bulletins blancs en tant que votes exprimés la principale carence de notre système.

Leon 27/03/2020 07:08

Voici ce que l’on peut lire dans le Guide des élections municipales et communautaires des 14 et 22 mars 2020 », page 17 article 2 11 11 qui détaille qui ne peut être candidat :

3o Les ofciers et sous-ofciers de gendarmerie ainsi que les ofciers supérieurs et généraux des autres corps militaires

Peut-être le candidat Dorè est-il gendarme à l’insu de lui-même ?
On peut par ailleurs se poser des questions sur la rigueur du travail des représentants du ministre de l’Interieur chargé de s’assurer de la sincérité du scrutin !
Mais faut pas être complotiste dans notre pays (ni dans les autres)

Bruno 26/03/2020 14:06

Vierzonitude avait publié cette page Facebook mais elle est certainement passer inaperçue juste deux reactions .cette page n'est plus visible ce jour.
Je pense que Christophe Doré ne découvre pas aujourd’hui son impossibilité de siéger et de garder un revenu mais il ne semble pas l’avoir entendu dire qu'en cas de défaites il donnerai sa démission

LoL 26/03/2020 12:25

Bah,on a qu'à les marier ces deux-là, à Vierzon on aime bien faire la fête et voir les gens heureux!! :-)

Deux maires, à Vierzon, reste à chercher deux pères, et tout le monde sera content et en famille, bah c'est pas plus compliqué que ça !! :-)

Athos 26/03/2020 11:55

Avec ce recours, même recevable, Christophe Doré et sa colistière donnent l'image de mauvais perdants. Le mauvais esprit et le manque de hauteur auraient j'en ai bien peur vite occulté l'espoir que cette liste pouvait susciter pour les 6 années à venir.

jean Marie 26/03/2020 11:50

Celui qui a provoqué la division du centre-droit, décide de démissionner et pourtant il était au courant des textes régissant la candidature des militaires.Ce gendarme était donc de passage à Vierzon, se moquant ainsi de ceux qui ont voté pour lui...Courage, fuyons! Mauvais perdant, il introduit un recours auprès du tribunal administratif. Question. Si le TA lui donne raison, se lancera-t-il à nouveau dans la course à la mairie? Attention, il peut à nouveau perdre et de nouveau démissionner! Du grand théâtre mais pas du tout drôle.

Wizard 26/03/2020 10:00

Ce genre d'élection qui sied parfaitement aux grands démocrates bolcheviks fait furieusement penser à la catastrophe de Tchernobyl. Vous vous souvenez de ces bataillons envoyés sur place afin de colmater la centrale ?
Oui, c'est comme ça, l'embrigadement idéologique l'emporte sur la peur.

L'essor 26/03/2020 09:56

Bravi Christophe Doré pour votre campagne et votre humanité.
Votre permanence souvent ouverte et allumée.Votre hospitalité à l'africaine en proposant aux visiteurs de s'asseoir et de prendre un café.
Les Vierzonnais ont tant besoin de proximité!Et ils n'ont pas voulu de vous!C'est bien dommage et ils le regretteront!

Mémoire 26/03/2020 09:01

François Dumon ne nous dit pas tout!En mai 2001,suite à une cantonale partielle qui avait opposée Nicolas Sansu,Jean Rousseau,David Tamencew,Sandrine Martin,Régis Robin et Philippe Fournie,le PCF avait déposé un recours pour contester l'élection de Jean Rousseau.Ils lui reprochaient d'avoir dépasser ses frais de campagne.

Leon 25/03/2020 23:02

Mince alors ! Le gendarme était pas au courant de la loi, sa hiérarchie non plus. À moins qu’il pensait ne recueillir aucune voix. Mince alors, on l’a échappé belle

Hollande 25/03/2020 20:07

A Vierzon le changement c'était le Commandant!
Les électeurs ont préféré les dégâts avec Nicolas!

Archives

Articles récents