Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La députée Nadia Essayan annonce avoir déposé plainte contre la CGT

Publié par vierzonitude sur 3 Juin 2018, 17:31pm

La députée Nadia Essayan annonce avoir déposé plainte contre la CGT

Sur sa page facebook, la députée de Vierzon, Nadia Essayan, annonce avoir "déposé plainte contre les syndicalistes de la CGT de Saint-Florent qui m’ont menacée et qui ont cherché à me bloquer l’accès à la salle où j’avais réunion avec les maires du canton de Charost." 

Une plainte pour menace de crime ou délit contre les personnes ou les biens à l'encontre d'un chargé de mission d'un service public. Vendredi, la députée avait déjà écrit, sur sa page facebook l'incident entre elle et des syndicalistes de la CGT, lors de sa réunion avec les maires du canton de Chârost.  

"Des militants CGT m’attendaient et j’ai écouté leurs revendications et la lecture de longues lettres et pétitions jusqu’à ce que ce rassemblement dérape". Nadia Essayan explique que les syndicalistes lui ont dit : « vous ne pourrez plus sortir de chez vous et circuler sur la voie publique ». Elle ajoute :  "J’ai donc dû stopper net le dialogue avec les militants CGT qui ont alors cherché à m’empêcher de rentrer dans les locaux de la communauté de communes. Je les ai poussés et suis entrée quand même, avec l’aide des élus réunis à l’intérieur et qui m’attendaient."

De son côté, la CGT explique, sur le site leberry.fr, que "Nadia Essayan n’aime pas le débat. Son attitude vis-à-vis de la CGT n’est qu’arrogance" fustige le secrétaire général du syndicat, Sébastien Martineau. Présent vendredi soir, celui-ci assure qu’avec une trentaine de camarades ils souhaitaient « lire des pétitions sur les ordonnances travail, le statut des fonctionnaires et les retraites. Au lieu de nous écouter, elle a préféré tourner les talons et entrer dans la salle de la communauté de commune ».

Le responsable de l'union départementale de la CGT, Sébastien Martineau, assure, toujours sur le site de la presse locale, "qu’aucune menace à son encontre n’a été proférée. Le climat social est extrêmement tendu, mais les députés ne le voient pas. Ce que je regrette, c’est que c’est la première fois qu’un député du Cher porte plainte contre des militants syndicaux".

La députée Nadia Essayan annonce avoir déposé plainte contre la CGT
La députée Nadia Essayan annonce avoir déposé plainte contre la CGT
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Deux parlementaires LREM irrités par les amendements du député non-inscrit Olivier Falorni sur la maltraitance animale, ont émis l’idée sur la messagerie Telegram de «le jeter dans le port» de la Rochelle... avec un sac de ciment.
Mais pourquoi sont-ils aussi méchants ? C’est la question qu’a dû se poser le député non-inscrit de Charente-Maritime, Olivier Falorni, lorsqu’il a pris connaissance des insanités que des députés La République en marche (LREM) débitaient sur son compte sur la messagerie Telegram. Un échange privé que les deux parlementaires ont taxé d’humoristique, et qui se conclut sur la suggestion d'expédier le Charentais au fond du port de la Rochelle avec un sac de ciment.
Jean-Baptiste Moreau, le député LREM de la Creuse a écrit au sujet du Charentais : «Je vais dire à quelques potes de la Rochelle de le jeter dans le port. Il y a deux poids deux mesure qui sont ignorés par la bande à Macron, même si la CGT n’est pas ma tasse de thé je pense que cette députée et je ne dit pas notre députée car elle ne me représente pas, exagère énormément.
Répondre
S
le 2 juin Mme ESSAYAN a constaté une belle mobilisation a la marche blanche en occultant sciemment la présence de nos 3 députés malgré sa fringale de selfie ; puis le 3 , suite aux propos polémiques de Mr SANSU ils ont répliqué ensemble en revendiquant leur présence et se sont affichés tout ceci pour préciser que c'est exactement ce type de comportement qu'on déteste, d'où qu'ils viennent et a fortiori d'élus qui nous donnent des leçons de morale .
Répondre
F
Bien. Ca va leur servir de leçon, à ces guignols de la CGT.

La photo montre surtout, qu'elle est entourée dans une sorte de prise en sandwich, comme un tigre dans la fosse aux lions.

Personnellement, je suis d'accord avec elle.

Déjà, rien que ce côté rassemblement autour d'elle témoigne bien d'une chose, le futur dérapement.
Répondre
S
on sent bien sur la photo que la tension est a son paroxysme et qu’un drame est imminent ! chacun y va de sa posture grotesque et convenue ; saluons pour une fois la force de notre députée qui a mis Ko les 4 gorilles de la CGT , elle passe donc ses journées en salle de musculation, on se demandait ce qu’elle faisait a Paris ( a l’assemblée elle est en dessous de la moyenne des députés et en province on ne la voit pratiquement à aucune manifestation publique ) . la séquestrer serait parfaitement illégal mais surtout inutile . Ceci étant dit le comportement de la CGT est inadmissible et répréhensible , mais bien au niveau de sa ligne de flottaison habituelle et la députée en portant plainte se place a la même altitude afin de se poser encore une fois en victime ; notons aussi , qu’adepte du dialogue , elle revendique et utilise la censure sur ses 2 sites facebook et qu’elle s’autocensure en oubliant d’y noter sa présence a la marche blanche de Bourges contre le gouvernement et contre les lois qu’elle a votées ( voir la photo sur le site facebook de son collègue LOIC KERVRAN ) on pourra facilement l’identifier elle aussi ;
Répondre
V
Il y a un post sur la page Facebook de la députée sur la marche blanche avec des photos où elle est présente. Donc pas d'auto-censure...
J
irresponsables pour eux de tenir de tels propos! ils encouragent ainsi la menace et permettent à la violence d'avoir une légitimité. Ces mecs se montent les uns les autres à qui aura l'idée la plus violente. Et la logique de groupe peut les faire aboutir au pire. Une secte qui encourage la destruction et l'agression?
Répondre
A
Lusor a raison ! Il y a maintenant trop de faits graves par des soi-disants syndicalistes de la CGT pour envisager une remise en cause de leurs actions , voire dissoudre ce mouvement extrémiste !
Répondre
L
Ces syndicalistes sont totalitaires et n'hésitent pas à entraver les libertés publiques pour imposer leur terreur. Ce syndicat est dangereux pour la démocratie comme le sont les groupuscules violents des extrêmes à droite comme à gauche. Tous devraient être dissouts.
Répondre

Archives

Articles récents