Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Nadia Essayan, signataire d'un appel contre l'abandon des animaux

Publié par vierzonitude sur 1 Juillet 2019, 06:05am

"Derrière le titre qui interpelle, "Un être sensible ne se jette pas", 240 députés et sénateurs signent dans Le Journal du dimanche (article payant) un appel pour mettre un coup d’arrêt aux abandons d’animaux", écrit France Bleu.

"A l’initiative de Loïc Dombreval, député (LREM) des Alpes-Maritimes, et Arnaud Bazin, sénateur (LR) du Val-d'Oise, ils s'engagent à déposer une proposition de loi pour en finir avec cette pratique. En France,  100.000 chiens et chats sont abandonnés chaque année. Ce serait un record en Europe selon l'association 30 millions d'amis."

​​​​​France Bleu ajoute : "Les parlementaires dressent une liste de mesures à étudier, au premier rang desquelles une “moralisation du commerce des animaux”. “La présence d'animaux en vente dans des rayons et les facilités de paiement proposées les assimilent à des biens de consommation et génèrent des achats irréfléchis qui favorisent l'abandon”, écrivent les élus. Un “chantier prioritaire” serait l’interdiction de vente d’animaux par internet."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Robert 01/07/2019 10:03

C'est une époque cruelle que nous vivons.Considérer un animal ,comme un produit tout jetable est répugnant.La loi Française considère que les animaux sont placés au même niveau que le mobilier , c'est effarant et abjecte .Cette nouvelle loi pourrait aller dans le bon sens, mais si elle n'est pas bien encadrée, des dérives pourraient surgir, tel que le massacre au lieu de l'adoption,et la maltraitance cachée,tel que faire exprès de blesser un animal domestique, pour qu'il soit euthanasié d'office (accident volontaire , écrasement) etc.
L'animal est un compagnon fidèle, et l'homme est fidèle à sa méchanceté .
Si un jour l'humanité devait changer et s'inverser dans la vie, combien d'humains seraient biens contents de ne pas subir de tels sévices!
Un animal est une vraie responsabilité, ne pas en vouloir est aussi un respect envers celui-ci , si les toutes les capacités nécessaires ne sont pas rassemblées pour son bonheur, présent et à venir.
Alors quand on aime un animal, c'est comme un enfant , c'est pour la vie, alors réfléchissez avant d'agir!

Chantal GROSJEAN 02/07/2019 20:26

Ceci est aussi grave que l'abandon des animaux : que fait-on en France pour prévenir la cruauté des animaux causée par des chiens de catégories très dangereuses ? Ce sont de véritables armes qui déambulent dans nos rues sans muselières, sans leur maîtres, non déclarés et voire pire : qui tuent celui tenu en laisse protégé et aimé par ses maîtres !!!

Athos 01/07/2019 18:43

Je suis d'accord avec vous, abandonner son chien (ou chat) au bord de la route est cruel, c'est pour cela que c'est un délit, mais le faire légalement dans un refuge ne fait pas de vous un criminel. On peut perdre son emploi, avoir de grosses difficultés financières, être gravement malade, divorcer.

La mode est de culpabiliser les français, ils sont champions d'Europe pour les abandons (au passage, la France est le pays où il y a le plus d'animaux de compagnie), ils sont champions pour la consommation de psychotropes, le nombre de jours de grève, et aussi pour le nombre de mutilés lors de manifestation, mais là, je ne vois aucun appel de parlementaires LREM…

Robert 01/07/2019 16:13

Oui, effectivement je ne suis plus à la page désolé, merci à vous et à France soir au passage!.
Malheureusement pour ce problème,on pourra changer autant de fois les articles de lois pour aider les animaux, les mauvais comportements ne changeront pas du jour au lendemain avec de tels individus irresponsables , on le voit déjà partout en France.
Il sera bien rare de voir des milliers de personnes condamner à de la prison ferme dans ce cas là par cette mesure(par manque de places hélas), et rare seront ceux qui pourront payer financièrement leurs dus à la société, vu que les gens vivent déjà au bord de la faillite personnel le plus souvent !
La preuve aujourd'hui , il faut encore combler les failles de ces lois, et trouver les sanctions adéquates pour que ces criminels (et oui) payent fortement et sûrement, pour ne plus jamais recommencer.

Athos 01/07/2019 11:04

C'est curieux, je croyais qu'un animal était reconnu depuis 2015 comme un "être vivant doué de sensibilité" dans le Code civil (nouvel article 515-14) et n’était plus considéré comme un bien meuble (article 528).

Archives

Articles récents