Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Ophtalmologie à l'hôpital de Vierzon : 459 rendez-vous en trois mois

Publié par vierzonitude sur 11 Février 2020, 05:50am

Ophtalmologie à l'hôpital de Vierzon : 459 rendez-vous en trois mois

"Nous allons chercher un ophtalmologue ailleurs qu'à Bourges car il y a de la mauvaise volonté du côté de la direction de l'hôpital de Bourges". Le maire de Vierzon avait posé les termes de l'équation qui oppose l'hôpital de Vierzon et de Bourges, dans le cadre du Groupement hospitalier de territoire (GHT), en juillet dernier. Le contentieux était vif, tellement vif que, publiquement, Nicolas Sansu avait mis les termes du désaccord sur la table. Car l'affaire durait depuis novembre 2018.

Et une bonne nouvelle a été annoncée par les élus de Vierzon, lors d'une réunion récente des Assises de la citoyenneté, la semaine passée : deux ophtalmologues de Bourges consulteront pour l'hôpital de Vierzon, deux jours par semaine. "459 rendez-vous sont déjà prévus pour les mois de février, mars et avril en ophtalmologie à Vierzon", précise France Bleu Berry. 

France Bleu Berry ajoute que "l'hôpital de Bourges met à disposition deux ophtalmologues qui se relaient à Vierzon, pour deux jours de consultation par semaine. Quant au centre hospitalier de Vierzon, il met à disposition, une infirmière et une aide-soignante". C'est l'objectif d'un groupement hospitalier de territoire : permettre à des professionnels d'exercer sur l'ensemble du territoire  tout en améliorant l'offre de services.

Le centre hospitalier de Bourges a bon espoir d'embaucher un troisième spécialiste. "Ce qui permettrait de proposer cinq jours de consultation par semaine à l'hôpital de Vierzon, au lieu de deux actuellement", précise encore France Bleu Berry. "Cette mutualisation de moyens entre les centres hospitaliers de Bourges et de Vierzon pourrait se développer : un projet porte sur l'oncologie."

 

Une bonne nouvelle, en effet, car l'agence régionale de santé (ARS) avait investi 54.000 euros, à l'hôpital de Vierzon, dans la création d'un plateau technique pour l'ophtalmologie. Le but étant de faire venir un spécialiste de Bourges pour des vacations à Vierzon. En janvier 2019, une nouvelle demande avait été faite. Rien. Et en juillet 2019, aucun ophtalmologue ne se déplaçait de Bourges à Vierzon. Le plateau technique, payé avec l'argent du contribuable, répétons-le, 54.000 euros, ne servait à rien qu'à agacer les mouches.

En juillet, le maire de Vierzon avait annoncé que le centre hospitalier allait chercher un spécialiste en dehors du groupement hospitalier de territoire. Il avait insisté sur le fait que de nombreux Vierzonnais étaient obligés de renoncer à ce genre de soins. Aucun chiffre n'avait été avancé. Aujourd'hui, la paix semble revenu entre les hôpitaux de Bourges et de Vierzon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Madame Olive 03/12/2019 17:13

Nicolas Nicolas Nicolas!!!!!

Phénix 02/12/2019 17:41

En espérant que tout rentre dans l'ordre , le dernier en date n'est pas revenu en emportant avec lui tous le matériel refait à neuf

Athos 02/12/2019 10:36

Ces 2 jours de consultation par semaine sont à mettre en parallèle avec le départ annoncé depuis plusieurs années du seul ophtalmologiste libéral de la ville.

Jmi 25/11/2019 18:01

A savoir ophtalmo a avaricum a Bourges RV en un mois
Très competent

mete-thenioux 25/11/2019 14:51

enfin !!!!!! je n'arrive vraiment pas a comprendre que ces médecins soigne ces patients a bourges ou a Vierzon ils sont les mèmes ! mince cela 90km ( aller et retour ) ils y en a beaucoup quand meme qui ont signer le serment d'hypocrite ! oui celui-ci pas l'autre

Enseigant 04/07/2019 22:27

Etant enseignant, j'ai de nombreux contacts avec des vierzonnais devenus médecins, et le simple fait de vivre dans une ville communiste les effraient eux et/ou leurs conjoints. Il y a une barrière idéologique et un manque de perspective d'avenir qui freinent les bonnes volontés. Il en est de même pour les industriels.
En tout cas, encore merci à nos élus de dilapider l'argent du contribuable !

olivier 11/02/2020 10:01

Je suis aussi enseignant, et plein d'anciens élèves veulent rester vivre à Vierzon... qui n'a de communiste que l’étiquette qu'on veut bien lui donner, car son maire (de gauche, c'est sur) a tout de même une formation en économie et en tant que député était à la commission des finances de l'assemblée nationale (ou est loin de Lénine ou Marx)

Athos 05/07/2019 09:26

Les déserts médicaux n’existent donc que dans les villes gérées par des communistes : quelle blague !

Brigitte DOISNE 04/07/2019 08:38

Le maire a raison il nous faut vraiment un ophtalmo sur Vierzon les gens doivent aller loin pour en trouver un et que dire des delais d attente pour obtenir un rendez-vous c est honteux

Archives

Articles récents