Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Pas besoin de nous promettre la lune : mieux vivre Vierzon suffira.

Publié par vierzonitude sur 18 Septembre 2019, 06:30am

Une stratégie pour Vierzon, disons une architecture pour le très court terme, le court terme et le long terme : c'est à cette urgence que devra répondre la campagne des municipales. La ville n'a pas besoin de grandiloquence, mais de projets à hauteur d'hommes et de femmes, afin de coller au mieux aux attentes des citoyens. Elle a besoin d'une politique de détails, de peaufiner l'existant. 

On le voit, avec un second plan de rénovation urbaine et un plan action Coeur de Ville pour redymaniser le commerce, la ville de Vierzon ne rattrape pas son retard. Plus les actions se concentrent sur le commerce, plus l'avenue de la République se vide. Nous l'avions écrit : la création de la place Jacques-Brel qui n'est rattachée à aucune stratégie urbanistique globale ne suffira pas à sauver le centre-ville. 

Le site de la Société-Française en est le parfait exemple. La communauté de communes ne bâtit pas un projet à long terme pour ce site fabuleux, elle fait du coup par coup, en fonction de la nature des subventions. La construction d'une auberge de jeunesse sur ce site en est une illustration. 

On passe d'un projet de galeries d'art à une auberge de jeunesse... 24 ans après le départ de Case, le site est toujours vide. Sauf le bowling, qui a mobilisé 3,5 millions d'euros, la preuve que lorsque les élus ont envie d'un projet, ils le réalisent... 

L'opération de pépinière commerciale rue Joffre n'est rattachée  à aucun projet global de rénovation de la rue et du quartier ancien. Il y a des subventions, on les utilise, on ouvre des commerces dans un environnement hostile. Peu importe la pérennité tant qu'il y a des crédits. La rue Joffre a été crée il y a trente cinq ans. Pourquoi avoir rénové la place du Marché au Blé et pas la rue Joffre ?

On prend la ville bout par bout, et non comme un tout. Entre les Forges et le centre-ville, il n'y a jamais eu un début de réflexion d'aménagement cohérent. Idem entre Villages et la gare. Entre la place Gabriel Péri et la future place Jacques-Brel noyée sous le béton, il n'y a aucun projet de rénovation de l'avenue de la République et des places adjacentes. On rénove pour remplir un bilan. Et c'est tout. Voilà le drame, il n'y a pas de stratégie globale dans cette ville. Mais une série d'opportunités. On espère qu'enfin, en 2020, les citoyens y verront plus clairs. Pas besoin de nous promettre la lune : vivre mieux suffira.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pleinlecul 19/09/2019 09:44

De toute façon le centre ville est délaissé depuis longtemps . Il y a plus que les cas sociaux qui arpentent le centre ville a longueur de journée

AR 18/09/2019 11:51

ok , alors que doit faire les élus ?

AR 18/09/2019 11:44

" ...mais de projets à hauteur d'hommes et de femmes, afin de coller au mieux aux attentes des citoyens. Elle a besoin d'une politique de détails, de peaufiner l'existant " çà fait un peu blabla

Wizard 18/09/2019 10:03

L'erreur serait plutôt à chercher du coté des tenants d'une ville homogène, qui serait administrée comme une caserne, une prison ou un cimetière. La "planification" d'une action pour le court, moyen ou long terme est un leurre qui peut coûter très cher à la collectivité.
Il n'y a rien de commun, ou si peu, entre les habitants du Colombier, de St Martin, de Chaillot ou des riverains de la place Foch.
La municipalité de Vierzon n'a pas créé Ledger, et ce n'est pas son rôle. Ce sont des volontés individuelles et des projets à financement privé qui seuls peuvent avoir une chance de réussite.
Il ne faut pas oublier que les partisans d'un développement tous azimuts ne sont sans doute pas majoritaires ici même si on entend qu'eux au moins sur ce blog.
Entendre dire qu'une ville paisible est une ville qui meurt est tout simplement pathétique et confirme l'ignorance du monde que nous constatons chaque jour chez nombre de nos concitoyens.

J 24/01/2019 19:25

Tout et n'importe quoi, la stratégie municipale qui abouti à une ville en perdition et tout ceci grâce à(ou malgré !) nos impôts. merci Monsieur S... On se consolera en regardant passer le Paris-Nice dans quelques années.
La vie passe, la ville se meurt et à Vierzon on regarde ailleurs..

AR 18/09/2019 11:49

moi je trouve que compte tenu des multiples difficultés sociales et économiques de notre ville , Sansu ne se débrouille pas si mal. Mais après tout peut etre est-il responsable de la canicule ? Chacun doit prendre sa part de responsabilité et etre objectif et honnête intellectuellement. Allez vous plaindre auprès de notre Députée et au commandant. Ils nous débarrasseront de toutes les tares du libéralisme

Archives

Articles récents