Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Pépinière commerciale étendue : le centre-ville a-t-il touché le fond ?

Publié par vierzonitude sur 28 Février 2019, 06:40am

Pépinière commerciale étendue : le centre-ville a-t-il touché le fond ?

Certains voient, dans la pépinière commerciale qui a permis la réouverture de sept commerces rue Joffre, un succès. Nous y voyons surtout un échec du commerce qui oblige l'Etat et les collectivités locales comme la ville de Vierzon et la communauté de communes à mettre en place ce genre de dispositifs subventionnés, permettant à des créateurs de commerces de bénéficier de petits loyers le temps de lancer leurs activités.

Certains se réjouissent encore que ce dispositif soit étendu à l'avenue de la République, la rue Voltaire et la place Foch. Cela signifie surtout que le taux de vacance commerciale avenue de la République frise les 30%, que la rue Voltaire ressemble à une noix creuse surtout depuis la fermeture en juillet dernier de la Maison de la presse et du magasin de bijoux en face. Et que la place Foch tire la langue comme les autres avec des pas-de-portes vides depuis longtemps.

Bizarrement, la pépinière commerciale n'était pas active place du Marché au Blé, c'est pourtant là qu'il y a eu le plus d'ouvertures d'enseignes : citons le studio photo (transfuge de la place Foch), le magasin de pêche, la boutique Deuxième vie qui a investi l'ancien Pressing (et bientôt un salon de thé à côté), la cave du Petit sommelier (transfuge de Vierzon-Villages) et le magasin informatique en lieu et place de l'ancien agence d'assurance MMA.

On peut toujours penser que la pépinière commerciale est une bonne chose, la voir arriver avenue de la République est un signe que l'avenue a de grosses difficultés mais qu'on ne veut surtout pas le dire. Au lieu de parler des vingt pas-de-porte vides, on parlera de ceux que l'on peut ouvrir... La technique de contournement. Là encore, on fait le minimum : on propose un local commercial en négligeant l'environnement.

L'avenue de la République ne fait même pas partie du plan de rénovation urbaine, donc pas de transformation radicale, pas de sens unique, pas d'arbres etc.

A Vierzon, on préfère investir des millions d'euros dans la construction d'une auberge de jeunesse sur le site de la Société Française plutôt que d'embellir le centre de la ville. Ce n'est pas la place Jacques-Brel et sa célèbre vague qui feront le tout.

Libre à chacun de croire que l'on travaille pour le commerce... Reste à savoir quel genre de commerces on aura droit avenue de la République. Mais vu le contexte, tout ce qui passera sera sans doute bon à prendre. Là encore, on ne veut surtout pas ouvrir le débat. Pourtant, des débats, on sait faire à Vierzon. Mais uniquement lorsqu'ils servent une politicienne. Celle d'une ville et de ses habitants, ben, ça attendra les prochaines promesses électorales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents