Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Municipales : quatre listes mais deux candidats font la campagne

Publié par vierzonitude sur 1 Février 2020, 17:06pm

Réunion publique vendredi soir de Christophe Doré

Réunion publique vendredi soir de Christophe Doré

Quatre listes pour l'instant à Vierzon, et une campagne monopolisée par deux candidats : le maire sortant, Nicolas Sansu, qui conduit la liste Vierzon, notre passion commune et la liste Vierzon 2020, conduite par Christophe Doré. Le Rassemblement national et sa tête de liste, Bruno Bourdin, se contentent d'attendre un meeting régional à Vierzon : aucune réunion publique pour l'instant. Mais la campagne du R.N se fait sur la page facebook "Votre dernière chance c'est le Rassemblement national", avec un programme venu d'en haut sans grande surprise. Le candidat attend-il les bienfaits des Européennes qui avait placé la liste R.N en tête à Vierzon ? 

La liste de Mary-Claude Grison, élu de l'opposition municipale, est arrivée tardivement, après les tergiversations du Modem et de LREM qui, n'ayant pas trouvé une tête de liste à leur pied, ont jeté l'éponge. Enfin, plus ou moins, car la candidature d'une élue de l'opposition est sortie du chapeau, en dernier ressort. Pas encore de réunion publique, mais une page facebook sur laquelle on peut lire ce qui ressemble à un squelette de programme. Sans grande conviction toutefois, si ce n'est celle de faire échouer la liste sur laquelle le Modem et LREM n'ont pas pu se greffer, celle du candidat-gendarme. Et faciliter ainsi l'élection de la majorité ou de l'extrême droite. La recette n'a pas fonctionné en 2008, ni en 2014. Et ne marchera pas mieux en 2020.

Justement, le candidat-gendarme, parti le premier, depuis plusieurs mois, fait son bonhomme de chemin. Vendredi soir, par exemple, la salle Laroche, à Vierzon-Villages était pleine. Oui, bien sûr, ce n'est ni la salle Madeleine-Sologne, ni le bowling, mais difficile pour un sans parti politique de mobiliser des centaines de militants, dès lors que sa notoriété n'est pas encore répandue jusqu'au fond de la moindre ruelle vierzonnaise. Néanmoins, celui à qui on ne donnait pas le privilège de monter une liste, sera en mesure de la présenter prochainement. 

Après également des tergiversations télévisuelles à travers lesquelles on a vu des camarades au visage défait devant le pessimisme du maire sortant sur sa réélection, et son intention de, peut-être briguer une investiture En Marche, tout est rentré dans l'ordre. La liste Vierzon, notre passion commune ressemble à celle de 2008 et de 2014 avec P.C, P.S, écologistes, La France insoumise. Pour l'instant, le programme fait plus dans l'envolée lyrique que dans les préoccupations quotidiennes des Vierzonnais. Les réunions publiques et de quartier s'enchaînent au même rythme que les inaugurations et les courriers annonçant les bonnes nouvelles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Citoyen 01/02/2020 18:46

Le 15 mars tous aux urnes!Et on vote pour Vierzon et l'amateurisme en politique pour mettre en échec le copinage et le piston.

Archives

Articles récents