Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Prédateurs :match de gala et 20 ans du club le 26 mai

Publié par vierzonitude sur 24 Mai 2018, 12:49pm

Le samedi 26 mai,  l'équipe N1 de Vierzon jouera pour le plaisir de ses supporters, une dernière fois cette saison. En lever de rideau, à 18h30, match amical poussins-benjamins de Vierzon et du Rocs Orléans.

Pour le match de gala, les spectateurs tireront au sort la composition des deux équipes.Après le match, remise des médailles de bronze et du trophée du championnat de France par une personnalité de la mairie et un sponsor.

Ensuite, les supporters pourront partager des moments avec les joueurs, petit arrosage offert par le club. Un barbecue sera à la disposition du public (prévoir les grillades) pour prolonger la soirée avec les joueurs et le staff du club (vous pouvez aussi emmener des mets froids pour fêter aussi les vingt ans du club.

Prédateurs :match de gala et 20 ans du club le 26 mai

Afin de remercier ses partenaires, sponsors et supporters les Prédateurs joueront un match de gala, le samedi 26 mai à 20 heures. A l'issue du match, il y aura la remise des médailles de bronzes du championnat de France et ensuite les supporters pourront prendre des photos avec les joueurs. Entrée gratuite. Plus d'explications au prochain épisode. Réservez votre soirée.

Prédateurs :match de gala et 20 ans du club le 26 mai

"Ce soir notre Nationale 1 s'incline à Anglet sur le score de 7-1... synonyme de fin de saison...", c'est ce qu'écrit le président des Prédateurs avec la défaite de son équipe. Une immense amertume doublée d'une déception envahit tout à coup le coeur des supporters, des coachs et des joueurs. Ils avaient tenu le choc à la demi-finale aller, à Vierzon, en battant mais Anglet, mais les Prédateurs se sont effondrés à la seconde mi-temps du match retour.

"Une page se ferme, ce soir pour la Nationale 1, un grand merci à Michal Vich, pour tes deux années passées à Vierzon. Tu es un grand gardien", dit encore Emmanuel Verdon. Pas de finale du championnat, pas de montée en Elite, pas de rattrapage même.

Les Prédateurs échouent une nouvelle fois après, pourtant, une brillante saison qui les a menée, rappelons-le, jusqu'à Carpentier pour la coupe de France. Les Prédateurs n'ont pas pu accrocher leur adversaire, ce samedi soir, eux qui avaient enflammé cette saison, qui avaient enflammé le chaudron de l'Entrepose.

"Une page se tourne" explique en effet le président. Une page que les Prédateurs devront écrire, avec la même passion que cette saison, avec des supporters toujours plus nombreux et plus fervents derrière leur équipe. Bien évidemment, c'est une grande déception ce soir, la fête aurait été trop belle. Mais la loi du sport est ainsi faite et l'équipe n'a pas démérité. L'Elite est à leur portée, ce n'est juste pas cette saison. Encore un peu de temps à mûrir mais, déjà, de grands mercis pour les frissons passés et bien sûr, ceux que nous avons en ligne de mire, pour les frissons à venir.

Prédateurs :match de gala et 20 ans du club le 26 mai

Ils ont battu Anglet 6 à 3 au terme du match aller de la demi-finale du championnat de Nationale 1. Ils ont effacé  le match du 10 mars dernier au cours duquel les Vierzonnais s'étaient inclinés 9 à 6 contre Anglet, au terme du match retour du championnat chez les Artzak (9 à 2 pour Anglet au match aller à Vierzon). Ils ont gonflé d'espoir les coeurs des supporters. Alors, samedi soir, à Anglet, les Prédateurs devront confirmer le match aller, éloigner le plus possible les Artzak de leur cage et mordre, comme ils l'ont fait samedi dernier, à pleines dents dans ce match crucial. Les Prédateurs nous feront-ils le bonheur d'offrir à Vierzon une finale de championnat et grimper en Elite ? rendez-vous samedi soir, à partir de 20 heures sur la page facebook de Vierzonitude.

Prédateurs :match de gala et 20 ans du club le 26 mai

Il n'en faut pas plus pour transformer l'antre de l'Entrepose en folie douce : une victoire des Prédateurs sur Anglet, l'équipe honnie qui, en deux matchs, avaient mis les Vierzonnais plus bas que terre. C'était sous-estimé les ressources des Prédateurs. Et voilà comment, après le match aller de samedi soir, on se prêt à rêver d'une finale du championnat avec les Prédateurs. Le match retour, samedi, en pays Basque, sera lourd de conséquences : les Vierzonnais ne devront pas lâcher la pression pour mettre les Basques à terre. Il en va du rêve vierzonnais, non seulement des coachs, de l'équipe et des supporteurs, mais d'une ville entière. 

Car les petits Poucet vierzonnais ont envie de jouer les Ogres. Ils ont raison. Rien de tel pour rallier le public à leur cause que d'arracher une victoire qui n'était pas facile. Rien de tel pour enflammer des supporters, que de donner la leçon à Anglet, cette équipe qui nous a tant fait mal cette saison. Maintenant, il ne faut pas se démobiliser. le déplacement de samedi est casse-gueule, on le sait tous. Mais la volonté des Prédateurs est capable de déplacer des montagnes.

On les sait avides de monter en Elite, on les sait en appétit pour décrocher une accession, pour mettre le club vierzonnais, qui a fêté ses vingt ans, en haut de la montagne. On se prête alors à rêver, même s'il reste un rendez-vous délicate samedi. Même si, en cas de victoires dans une semaine, il restera deux autres échéances primordiales.

Cette saison, les Vierzonnais se sont fait traiter de "paysans" par des Toulousains trop perchés. Mais les "paysans" ont ce bon sens pour moissonner ce qui leur paraît essentiel, sans esbroufe, en cueillant leurs adversaires au pied. Alors, samedi, il ne s'agit pas que du match retour, il s'agit du match d'une vie, de la victoire d'une vie. Ce n'est pas la pression qui doit prévaloir, mais le rêve, l'envie, celle de tutoyer les étoiles.

En tout cas, une fois de plus, les Prédateurs ont offert non seulement le spectacle mais le frisson. On sera derrière en pensée, en osmose, en méditant, en hurlant à la lune s'il le faut, mais il faut que samedi prochain, tout Vierzon se sente concerné par cette équipe qui n'en finit pas de surprendre. Bordel, allez les Prédateurs !!!!!

Prédateurs :match de gala et 20 ans du club le 26 mai
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents