Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Putain, ça va vraiment nous faire drôle quand il sera plus là !

Publié par vierzonitude sur 26 Juin 2017, 09:04am

Bon, c'est vrai, avouons-le : l'immeuble des anciennes Nouvelles-Galeries, c'est un peu la vigie vierzonnaise, une sorte de Beffroi des temps modernes, érigé en centre-ville. C'est comme être né rue Karl-Marx, quand la maternité habitait à cette adresse, ça fait partie de l'ADN des Vierzonnais. Quand le centre-ville ressemblait encore à quelque chose, que le marché flemmardait place Foch le samedi après-midi et place du Marché au Blé, vous vous souvenez, on passait de Monoprix aux Nouvelles -Galeries allant aussi à Toupourien, Sivry, Jeanne d'Arc, Dhuique, Jem's... on en passe et des très nombreux ! On allait mater les vinyles chez Monop', on grimpait les étages des Nouvelles-Galeries, on allait jouer au baby-foot au (grand) Mail ou à l'Express rue des Ponts ou encore au Royal-Jeux, rue Gourdon (actuellement chez Fanfan). Il y en avait du monde dans la rue à cette époque. L'été, on s'achetait une glace, au camion jaune stationné place du Mail. L'hier, on s'offrait des châtaignes chaudes... Et toujours en toile de fond, les Nouvelles-Galeries.

 

Bon c'est vrai, on fait les marioles, on se dit qu'on dansera sur les gravats de l'ancien Gifi au mois de juillet, qu'une fois par terre, on dansera autour ou à la queue-leu-leu jusqu'à l'ancienne Poste. On risque de faire un peu la gueule quand même. Parce que l'immeuble des Nouvelles-Galeries, il est là depuis plus longtemps que nous.  On l'a toujours connu ce cochon de bâtiment qui ne veut plus rien dire aujourd'hui, certes, mais qui aimante encore une certaine façon de Vierzonner. Il est sur toutes les cartes postales anciennes, de tous les horizons. visible du haut de l'avenue de la République, il vous écrase quand vous passez rue Armand Brunet. Quand le Forum république s'est construit, une erreur majeure de Vierzon, Monoprix en a pris un coup dans l'aile. il a fermé. du coup, les Nouvelles Galeries ont déménagé. c'est là que tout a commencé à déconner.

Car là, quand tout sera à terre, c'est une partie de Vierzon qui foutra le camp. Nos souvenirs avec, nos repères avec. Mais c'est un mal nécessaire, n'en déplaise à certains qui croient encore que le bâtiment est un monument historique. On ne regrettera pas celle des embouteillages, des camions dans les deux sens, quoi que... A l'époque, on s'en foutait, la ville était blindée de commerces, ça grouillait sur les trottoirs, avec des troquets partout, des samedis après-midi de folie à Vierzon. Là, quand tout le pâté de maison aura vomi ses tripes, ça voudra dire qu'on aura vraiment changé d'ère. Qu'une partie de Vierzon, celle qu'on préférait, n'existera plus du tout. Qu'une vaste place dont on craint l'aménagement s'étendra en bas de l'avenue de la République. Ca fait vieux con de dire ça, mais qui ne regrette pas ce Vierzon des années 70 et 80, qui ne regrette pas la construction de cet Forum république, la fermeture de la piscine d'été ? 

 

Le centre-ville de Vierzon n'a jamais changé. Prenez les cartes postales du début du siècle, c'est le même. Les mêmes immeubles, les mêmes masses. Or, là, tout va disparaître, enfin les immeubles. Parce qu'une partie des ennuis vont rester.  On ne va pas non plus pleurer à chaudes larmes. Mais, l'immeuble des Nouvelles-Galeries, c'est l'immeuble des Nouvelles-Galeries, un cube qui nous rattache encore à une époque qui a disparu mais que l'on n'a pas envie de quitter tout à fait parce que cette époque-là, c'était aussi le Vierzon qu'on préférait. On ne sait jamais, si ça revenait. N'empêche que, putain, ça va nous faire drôle quand l'immeuble ne sera plus là ! Houais, ça va nous faire drôle.

Putain, ça va vraiment nous faire drôle quand il sera plus là !
Putain, ça va vraiment nous faire drôle quand il sera plus là !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Je regrette aussi les pavés. C'était charmant et moins puant que le goudron.
Répondre
K
Si ce bâtiment est si beau et qu'il ne demande qu'à être rénové pourquoi personne n'en veut ?
Répondre
A
Ce bâtiment a juste besoin d'être rénové.
Répondre
F
Je vous trouve quand même très obsédé par ce bâtiment...

Pour ma part, je le trouve sympa, dommage qu'il doit passer à la trappe, sachant qu'il aurait pu être utile pour d'autres choses...
Répondre
T
Il s'en fiche ce M. Sansu, il s'en va (pas longtemps) il ne sera pas réélu député et reprendra donc sa place chaude de fossoyeur. Il n'a pas encore tout pêté à Vierzon. Mon pauvre Papa, tu y croyais à Vierzon pour en faire ta ville de retraite. C'ėtait beau, on y avait nos habitudes et aujourd'hui que tu es parti pour le long repos ėternel, tu nous as laissé ta jolie maison de ville trés recherchée à l'époque. Et aujourd'hui, personne n'en veut car elle est dans le centre classé historique et dès qu'on prononce le nom de la rue, les gens se sauvent. Quelle tristesse, tous ceux qui t'ont connu et ils sont nombreux, disent : heureusement qu'il ne voit pas ça. Quelle tristesse.
Répondre
J
S'il reste Maire de Vierzon, Mr Sansu a promis de démolir tous les magasins inoccupés de Vierzon pour résoudre le problème des vitrines fermées. Il commence par la rue Joffre et termine par la rue de la République.
Répondre
F
Javoue que j'ai du mal a comprendre l'acharnement de certains a voir tomber cet édifice . J'aurais préféré le voir restaurer . Pour beaucoup de Vierzonnais ce n'est pas seulement le bâtiment qui va disparaître mais toute une époque et des tas de souvenirs
Répondre
I
Je l'ai toujours trouvé très beau ce bâtiment, il fait partie de mon enfance lorsque Vierzon était une ville florissante dans laquelle on s'amusait.
Répondre
V
Eh bé, heureusement, qu'il n'y avait pas net quand on a percé la rue de la République et la rue Gourdon pour désengorger la rue Victor Hugo qui était la rue qui permettait d’accéder à la cité.
Mais bon, certainement qu'il y eut des prises de têtes, alors, sur de telles décisions de politique urbaine.
Répondre
A
C'est surtout, qu'il est beau cet immeuble... quand on voit les horreurs contemporaines qui ne donnent aucun atout.
Répondre
J
Pour ceux, les encore jeunes, qui n'ont connu qu'abandon, fermetures de commerces, fermetures d'usines, décrépitude, lassitude, vierzonitude....regardez ce film de 1970 ou on s'amusait à Vierzon. Oui cela parait un peu ringard, plouc, mais il y avait de la vie et non une ville fantôme, bientôt un tas de ruines et un terrain vague.
http://memoire.ciclic.fr/5209-carnaval-de-vierzon
Répondre
A
La rue de la République était pavée et non goudronnée.
N
quels bons souvenirs, j'étais enfant, et le carnaval c'était LA sortie, on le voit sur les images , les gens endimanchés. Personne ne râtait cet évenement. Ce n'est pas ringard, des carnavals il en existe encore, fort heureusement; Celui de Nantes est superbe, un de jour un de nuit, qui rassemble dans la fête. Beaucoup sont même costumés. Alors non, pas ringard du tout !
C
Avez-vous pensé que la destruction de ce bâtiment, le rachat et les fouilles archéologiques des parcelles va coûter très chère à la ville ? Si par hasard la ville suite à une faillite était en cessation de paiement que ce passerait-il ? Une mise sous tutelle. Les décisions seront alors prise par le préfet, et notre bon maire ne sera plus responsable des mesures prises, la porte ouverte pour les restrictions budgétaires drastiques. Des manifestations pourront défiler mais sous tutelle on la ferme. Attendez vous au pire braves gens
Répondre
J
et cela ne va même pas régler le problème de la circulation ....
Répondre
J
oui ! et pour voir quoi à la place ? un terrain vague ? un parking ?
Répondre

Archives

Articles récents