Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Quand la maternité accouche d'étranges éléments de langage

Publié par vierzonitude sur 8 Octobre 2018, 07:08am

Quand la maternité accouche d'étranges éléments de langage

D'abord on a ça : 

 

Puis ensuite ça :

 

On a eu ça :

 

Et malgré tout, on a ça :

 

 

 

La maternité de Vierzon sera maintenue.
C'est ce que la directrice de l'Agence Régionale de Santé a garanti hier au maire Nicolas Sansu qui avait rencontré mercredi matin à ce sujet, le conseiller santé du Premier ministre Édouard Philippe.
La pédiatrie qui fonctionne déjà en lien étroit avec la maternité n'est plus en cause et comme les maternités et les urgences ne peuvent fonctionner sans bloc opératoire, les discussions sur l'avenir et l'évolution de l'hôpital sont maintenant partir sur de bons rails.
La forte mobilisation unitaire des agents et des médecins de l'hôpital et celle de la population et des élus des communes de notre bassin vie, trouvent une belle issue dans cette décision de maintien de la maternité de l'hôpital de Vierzon.

LA MAUVAISE FOI EN POLITIQUE 
Nous avons assisté à quelque chose d’assez unique dans la mauvaise foi politique aujourd’hui ! 
Résumons la situation : 
L’hôpital va mal (situation de quasi-cessation de paiement) et la chirurgie, notamment, doit revoir d’urgence son fonctionnement. Or, chirurgie et maternité sont liées. Le maire et les syndicats ont fait peur à toute la ville en parlant de fermeture des services, voire de l’hôpital, au risque d’en diminuer la fréquentation. S’ensuivent une multitude d’actions de résistance, jusqu’à l’annonce d’un SEMBLANT DE RÉFÉRENDUM QUI N’EST QU’UNE CONSULTATION CITOYENNE SANS AUCUN RISQUE. 
Rien ne bouge pendant des mois. 
Je fais récemment plusieurs propositions pour une sortie de crise et notamment que l’on travaille à des solutions pour la maternité qui ne nécessitent pas forcément l’ouverture constante du bloc chirurgical de nuit. Cette piste fait son chemin, cependant que le maire de Vierzon disait encore avant-hier qu’il n’a aucune responsabilité dans ce qui se passe puisqu’il n’a pas de prise sur la politique de l’établissement (président du Conseil de surveillance !). 
Aujourd’hui, voyant que ma proposition avance, il annonce tout d’un coup qu’il a l’assurance que la maternité ne fermera pas ! L’on comprend qu’il aurait rencontré le Premier ministre qui le lui aurait assuré . En fait, il a vu M. Guillaume Couillard, LE CONSEILLER SANTÉ QUI NE LUI A RIEN PROMIS MAIS QUI L’A ALERTÉ SUR L’URGENCE DE REMETTRE L’HÔPITAL À FLOT. Je le sais, j’ai discuté longuement avec le conseiller santé après le passage du maire. 
De notre côté, l’ARS et moi-même expliquons qu’il n’a jamais été question de fermer la maternité, sauf réserves sur les mesures réglementaires de fonctionnement. 
Grâce à cette NON-ANNONCE qui lui permet de faire les gros titres, le maire assure qu’il va enfin pouvoir lever le camp syndico-gaulois-indépendant, et retourner à la table des négociations en acceptant les évolutions nécessaires, évolutions qu’il n’a pas à accepter parce que les résultats de l’audit vont montrer qu’elles sont incontournables. 
Donc cet élu annonce ce qui n’a jamais existé et accepte ce qui ne dépend pas de lui quand il ne peut plus faire autrement ! Qui est DUPE ? Peu de ceux avec qui j’ai discuté, en tous cas...

Ce n'est pas rassurant et suffisant.
Nous savons que le bloc opératoire n'est pas aux normes c'est l'une de nos revendications de remettre aux normes le bloc !!!

De dire que la maternité ne va pas fermer là aujourd'hui oui bien sûr mais dans quelques mois si le bloc n'est pas remis aux normes ça, ça s'envisage comment ?

L'intersyndicale se mobilise depuis le 11 juin pour plusieurs revendications.
Elle a mené plusieurs actions de mobilisations actuellement c'est le Camp gaulois qui est installé, les agents hospitaliers se relaient jour et nuit. 
Nous travaillons en même temps, nous avons notre vie privée et nous COMBATTONS.

Et pour information pour Mme la Députée ce n'est pas les syndicats qui ont annoncé la fermeture de la maternité c'est Mr le Directeur de l'hôpital qui l'a évoqué aux instances CTE ET CHSCT dans son plan d'évolution qu'il devait remettre en septembre.
il n'a pas remis ce plan d'évolution avec ce qu'il avait annoncé aux instances.
A ma connaissance aucun syndicat à le pourvoir d'une telle décision.

Notre combat à Sud et dans l’intersyndicale reste le MÊME!!! 
Remise aux normes du bloc 
Aucune suppression de postes
Aucune suppression de services
Effacement de la dette.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JIM 08/10/2018 11:51

deux discours de dupes ... résultat: il faudra toujours se méfier à l'avenir, quels que soient les accords apparents du moment

Archives

Articles récents