Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Quand les cathos manifestent pour le droit à la messe....

Publié par vierzonitude sur 15 Novembre 2020, 19:10pm

Quand les cathos manifestent pour le droit à la messe....

Mais où vit-on ? Voilà que les croyants manifestent, avec l'autorisation des préfectures, pour le droit à la messe, comme étant "essentielle", à l'image d'un rayon de pâtes en supermarché ou d'un garage de sous-préfecture. On aura quand même tout vu, dans cette société étrange où les croyants dont leurs représentants veulent tailler dans le gras de la liberté d'expression, s'en servent largement, sans mégoter, pour réclamer le retour des messes. "Il n'y a pas plus de risques à aller à la messe que d'aller faire ses courses". Alors, à quand un drive pour venir retirer sa nourriture spirituelle ? 

"Le catholique a une vie spirituelle individuelle mais il doit aussi avoir une vie spirituelle collective. Ça fait partie du corps de la foi", lit-on dans la presse locale. Ah, une bonne tranche de foi et au lit ! Parce que si maintenant les culs-bénits qui affichent des slogans tel que "Touche pas à mon culte", un précepte qu'ils devraient faire appliquer à certains hommes d'église peu regardants de l'intimité de leurs jeunes ouailles, se mettent à vouloir prier collectivement, on n'en a pas fini avec la Covid. Comme quoi, les miracles, c'est bien du pipeau !

D'autant que les lieux de culte sont ouverts. Les messes sont interdites, comme le droit de déjeuner dans un restaurant ou d'écumer les cabines d'essayage. En quoi, la messe serait-elle devenue un droit ? Vont-ils demander à l'inscrire dans la Constitution et faire des prie-Dieu avec le petit bois de la loi de 1901 sur la laïcité ? Voilà qu'on lit encore que "la messe est un besoin vital". En ces temps de pandémie on aurait plus besoin de lits de réanimation que d'entendre la messe. 

Décidemment, c'est un confinement singulier que nous vivons-là. On pensait que les croyants voulaient l'amour de leur prochain, mais ils veulent surtout la prochaine messe. On espère en tout cas que les bistrots seront rouverts avant la tenue des messes. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maurice agog 16/11/2020 17:37

Moi je regarde la messe tous les dimanches a la télé depuis longtemps quand j'étais plus jeune

Leon 16/11/2020 07:58

Quel égoïsme ! Et que n’aurait-on entendu si les musulmans avaient réclamé ceci en manifestant sans l’espace public !

LoL 15/11/2020 22:09

Eh ben , deux semaines d'attente , c'est vraiment la croix et surtout la bannière à leur faire sortir tous les dimanches!! :-)

Le p'tit Jésus est tolérant, il comprendra que la situation ne pouvait pas être autrement, et il gardera quand même les places prêt de lui pour tous les retardataires , n'ayez crainte !! :-))

Heu 15/11/2020 21:45

Drôle de raccourcis de dire "peu regardants de l'intimité de leurs jeunes ouailles" (1) et "En ces temps de pandémie on aurait plus besoin de lits de réanimation que d'entendre la messe"(2)...
1 c'est vouloir balancer toutes les affaires sur l'ensemble des croyants simples, fragile, humbles qui font de leur mieux pour affronter la vie de chaque jour et pour lesquels, la foi est un sens, une ouverture aux autres, une espérance face aux difficultés du monde.
2 il n'est pas du ressort des églises de former des médecins et de soigner médicalement. La foi chrétienne soigne simplement les plaies de l'âme, la tristesse de ceux qui doivent aller peut-être plus souvent ou plus vite à des enterrements, il faut aussi soigner l'âme face au vide de ce monde et à ces tombereaux de violence répandus sur les réseaux sociaux et à ces actualités pleines de climats anxiogènes. Alors, oui, pour des croyants, la foi, un peu d'élévation spirituelle et métaphysique c'est un besoin, un accompagnement essentiel face à la mort, à la souffrance, à la solitude et l'absence.

Archives

Articles récents