Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Quel sera le visage du futur musée de Vierzon... s'il existe un jour ?

Publié par vierzonitude sur 21 Mars 2017, 07:30am

Quel sera le visage du futur musée de Vierzon... s'il existe un jour ?

"Le Projet Scientifique et Culturel (PSC) est un document demandé à l'ensemble des Musées labellisés "Musée de France" par le Ministère de la Culture. Ce document doit définir la politique d'un Musée pour les années à venir. Il a donc pour but de spécifier les orientations de l'établissement dans l'ensemble de ses domaines de compétences (conservation, expositions, étude et enrichissement des collections, politique des publics, etc...) en s'appuyant sur un état des lieux de l'existant et en proposant des objectifs stratégiques pour l'avenir." C'est ce qu'explique la délibération qui sera débattue ce jeudi 23 mars au conseil municipal. 

Mais la question est de savoir de quoi sera fait le futur musée de la ville de Vierzon ? Pas question d'avoir l'ambition de créer un musée international du machinisme agricole sur le site même de la Société-Française. Il n'y aura qu'une seule nef réservée à l'exposition de tracteurs et de machines agricoles made in Vierzon. 


"Depuis 2012, nous travaillons à la rédaction du projet scientifique et culturel du Musée de Vierzon en concertation avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) du Centre et le Service des Musées de France (Ministère de la Culture)", précise encore la délibération. A la seule différence que, la ville de Vierzon, auteure d'un projet scientifique, s'est faite retoquer plusieurs fois, à cause d'un projet plutôt engagé politiquement !  (voir ci-dessous).


"À leur demande, nous avons mis en place un comité scientifique qui s'est réuni à deux reprises au cours de l'année 2013 pour travailler sur ce dossier. Ce document, en s'appuyant sur une analyse de la situation actuelle, définit des perspectives d'évolution pour le Musée de Vierzon afin qu'il puisse réaliser au mieux les missions qui sont les siennes."

Comme c'est beau. Sauf que les premières moutures autocentraient le musée non pas sur la réputation nationale et internationale du tracteur, par exemple, source d'une bonne image pour la ville. Mais sur les luttes sociale,s le contexte politique, les syndicats etc. Et surtout, la ville voulait un musée pour les Vierzonnais alors qu'il s'agit de l'ouvrir justement de l'extérieur. Quand l'ambition manque, elle manque.


Première partie : bilan de l'existant


"Le document présente ainsi les collections du Musée constituées de différents fonds dans le domaine de la porcelaine, du grès, du verre, du machinisme agricole et du chemin de fer. Ces ensembles témoignent parfaitement de l'intense histoire industrielle de Vierzon depuis la fin du 18ème siècle. À partir de cet état des lieux des collections et de leur étude (inventaire et récolement), la première partie du document propose également une analyse des actions mises en place par la structure en matière de politique de médiation et de recherche.


Ainsi dès 2011, la ville a engagé un partenariat avec l'Université François-Rabelais de Tours pour collecter des témoignages liés à la mémoire industrielle de Vierzon. Depuis 2014, ce recueil est réalisé dans le cadre d'une recherche universitaire subventionnée notamment par le Conseil régional du Centre Val de Loire et la DRAC Centre-Val de Loire.


Deuxième partie : le projet


Le projet vise bien entendu à rendre compte de Vierzon, de son patrimoine et de son histoire et plus spécifiquement de l'activité industrielle qui s'est développée sur le territoire.

Les objectifs prioritaires sont :


- de faire du Musée un établissement conservant, diffusant et valorisant l'ensemble des collections municipales par la création de réserves et d'un espace dédié aux expositions temporaires,
- de créer une nouvelle scénographie accessible à tous pour y intégrer notamment différentes ressources multimédia (témoignages liés à l'histoire industrielle) et un nouveau parcours de visite qui présentera les nombreuses facettes de l'histoire industrielle de la ville,
- d'encourager et de valoriser des travaux de recherches tant sur l'histoire sociale que sur l'histoire des technologies en lien avec la Cité.


Le Musée doit permettre aux Vierzonnais de s'approprier ou de se réapproprier l'histoire de leur ville et surtout être un atout pour valoriser Vierzon, son patrimoine, son histoire et renforcer l'attractivité touristique de la cité."

Nous y voilà encore : le musée n'a pas vocation à attirer les passionnés du machinisme agricole mais à régaler le citoyen vierzonnais. On va vite tourner en rond.


Les élus vont donc sans aucun doute approuver le projet scientifique et culturel du Musée de Vierzon pour une validation des services de la DRAC Centre-Val de Loire et du Ministère de la Culture (Service des Musées de France). On attend avec impatience le résultat de ce travail. On sait que le musée restera à son emplacement actuel et qu'une nef devrait être réhabilitée pour accueillir des engins. On peut se poser la question : pourquoi choisir d'ouvrir deux lieux qui coûteront forcément plus cher au lieu de choisir l'option de créer le musée sous la nef ou des nefs du site de la Française. 

La ville de Vierzon veut bien parler des tracteurs, mais un petit peu. Nous aurons donc un musée conventionnel, sans l'ambition que le patrimoine de Vierzon renferme pourtant. Des fois que l'image de Vierzon s'améliore grâce aux tracteurs... Il ne faudrait surtout pas !

Commenter cet article

Jag 26/03/2017 15:41

On fait comme d'habitude, aucune ambition, on vit en autarcie, entre communistes et cégetistes affiliés à la mairie et pour les vierzonnais communistes. C'est la Corée du nord berrichonne !
On pourrait faire un Cocoland plutôt qu'un musée...il y a déjà à la mairie.
La seule ouverture vers l'extérieur, c'est pour demander des subventions et pouvoir détruire un peu plus la ville.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents