Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Rentrée scolaire à Vierzon : une classe perdue, une classe maintenue

Publié par vierzonitude sur 6 Septembre 2017, 08:06am

La ville de Vierzon perd finalement une classe, une autre est maintenue. C'est la décision définitive de l'éducation nationale.  La fermeture concerne l'école Fay-Parmentie et le maintien d'une classe concerne  à l'école maternelle Claude-Tétard.

Rentrée scolaire à Vierzon :  une classe perdue, une classe maintenue

Voilà des décisions qui ne vont pas réconcilier les élus vierzonnais avec l'Education Nationale, version En Marche !... La rentrée scolaire vierzonnaise a connu des déconvenues, explique la presse locale, qui a fait prendre la plume et l'encrier au maire de Vierzon qui a écrit derechef au directeur académique. Hormis des classes surchargées aux Forges (entre 33 et 35, ça fait beaucoup), la classe supplémentaire à l'école Parmentier a carrément été supprimée ! Comme par magie, noire évidemment. "Après sa visite matinale des principales écoles de sa ville, le maire communiste Nicolas Sansu a envoyé dans l'après-midi de ce lundi de rentrée un courrier au directeur académique des services de l'Education nationale, Olivier Cottet, au sujet de deux écoles, Parmentier et Claude-Têtard", explique la presse locale.

"Suite à ce qui avait été subodoré à l'aune des chiffres d'inscriptions, la communauté éducative de l'école maternelle Claude-Têtard ne peut pas accepter la fermeture qui avait été programmée en juin. Je vous demande de maintenir l'école Têtard à quatre classes comme c'était le cas en 2016-2017." S'il suffit de demander, ce sera sûrement fait.

"En ce qui concerne l'école Parmentier, ajoute la presse locale, "jamais il n'a été question de revenir sur l'ouverture d'une cinquième classe ! Cette cinquième classe est une nécessité au regard des effectifs et des difficultés qui se cumulent". Là encore, une telle demande devrait être suivie d'effet.

"Vierzon est une des rares communes du département à regagner des élèves en primaire. Il ne saurait être question de ne pas l'intégrer ou de l'intégrer uniquement pour partie au moment de la répartition des moyens enseignants", explique le maire de Vierzon. Reste à savoir pourquoi la ville est ainsi punie ? Pourquoi en gagnant des élèves, elle perd des classes ? est-ce vraiment le moment de supprimer des postes et des aides à la ville de Vierzon. S'y ajoute le douloureux problème de la suppression d'emplis aidés et voilà comment on met le feu sous le chaudron. Et en plus, le maire n'est même député pour faire résonner sa voix dans les oreilles de l'Education nationale.

Commenter cet article

RATELET 05/09/2017 09:01

S'ajoute à ce bilan la fermeture définitive programmée de la SEGPA (Section d'Enseignement Général Professionnel Adapté) du collège Fernand Léger qui laisse les jeunes en grande difficulté scolaire du bassin de recrutement de ce collège sans solution.
En effet, aucun transport scolaire n'est prévu pour qu'ils puissent se rendre à la SEGPA du collège Albert Camus.
Les statistiques deviennent bonnes, il y a; de fait, maintenant, moins d'élèves en SEGPA à Vierzon, donc moins d'élèves en difficulté scolaire.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents