Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Sabrina Maréchal, la nouvelle patronne du café de la Douane du Briou

Publié par vierzonitude sur 22 Janvier 2017, 10:00am

Elle s'appelle Sabrina Maréchal, et c'est la nouvelle patronne de la Douane du Briou, le bistrot de la rue Félix-Pyat. A bientôt pour un verre.

Sabrina Maréchal, la nouvelle patronne du café de la Douane du Briou
A droite, Brigitte, la patronne de la Douane du Briou et, à gauche, Martine, l'ex-patronne de la Douane qui a vendu son bistrot à Brigitte, il y a dix ans.

A droite, Brigitte, la patronne de la Douane du Briou et, à gauche, Martine, l'ex-patronne de la Douane qui a vendu son bistrot à Brigitte, il y a dix ans.

En octobre dernier, nous laissions le café de la Douane du Briou, rue Félix-Pyat entre les mains de son propre destin. Brigitte, la patronne de ce bistrot atypique, devait prendre retraite. En août 2017, la tenancière de 62 ans devait tirer sa révérence et en cas d'absence de succession, la Douane du Briou aurait rejoint ce large trou dans lequel sombrent de très nombreux bistroquets en France.

Vierzonitude relaie l'information à travers un Bistrothon symbolique : il fallait trouver quelqu'un pour succéder à Brigitte. Elle le dit lui-même : plusieurs de ses clients lui parlent alors du post de Vierzonitude et, elle-même va jeter un coup d'oeil à ce blog vierzo-vierzonnais. Une bouteille à la mer de plus avec l'annonce sur leboncoin. 

C'est en regardant Vierzonitude qu'une Vierzonnaise de 35 ans prend contact avec Brigitte. Depuis, la trentenaire a signé l'affaire devant notaire et au 15 janvier, elle sera dans son bistrot. Brigitte, elle, sera en retraite. Happy end ! La Douane du Briou est de la race des mastroquets de quartier où l'on vient s'accouder pour discuter jardins et art de vivre. C'est un fameux oasis entre les Forges et le quartier nord. Son parking est un atout majeur et, rue Félix Pyat, la seule lumière qui brille dans l'hiver, c'est celle de la Douane du Briou qui tient son nom, raconte-t-on, aux vestiges d'un ancien octroi qui se situait dans les parages.

N'empêche qu'un bistrot est sauvé et c'est le principal car à l'heure actuelle, à l'heure où les commerces fondent comme la banquise sous le réchauffement climatique, c'est une sacrée bonne nouvelle. Ajoutons que Vierzonitude et les bistrots entretiennent une vieille histoire d'amour. Et que, pas plus tard que tout à l'heure, ce lundi, Vierzonitude a eu le bonheur de voir Brigitte heureuse d'avoir enfin une héritière qui maintienne la tradition bistrotière dans cette rue et de rencontrer aussi Martine, qui a tenu le troquet pendant vingt-deux ans avant de le vendre, il y a dix ans à Brigitte.

Si ce n'est pas une belle histoire alors qu'est-ce qu'une belle histoire ? Nous aurons l'occasion d'y retourner en décembre, lors de la passation de pouvoirs entre Brigitte et la nouvelle patronne des lieux. Vierzonitude mieux que la Sem-Territoria, ce n'est pas beau ça ? Et ça ne coûte pas plusieurs millions d'euros aux contribuables...

Bon, on ne déconne plus. La vie d'un bistrot vierzonnais est en jeu. Alors, c'est du sérieux. Brigitte, la patronne du bistrot La douane du Briou, rue Félix Pyat, vient de mettre son troquet en vente, sur leboncoin.fr. L'année prochaine, en août 2017, elle part en retraite Brigitte, après dix ans passés dans sa grande salle de bar. Seulement, elle ne veut pas partir en fermant la porte à clef. les clefs, elle veut les céder à son successeur. Pour que ce bar de quartier ne soit pas orphelin de sa fidèle clientèle et inversement.

Brigitte le dit, il y a une possibilité de développer l'affaire grâce à sa grande salle.
Il y a un grand parking, une cuisine particulière attenante, un jardin clôturé, un loyer faible. De quoi approcher un certain bonheur bistrotier. Oui, bien sûr, c'est dur. Les bistrots tombent comme des mouches. dans son secteur, il n'y a plus qu'elle, la dernière lumière dans la nuit vierzonnaise. Alors, on se bouge. Il s'agit de trouver un repreneur pour La douane du Briou, pour ne pas que ce bistrot typique disparaisse de la surface de cette ville. Engageons ici un bistrothon. le compte à rebours est lancé : nous avons onze mois.

https://www.leboncoin.fr/bureaux_commerces/1015886546.htm?ca=7_s

Sabrina Maréchal, la nouvelle patronne du café de la Douane du Briou
Sabrina Maréchal, la nouvelle patronne du café de la Douane du Briou

Commenter cet article

Marre 30/11/2016 18:05

Zut, re- zut vous comprenez maintenant pourquoi, je ne gagne jamais au loto!!. Enfin tout fini bien pour ce commerce heureusement!!.
tout compte fait , tout le monde y gagne et c'est le plus rassurant.

Marre 27/10/2016 16:01

RIP en 2017 ?? , les paries sont lancés malheureusement!!.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents