Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Sortir le P.C sans faire entrer le RN, double challenge

Publié par vierzonitude sur 15 Décembre 2019, 12:05pm

Sortir le P.C sans faire entrer le RN, double challenge

Dans un post publié sur les réseaux sociaux, le candidat Christophe Doré a clairement désigné son adversaire. Pour lui, après avoir présenté les atouts de la ville, "Vierzon souffre cependant de quelques maux qui l'ont peu à peu étreinte et éteinte".

En premier lieu, "une image désastreuse au plan local, régional et national d'un dernier bastion communiste désormais devenu un repoussoir notamment économique, l'absence d'une vision stratégique sur le long et moyen terme au profit d'un court termisme calamiteux engendrant des actions menées au coup par coup sans réflexion et sans réelle concertation faisant dépenser de l'argent public en dépit du bon sens parfois, une fiscalité locale lourde et dissuasive tant vis à vis des professionnels que des particuliers et enfin, un patrimoine jamais valorisé."

Voilà qui place la mairie au milieu du village et fait deviner les principaux axes du futur projet de la liste du candidat-gendarme. "Cette spirale infernale et ce cercle vicieux solidement imprimés ne sont cependant pas sans remèdes, en rejetant une idéologie destructrice mais également les solutions toutes faites et démagogiques."

Il ne faudrait pas oublier, toutefois, qu'un autre parti "démagogique" s'est lancé dans la course à la mairie. Cela fait exactement trente ans que l'extrême droite est entré dans un conseil municipal vierzonnais. En mars 1989, la liste communiste emmenée par Fernand Micouraud avait été élue dès le premier tour,mais d'une courte tête. Mais il y avait eu aussi un élu du Front national qui était parvenu à se glisser par la porte entrouverte.

Trente ans plus tard, l'extrême droite vierzonnaise s'est installée et, étrangement, personne n'y fait vraiment attention. Chacun fait sa popotte de son côté en ignorant le danger extrémiste qui menace Vierzon. Deux listes pour un même électorat, nous 'lavons dit, c'est suicidaire pour Vierzon. Sortir le Parti communiste est un challenge, ne pas laisser entrer l'extrême droite en est un autre, tout aussi, voire plus important...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JIM 15/12/2019 17:06

On peut penser que le modem M.Piffault a raté le coche en ayant la bonne idée d'accepter la venue de M.Doré mais en pensant qu'ils pourraient s'associer tous les deux alors que tous deux ont besoin pour des raisons personnelles et politiques d'occuper les deux postes (maire et pres de com com), il s'est trompé. On peut penser que des personnes légitimes et plus ouvertes politiquement au sein de COnfluence auraient pu créer un joli mouvement avec le mouvement doré. Mais d'anciennes querelles les ont éloignés. Dommage désormais de voir M.Piffault se présenter alors qu'il n'a pas l'aura locale suffisante pour emporter le morceau. Et même si M.Doré n'est pas du tout exempt d'erreurs, de raideurs et de maladresses, au final, on se dit qu'on devrait tout de même rester derrière lui pour ce prochain scrutin et même s'il perd, confluences continuera à vivre. Il faudrait tout faire pour changer la ville, quitte à bouffer son chapeau.

JIM 13/12/2019 00:07

On a parfois l'impression qu'une petite tambouille de propagande pour les uns et les autres fait monter le rn à vierzon alors que le rn au final s'en fiche car ils ne mettent pas le paquet, il laisse leur candidat local habituel se débrouiller seul pour trouver des colistiers. Tout le monde agite le DAAAAAAAANGER du rn à vierzon alors qu'en fait, rien de rien de rien n'annonce un truc de fou de leur part. Bien au contraire! Tous les autres candidats font leur beurre en annonçant la montééééééée du rn. Pour l'instant, on est surtout parti pour Sansu 35-40%, Doré 15-20%, Piffault 15-20% et RN 30%

J 12/12/2019 11:14

Beau challenge pour Vierzon !
Oui, les évidences sont dites , maintenant il faut convaincre les Vierzonnais et ça ce n’est pas évident, tant ils sont enracinés dans leur passé d’éternels protestataires et râleurs patentés.
Bonne chance !

Wizard 12/12/2019 10:32

La phrase hilarante du jour : "...en ignorant le danger extrémiste qui menace Vierzon." On se demande bien à quoi se reconnait une municipalité "extrémiste", mystère.
A la rigueur, en fermant l'accès au robinet des subventions publiques aux associations communautaristes. Pas mal ça serait intéressant.

MARIO...... 12/12/2019 09:51

La gauche a fait couler Vierzon
La droite est incapable de s'unir (leur ego surdimensionné)
Les critiques à tout va, sans savoir de quoi l'on parle
Un Gendarme qui se trouve seul sans aucun parti
et tout ce monde là veut la mairie? Il y a de quoi rire

Archives

Articles récents