Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Souvenez-vous, il y a un an... Deux boulangeries ferment d'un coup à Vierzon : pas une seule réaction !

Publié par vierzonitude sur 17 Octobre 2016, 17:28pm

Deux boulangeries qui ferment à Vierzon déclenchent la même indifférence que le départ d'Ivoo ou de Huard-Chartrain ! Les élus sont trop occupés...

Souvenez-vous, il y a un an... Deux boulangeries ferment d'un coup à Vierzon : pas une seule réaction !

Ca ne s'arrête plus : deux boulangeries viennent de fermer leurs portes en même temps, normal, c'était le même boulanger. Le Fournil rue Armand Brunet et le Fournil rue des Ponts ne rouvriront pas leurs portes. Après 28 ans passés rue Armand Brunet, Philippe Gautier, 58 ans et son épouse voient leur affaire partir en fumée. Le tribunal de comemrce de Bourges a mis un terme à ces deux commerces. La cause : l'apauvrissement de Vierzon, l'insécurité. Rue des Ponts, les clients ne venaient plus jusqu'à la boulangerie. Rue Armand-Brunet, la fermeture du magasin Plus, ça et le reste, ont eu raison de la boulangerie. Pendant ce temps-là, les élus s'en foutent royèalement; ils courent la campagne électorale ou éructe à la tribune de l'assemblée nationale. Pendant ce temps-là, le commerce crève à Vierzon, Vierzon crève à petits feux et personne ne réagit. Les élus comptent se faire réélire sur les cendres de la ville. Pendan t ce temps-là, le Front national pousse comme des ronces. Et on explique aux comemrçants en difficulté que "Vierzon n'est pas une ville de commerces". Non, c'est une ville d'apparatchiks qui profitent d'un système. Peu leur importe que le commerce crève. Le commerce à défendre ce n'est pas vendeur. Mais les dotations d'Etat qui baissent et qui empêchent les élus de mener des projets insolents pour les contribuables, c'est beaucoup plus important !

Souvenez-vous, il y a un an... Deux boulangeries ferment d'un coup à Vierzon : pas une seule réaction !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 21/10/2015 20:27

ce qui me préoccupe le plus est de savoir où nicolas sansuée va acheter ses croissants maintenant, j'ai peur qu'il fasse un malaise en découvrant sa ville et toutes ses boutiques fermées

P'tit Mitron 21/10/2015 19:57

On avait pourtant prévenu qu'avec notre dirigeant communal on aurait tôt fait d'épuiser notre pain blanc. Et bien voilà, c'est fait, il ne nous reste qu'un peu de pain noir et pour combien de temps ? Et comme il aime utiliser les slogans des autres, il serait capable de reprendre à son compte la phrase de Marie Antoinette: "Qu'ils mangent de la brioche !".

Archives

Articles récents