Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Tout savoir sur les recettes et les dépenses effectuées en 2017 par la ville

Publié par vierzonitude sur 27 Juin 2018, 08:37am

A priori, cette lecture peut paraître fastidieuse. Mais, si vous prenez le temps de lire ceci, vous aurez, à peu près, l'intégralité des recettes et des dépenses du budget municipal de 2017. Cela donne ainsi une idée où passe l'argent du contribuable. Vous y trouverez les dépenses, mais aussi les recettes. Ce n'est pas une lecture passionnante mais c'est très instructif !

Tout savoir sur les recettes et les dépenses effectuées en 2017 par la ville

En 2017, les dépenses se sont élevés à 10.280.491,13 €,
les dépenses d'équipement à 5.654.644,67 €, plus 140 204,17 € de travaux réalisés en régie avec les équipes des services techniques.


Au nord de la ville (programme de rénovation urbaine), 133 000 € ont sont consacrés à la voirie, l’éclairage public et la signalisation de la fin de l’ilôt Jules Verne/ Stalingrad / Anne Frank et du secteur Champenier.


Le futur îlot Brunet-Rollinat s’est poursuivi avec 2,120 millions d’euros de dépenses dont 1,350 million pour la finalisation des acquisitions, interventions sur les réseaux, déconstruction des immeubles.


La concession d'aménagement du centre ville (Sem-Territoria) dont le terme a été fixé avec l'avenant intervenu en 2016 a été financée à hauteur de 700 000 € en 2017.
 

Les interventions sur les logements dégradés des particuliers ont représenté 105 000 €, dont 47 000 € d’aides directes aux particuliers.
 

L’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le nouveau plan de rénovation urbaine de centre ville a représenté 72 000 €.
 

728 000 euros ont été consacrés à des travaux de voirie, de mobilier urbain, d'éclairage public et signalisation, de développement durable et espaces verts

Voirie : 416 000 €, chaussées des rues Gourdon, Verdun, 8 mai, Gambon, la placette de la rue du 11 novembre, ainsi que celle de la petite rue du Camp, trottoirs de l’avenue du 14 juillet et de la Société française, des plateaux, écluses ou ralentisseurs installés rues Eugène Pottier, Pierre Dupont et route de Foëcy, reprises de bordures de caniveaux avenue Édouard Vaillant, giratoire route de Bellon.

Eclairage public et signalisation : 194 000 €, mâts d'éclairage rues de la République, Bobby Sand, Grossous, chemin de Saint Priest, nouvelles armoires de commande d’éclairage public.

 

Des travaux ont été entrepris au niveau du ruisseau de Verdin et l’organe de manœuvre des vannes du barrage de l’Yèvre afin de réduire les dégâts en cas d’inondations. Des travaux d’eaux pluviales ont été réalisés rue de l’Abricot et au niveau de l’Ile du Cher.
 

En matière de développement durable et espaces verts, des plantations ont été réalisées place de la gare, au centre associatif de Chaillot, rue Pierre Brossolette.


628 000 euros concernent les domaines culturel, scolaire, enfance et jeunesse et sportif
 

En 2017, 105 000 € ont été consacrés au futur conservatoire (démolition, cloisonnement, maîtrise d’œuvre). A la médiathèque la composition du fonds de CD et DVD a été complétée par des acquisitions de tablettes de lecture. 
 

Travaux dans les écoles :  280 000 €,  l’achèvement de la rénovation thermique des bâtiments à l'école Fay B et le tout début des travaux de même nature à l’école Bourgneuf; l'aménagement du préau de l’école Charot ; le plateau sportif de l’école Curie, la mise aux normes de l’aire de jeux à l’école Jean Zay ; diverses interventions courantes de maintien des équipements ; du matériel informatique, du mobilier et différents matériels.


Domaine sportif : 176 000 € dont 128 000 € pour la piscine Charles Moreira (réfection de la structure extérieure de glisse du toboggan aquatique, le liner de la fosse de réception,des filtres, de la plomberie) ; skate-ball installé à l’école Bodin, agrès sportifs au Dojo Jimmy Agard.
 

Bâtiments communaux et installations de chauffage : 304 000 €, réfection des sols du centre administratif, installation d’une hotte d’aspiration des poussières pour l’atelier de menuiserie à Chabrol, création de sanitaires au rail club et de douches au stade Constant Duval, mise en conformité électrique dans divers bâtiments, pose de blocs de secours et d’alarmes. Le diagnostic pour l'accessibilité des établissements communaux aux personnes à mobilité réduite a été finalisé.


319 000 € consacrés au matériel technique, informatique, véhicules, mobilier spécifique et à la vidéoprotection, deux fourgons bennes et un pont élévateur, renouvellement des fours et mobiliers de la restauration collective, matériel spécifique pour l’accueil d’enfants handicapés à la crèche municipale.
 

La signalétique et les allées du cimetière Bourgneuf ont été finalisées, une nouvelle tranche de colombariums installée, aspirateur thermique et différents matériels spécifiques pour l’entretien des espaces verts acquis :  48 000 € 
 

En dépenses d'investissement, remboursement du capital de la dette pour un montant de 2.196.229,96 €.

Financement des investissements : subventions de 2.330.677,18 €, subventions du Conseil régional de 1.205.752,72 € dont 534 300 € pour la restructuration de l'îlot Brunet-Rollinat, 91 799 € proviennent des fonds sud pour la redynamisation des centres-villes, 85 400 € pour la rénovation thermique de l’école Fay B, 62 400 € suite aux inondations de 2016 permettant de réaliser des travaux sur les ouvrages hydrauliques, 46 700 €  pour l’acquisition des petites balayeuses et débroussailleuses...


Subventions du conseil départemental pour 448 818,90 €404 500 € réaménagement de l'îlot Brunet-Rollinat, 20 000 € pour l’acquisition du matériel du centre de santé...


Subventions et participations de l'État : 659 604,74 € dont 568 029,92 € pour la restructuration de l'îlot Brunet-Rollinat, 14 202,82 € pour ce qui concerne le plan de rénovation urbaine, 49 919 € de réserve parlementaire pour la transformation de la salle Jean-Baptiste Clément
en équipement sportif, 16 322 € pour le matériel de vidéoprotection, 9 575 € pour la sécurisation des écoles Jean Zay, Caron et Vallès...

Parmi les autres financements, fonds de compensation de la TVA : 715 580,76 €; amortissements : 1 444 192,33 €; taxe d'aménagement et les amendes de police : 156 834,04 €, emprunt de 3 312 381 €,  836 881 euros de financement par la Caisse des dépôts et Consignations (CDC) et 2 475 500 €, représentant l’intégralité de l’emprunt pour 2017. 

Les recettes s'établissent à 36 513 958,96 €.

 

64,43 % constituent les contributions directes avec un produit de 23,160 millions d'euros (fiscalité, reversement de l'attribution de compensation par la Communauté de communes, fonds de péréquation des ressources communales et intercommunales, versement transport, taxes sur l'électricité et la publicité extérieure, droits de mutation). 
 

19,25 %, pour 7,028 millions d'euros représentent les dotations (dotation globale de fonctionnement, dotation de solidarité urbaine, dotation nationale de péréquation), les allocations compensatrices des taxes foncières et d'habitation.


3,98 %, soit 1,451 million d'euros, correspondent aux participations de l'État (emplois d'insertion), de la Caisse d'allocations familiales, du Conseil départemental du Cher. 
 

4,62 % et 1,704 million d'euros proviennent des prestations municipales facturées aux usagers. 


3,88 % et 1,41 million d'euros concernent les remboursements de prestations techniques et administratives effectuées pour le compte de la Communauté de communes, Vierzon-Sologne-Berry
 

302 242,26 € correspondent aux recettes commerciales et publicitaires des transports collectifs.
 

Pour la première fois, l’entretien de la voirie et des bâtiments publics donnent au versement d’un fonds de compensation de la TVA en fonctionnement, il s’agit de 57 681,12 € encaissés sur les dépenses éligibles de 2016.
 

La plus grande part des dépenses réelles de fonctionnement se répartit comme suit :


15,78 %, avec 5 348 444,55 € représentent les dépenses à caractère général, fournitures et vacations de transports pour les élèves scolarisés dans le premier degré du secteur public, accueil avant et après la classe, nouvelles activités périscolaires, pour la dernière année civile complète, interventions dans le cadre du programme de réussite éducative, activités des centres de loisirs, accueil en crèche, formation des élèves du conservatoire, la restauration scolaire, animation de la ville, entretien des bâtiments et de la voirie,  assurances, énergies et carburant pour un coût annuel de 1,708 million d'euros. 
 

62,90 % concernent les dépenses de personnel avec 21,312 millions d'euros. 

19,44 % constituent les dépenses de gestion courante, les subventions versées aux budgets annexes du Théâtre et de Foire et Salons pour la mise en œuvre des services publics concernés avec 591 773,68 euros, la subvention au CCAS de 1,649 million d'euros, incluant la part travailleur social de la personne située au commissariat, la délégation de service public des transports urbains pour un montant de dépenses de 1 970 965,37 euros. Depuis 2016, avec le nouveau montage juridique et fiscal, la ville paie une contribution fixe et forfaitaire et encaisse les recettes commerciales, 302 242,26 €, pour cet exercice.


Les subventions directes au tissu associatif local représentent 759 315 euros,
 

1,48 % des dépenses sont constituées par les intérêts d'emprunts, avec 502 925,86 €.

Le résultat du compte administratif 2017 reste excédentaire avec 364 654,14 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents