Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Trois allers-retours Nantes-Lyon au lieu de deux actuellement

Publié par vierzonitude sur 10 Août 2020, 21:49pm

L’État, en tant qu’autorité organisatrice de la ligne Nantes-Lyon via Vierzon, vient de communiquer aux opérateurs dont la candidature a été retenue le cahier des charges détaillant ses attentes pour le service ferroviaire de chacune de ces lignes.

"Ce cahier des charges prévoit notamment une amélioration du service ferroviaire, avec  3 allers-retours quotidiens entre Nantes et Lyon (contre 2 aujourd’hui), conformément à la concertation menée avec les collectivités et les associations concernées", lit-on dans un courrier de la SNCF.

 

Publié en février 2020 : Dans un courrier interne, la SNCF évoque l’avis de concession pour l’exploitation des lignes Nantes-Bordeaux et Nantes-Lyon, une procédure de mise en concurrence.  "L’avis de concession précise le calendrier de la procédure et confirme que l’exploitation des deux lignes sera attribuée en un seul lot, pour une durée de 10 ans. L’État requiert par ailleurs une fréquence minimale de quatre allers-retours pour Nantes-Bordeaux et de deux à trois allers-retours pour Nantes-Lyon. Les détails des attentes et des critères d’évaluation des offres seront dévoilés par l’autorité organisatrice dans le cahier des charges, attendu fin mars 2020."

Ainsi, "les entreprises intéressées par l’appel d’offres doivent déposer leur candidature d’ici le 28 février 2020. Suivra une phase de pré-qualification durant laquelle les services de l’État vérifieront la capacité administrative et financière des candidats à exploiter un service ferroviaire.   À l’issue de cette phase, fin mars 2020, l’appel d’offres sera formellement lancé. Les entreprises présélectionnées se verront alors transmettre le cahier des charges détaillé de l’exploitation à partir duquel elles prépareront leurs réponses. L’opérateur retenu sera connu au minimum 16 mois avant le début d’exploitation des services, prévu pour début 2022.

SNCF Voyageurs "est évidemment candidate à l’appel d’offres pour l’exploitation des lignes Nantes – Bordeaux et Nantes – Lyon et répondra via une équipe dédiée au sein d’Intercités."

La SNCF précise que "nous nous sommes préparés depuis plusieurs mois avec une équipe dédiée à cet appel d'offres. Toute la société SNCF Voyageurs est mobilisée derrière Intercités pour faire la meilleure offre possible. Nous avons un seul objectif : gagner !".

 

Nous nous sommes préparés depuis plusieurs mois avec une équipe dédiée à cet appel d'offres. Toute la société SNCF Voyageurs est mobilisée derrière Intercités pour faire la meilleure offre possible. Nous avons un seul objectif : gagner !».

Trois allers-retours Nantes-Lyon au lieu de deux actuellement

"Le gouvernement vient de lancer le processus d'ouverture à la concurrence des trains Intercités. Un appel à candidatures est publié pour l'exploitation des lignes Nantes-Lyon (NDLR : via Vierzon) et Nantes-Bordeaux pendant dix ans, à partir du début 2022. Ces deux lignes sont actuellement déficitaires", lit-on sur le site de BFMTV. 

Le Figaro explique que "l’ouverture à la concurrence sur le rail entre dans une phase opérationnelle. Et la longue grève à la SNCF n’y change rien. L’État a lancé un appel à candidatures pour exploiter en un seul lot deux lignes non TGV : Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux. Cela signifie qu’à l’horizon 2022, ce ne sera pas forcément la SNCF qui fera circuler des trains de voyageurs sur ces deux tracés. Une première rendue possible grâce à la loi ferroviaire adoptée mi-2018."

Et d'ajouter : "Le gouvernement a choisi ces deux tracés car ce sont des lignes visibles sur lesquelles il avait décidé d’acheter du matériel roulant et de faire des travaux, explique un expert du secteur. Avec cette opération, l’exécutif souhaiterait montrer, avant la prochaine élection présidentielle, les bienfaits de l’ouverture à la concurrence."

Le futur exploitant devra assurer une fréquence minimale de deux à trois allers-retours pour Nantes-Lyon, les candidats étant "libres de proposer une offre plus importante en termes de fréquence ou de prolongement de la desserte". Ils devront aussi offrir "un haut niveau de qualité du service, de ponctualité, d'accueil, d'information et de confort", selon l'appel à candidatures. La date prévisionnelle de début d'exploitation des services est fixée au début de l'année 2022", poursuit BFMTV.

La ligne Nantes-Lyon a été choisie parce qu'elle a bénéficié d'un renouvellement complet de ses trains et que les travaux prévus sur les parcours devraient être achevés dans trois ans. "En 2018 -année marquée par la grande grève du printemps contre la réforme ferroviaire-, le déficit d'exploitation de Nantes-Lyon, s'est élevé à 9 millions pour des recettes de 7,8 millions seulement, précise le gouvernement. Au total leur déficit d'exploitation cumulé atteint 22,7 millions d'euros."

L'autre train Intercités Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT) reste jusqu'à nouvel ordre exploités par la SNCF.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Leon 11/08/2020 13:22

L’appel d’offre évoque 2 OU 3 AR, pas 3. Tout Ça va vite devenir 1 avant de disparaître comme les cars Macron. Mais faudra payer pour indemniser ces pauvres compagnies privées, filiales des grands groupes qui écument y tu pus les marchés.

Aigri 11/08/2020 14:04

Que sncf cesse de donner le déplacement complet fictif à des conducteurs qui sont tout les soirs chez eux!Et les coûts seront tout de suite plus compétitifs!
Stop au PNIC(pôle intercités)et à l'AT(Appui territorial)

Coopérateur 10/08/2020 23:29

Pour ceux qui souhaitent devenir acteur de la mobilité ferroviaire du futur,pour ceux qui souhaitent participer à un projet coopératif,qui a pour ambition d'irriguer des territoires abandonnés par l'opérateur historique,n'hésitez plus!
Souscrivez à une ou plusieurs parts sociales de Railcoop,qui ambitionne de reexploiter la ligne Bordeaux Lyon via Montluçon.
La part sociale est à 100 euros et vous donne droit à une réduction d'impôts de 18 % si vous détenez vos parts depuis 5 ans .
Vos parts achetées en 2020 vous donneront droit à une réduction d'impôts en 2025.
Le projet est né en décembre 2019 et à ce jour Raicoop compte 1687 sociétaires.
Donc assez de se plaindre,de pleurnicher et de dire "y a qu'à faut qu'on".Railcoop vois permet d'agir et de devenir acteur!
Puis n'oubliez pas non plus pour les plus téméraires d'acheter des actions chez Getlink pour soutenir sa filiale de fret ferroviaire Europorte!

J 10/02/2020 09:31

Non, pitié pas la SNCF, ils ne seront pas capable d’assurer 2 à 3 aller-retour, même par an. Si on veut une liaison Lyon-Nantes, il faut des gens sérieux pas des grévistes CGT qui bossent la moitié du temps.

J 06/02/2020 16:43

Enfin un début d’ouverture au entreprises privées des voies RFF.
Privatisons toute la SNCF !

LoL 05/02/2020 23:24

Encore un train qui fera, Nantes , via Vierzon et qui passera également par Pau sans s'y arrêter (ils y' en a qui ont essayé ,et oui,y'en a d'après Laspalès ^o^ ) et qui finira sa course bien sûr à Lyon !! :-)

Euh , pour info, ce train fera hôtel et non couchette, décidément on arrête plus le progrès!! :-)

Sirop 05/02/2020 14:31

De toute façon la sncf veut se débarrasser de ces lignes depuis des années.Elle ne fera rien pour remporter l'appel à manifestation d'intérêt.
Malheur au cheminot ou au conducteur qui se distinguera par sa motivation et sa qualité de service.

Archives

Articles récents