Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Un comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon avait vu le jour en 2015...

Publié par vierzonitude sur 17 Juillet 2018, 09:10am

Avant le comité de soutien à la maison de la presse, un comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon avait vu le jour. Il s'était même réuni, dans une salle, de la place du Marché au Blé. Mais comme tout comité citoyen, le plus difficile, c'est de le faire vivre. Juste pou expliquer aux esprits chagrins qui pensent que Vierzonitude soutient des initiatives pour les uns et pas pour les autres, ce petit rappel. La première manifestation avait eu lieu avenue de la République lorsque Myriam et son magasin de robes de mariées ne trouvaient aucun local. La mobilisation citoyenne avait permis d'en trouver un rue Armand-Brunet.
 

La seconde manifestation a trouvé refuge rue Joffre : nous avions fait venir la presse pour mettre l'accent sur une rue qui mourait. IL faut dire que l'action de ce comité éphémère n'a pas permis de sortir la rue de son désert. En 2014, certains la vidaient, en 2018, les mêmes veulent la remplir...

Autre manifestation, devant le magasin de Véronique, rue Joffre, qui a fermé ses portes. Nous avions, là aussi, organisé un petit rassemblement de soutien. Comme quoi, le soutien aux commerces, sur Vierzonitude, ne date pas uniquement des difficultés de la maison de la presse, comme de mauvaises langues le racontent...

Enfin, nous avions aussi organisé, à notre façon, l'inauguration d'une place Charlie, au bout de la rue du Champ-Anet étant donné que la promesse de 2015 n'a pas été tenue.

En juillet 2015, des membres du comité de défense étaient venus soutenir les salariés du magasin Plus qui avaient été licenciés lors de la fermeture du magasin. Nous n'étions pas nombreux, mais on y était !
 

Samedi 21 juillet au soir, Vierzonitude tirera le rideau. Libre à chacun de continuer le combat.

 

En avril 2015, nous écrivions ceci : "Soyons prétentieux ! Le comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon aurait-il bien inspiré nos élus vierzonnais ? L'existence même de ce comité, créé récemment à partir de citoyens vierzonnais qui en avaient mare de voir le Vieux-Vierzon se déliter, a-t-il suffit à faire prendre conscience aux élus qu'il était temps que le Vieux-Vierzon et sa tête de proue, la rue Joffre, bénéficie de travaux x'ampleur ? C'est avec une joie non dissimulée que le comité citoyen a en effet pris acte de la promesse du maire de Vierzon, dans le reportage de France 3, reportage à la fin duquel le maire explique que dans le cadre du Plan de renouvellement urbain, la rue Joffre sera refaite... et que des ateliers d'artiste s'y installeront. Car, dit encore l'élu, c'est la vocation de cette rue. On en demande pas tant ! On demande surtout que cette rue retrouve sa dignité. Pas sûr que la rue Joffre a plus vocation qu'une autre à accueillir des artistes; C'est un luxe que l'on pourra se permettre quand tous les autres problèmes seront résolus. Le comité citoyen du Vieux-Vierzon ne va donc pas lâcher l'affaire, et veiller au grain. Veiller à ce que la promesse soit tenue, veiller à ce que cette rue soit enfin redevenue une rue passante et commerçante. Car il va bien falloir d'activer, à partir de maintenant. Car les promesse faites ne seront concrétisées, toujours selon le maire de Vierzon, qu'à l'horizon 2020-2021, autant dire que d'ici là, si tien n'est fait, d'autres commerces auront fermé... Le comité citoyen a toujours en tête l'organisation du'ne journée citoyenne pour que les Vierzonnais redécouvrent leur rue Joffre. D'ailleurs, en parlant d'artistes, le comité recherche justement des artistes pour une opération "je peins la rue Joffre", dans le cadre de cette journée citoyenne."

Un comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon avait vu le jour en 2015...
Un comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon avait vu le jour en 2015...

Comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon : ce sera son nom. Jeudi 26 février, une trentaine de personnes ont participé à la création de ce comité citoyen, lui-même issu d'un groupe informel formé sur Facebook (T'es de Vierzon si t'es pas un mouton). Mais le traumatisme concernant la mort lente de la rue Joffre et du quartier piéton est tellement profond, qu'il a fallu d'abord expier, dire les choses, en appeler au passé, souhaiter l'avenir, avoir des exigences. Le cadre est posé : ce sera un comité destiné à défendre le Vieux-Vierzon, destiné à mettre aussi en parallèle ce qui fut avec ce qui sera. Rien n'empêche d'évoquer les bons souvenirs à condition qu'ils servent un projet d'avenir. Bien sûr, le comité n'a pas les clefs des décisions ni le coffre-fort du financement. Mais on sent quand même une volonté d'avancer des idées, une envie d'ambition et d'action. Au plus près du terrain, le citoyen vierzonnais, qu'il habite le Vieux-Vierzon ou pas, a dans cette configuration-ci, le sentiment d'agir pour lui-même en agissant pour les autres.

Un comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon avait vu le jour en 2015...

La première nécessité c'est de faire venir des commerces. Facile à dire; Mais les faire venir dans un cadre qui puisse les attirer. Refaire la rue ? La rendre plus agréable ? Plus passante ? Avec quels moyens ? Le plan de rénovation urbaine de centre-ville que la ville a décroché. Comment ? En concertation avec le comité de défense. La tâche est immense. Mais le but est justement de procéder par étapes. L'action d'abord : faire venir les gens dans cette rue et ce quartier; Leur montrer ce qu'il était jadis pour prouver qu'il a encore un avenir. Animer, du moins aider à l'animation. Repeupler. Redonner envie. Agir contre les propriétaires peu scrupuleux qui laissent leurs vitrines en vrac. Avoir des idées même simples mais pratiques. Et il y en a déjà.

Un comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon avait vu le jour en 2015...

Fin mars, le comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon organisera sa première action en invitant notamment, les Vierzonnais à redécouvrir, d'une façon originale le quartier. Un état des lieux est nécessaire : par les commerçants et habitants mais aussi par les Vierzonnais eux-mêmes, les citoyens du comité qui listeront les points faibles et le points forts du quartier, ce qu'il faut faire, ne plus faire, sans idées contraires à ceux qui vivent dans ce quartier. De nombreuses idées ont été émises, il va falloir maintenant lutter contre le mépris. Une présidence collégiale et citoyenne permettra d'être l'interlocuteur privilégié, on l'espère, avec la mairie. Propositions, suggestions, actions. Commet faire redécouvrir ce quartier aux Vierzonnais ? Comment les faire remonter ?

Un comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon avait vu le jour en 2015...

Il y a une évidence : recréer un marché le samedi toute la journée place du Marché au Blé. C'est possible. Et le comité citoyen de défense le prouvera. C'est possible parce que c'est une nécessité pour les commerçants. Autant que la navette qui passe par la rue Joffre. Autre évidence : l'éclairage qui doit être refait. Mais alors ne doit-on pas aller plus profondément dans la rénovation. C'est une nécessité qui fait peur : les commerces qui restent ne pourront pas encaisser une activité réduite car ralentie par les travaux. Rue Joffre mais aussi place et rue Gallerand, il y a des commerces fermés : comment mettre en avant ceux qui sont toujours ouverts ? Rue Gallerand, des pas-de-porte seront transformés en logements ? Comment éviter cela ?

Un comité citoyen de défense du Vieux-Vierzon avait vu le jour en 2015...

La discussion a duré deux heures, deux heures pour se rendre compte que la volonté sans aide, les projets sans ambition ne servent à rien. Le comité citoyen de défense doit être le rouage vers une sortie de l'isolement de ce quartier. Faire parler de lui, organiser des actions citoyennes et les idées ne manquent pas. Ne pas dire aux commerçants, prenez vous en mains, mais organiser des actions et animation pour les commerçants. Pas de fatalité, pas d'angélisme non plus. Prochaine étape : la création officielle du comité avec bureau et tout le toutim administratif. Et prochaine action, fin mars-début avril, un samedi citoyen dans le quartier, au service du quartier. Nous en dirons plus prochainement; Mais une chose est sûre : la rue Joffre entre autres ne pourra pas rester ainsi longtemps encore en l'état. Il en va de la survie de ceux qui restent. Et le comité citoyen ne le permettra pas. Il faudra désormais compter avec lui. On ne dit pas contre lui car il est évident que le mot dialogue, débat, concertation, échanges doivent être les mots clefs à l'avenir.

Croquis Michel-André Macron.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bruno 03/03/2015 19:42

Pas de reaction ça dort sur vierzonitude !

chat noir 01/03/2015 02:38

Je reviens sur ma proposition qui a été caricaturée lors de cette réunion. A mon sens, la mise en place d'une zone franche urbaine pourrait t'elle pas permettre l'installation d'activitées artisanales, artistiques commerçantes et pas seulement libérales comme cela a été évoqué malencontreusement lors de cette réunion. En effet un pôle avec une identité peut faire revivre ce quartier et y faire venir Vierzonais et bien d'autres. Imaginons un instant une rue de luthiers, de costumes d'antan ou autres qui serait unique en France, un regroupement de ce qui se fait de mieux sur le thème peux avoir un atrait indéniable. Mais voilà une zone franche urbaine ne rapporte rien les trois premières années,une vision à long terme doit être mise en place. Ma question est-ce possible à Vierzon ?

bruno 27/02/2015 15:58

Bonne idéel que de refaire un marche sur la place du marche au blé surtout pour éviter l'entassement des commerçants le samedi matin devant la nouvelle mairie;
Vera t'on les commerçants qui ont quittes la rue Marechal Joffre vers d'autres rues revenir ?

Ne plus allez a l orée de Sologne OK mais qui rembourse la différence de prix ?
et pour le Bowling ;on ne va plus a Bourges ?

Le petit commerce meurt a Vierzon mais aussi dans beaucoup de ville faute a un pouvoir d'achat en régression
Que faut il faire a Vierzon pour attirer du monde ! exemple: les salaries de l'usine KOYO a Moult



..

Archives

Articles récents