Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Un festival pour dire ce que la ville refuse de raconter

Publié par vierzonitude sur 20 Février 2021, 17:27pm

On a envie de se pincer quand on lit de telles choses. Si le mystère est bien entretenu sur le futur festival Vierzon belle et rebelle qui sonne plus comme un meeting de Mélenchon que comme un festival artistique, on se régale à lire, dans la presse, ce que la maire-adjointe à la culture en dit. Il paraît que ce festival doit permettre "aux habitants de se réapproprier leur territoire et son histoire". Joli morceau de langue de bois. Si d'un autre coté, on ne confisquait pas l'histoire aux Vierzonnais, ils n'auraient pas besoin de se la réapproprier. 

On apprend que ce festival mystérieux se tiendra chaque année, dans un lieu en transition chargé d'histoire. Donc, en 2021 au B3 de la Française "un lieu en pleine mutation qui a une histoire riche à raconter". Ce que la maire-ajointe à la culture oublie de dire c'est que depuis 2008, cette municipalité refuse de raconter l'histoire de ce lieu à travers une évocation de l'industrie agricole et des tracteurs qui ont pu y être fabriqués. A la place, on y colle un bowling, un campus numérique et toujours pas d'histoire à raconter dans ce lieu. A moins que le festival Vierzon belle et rebelle ne nous raconte qu'une petite partie de l'histoire. En tout cas, ces lieux ont lus à dire que celles et ceux qui prétendent les faire parler.

Un festival pour dire ce que la ville refuse de raconter

Le 21 septembre 2020, le Petit Solognot nous annonçait la chose suivante :  "De plus, une nouveauté a été annoncé avec le premier festival des arts, organisé du vendredi 21 au lundi 24 mai 2021. Intitulé « Vierzon la Belle, Vierzon la rebelle » son programme devrait être finalisé et précisé dans quelques temps." On y verra notamment la compagnie Azul.

Sur son site, la ville de Vierzon explique que ce nouveau festival "s’attachera à raconter les liens qui existent entre les arts et les luttes. La première édition s’appuiera sur l’histoire de notre ville liée étroitement aux luttes et résistances et révèlera l’un de ses visages : « Vierzon la belle, Vierzon la rebelle ». Ce week-end festif s’adressera à la cité rassemblée et fera dialoguer toute la diversité artistique et culturelle : musiques, littérature, arts plastiques, théâtre, cinéma mais aussi rencontres, conférences et moments conviviaux. Une seule limite celle de notre imagination !"

Un festival pour dire ce que la ville refuse de raconter

Finalement, ce que la ville de Vierzon n'a pas pu faire avec le musée de Vierzon, elle le fera avec un festival ! Mais finalement, c'est que Vierzonitude fait au quotidien, luettes et résistances ? Serons-nous invité alors ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LoL 21/02/2021 12:29

C'est bien d'avoir la langue de bois , cela évite parfois les cure-dents !! :-))

A Vierzon , on va nous inventer le festival "du lard et surtout du cochon", cela en prend déjà le bon chemin, et personne ne trouve cela choquant de nos jours ici, ah!! l'habitude quand cela ne se remarque même plus!! :-)

Archives

Articles récents