Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse

Publié par vierzonitude sur 10 Août 2020, 20:26pm

Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse

Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse,
Le long chemin de fer ne mène nulle part.
Car entre chaque rail une longue pelouse,
Déroule son tapis comme un rendez-vous d’art.

Les rivets de l’ouvrage, grippés d’indifférence,
Pleurent des larmes de limailles de métal,
Les poutrelles sont arrivées à échéance,
Percées jusqu’en leur cœur par un dédain létal.

Les couleurs ont laissé leur éclat au vestiaire,
On voit poindre sous la croûte des mauvais jours,
La tristesse sans fin des blafardes cornières
Qui semblent harassées par un puissant labour.

Pourtant qu’elle ne fut pas la fierté de l’homme
D’avoir su assembler ces morceaux de prouesse
Pour enjamber d’un bond, comme un grand coup de gomme
Tout un faisceau de voies dressées en forteresse.

Il n’a jamais cillé, les montants toujours forts,
Suspendus aux raisons de la modernité,
Sorti tout droit d’un temps où le goût de l’effort
Laissait dans les chairs le prix des difficultés.

Un matin du mois d’août, le fier pont de Toulouse
A voulu juste un peu se rappeler aux autres,
Dire qu’il existait sans colère jalouse,
Réaffirmer qu’il est surtout un peu le nôtre,

Alors, il a laissé son imagination
Courir sur le chemin des trains qui le chatouille,
Pour dire qu’il mérite un peu plus d’attention
Que cette carapace qui le couvre de rouille.

Depuis le temps qu’il œuvre au passage de tous,
Depuis qu’on l’a repeint d’un style tapageur,
Il n’attend pas qu’on l’emballe dans une housse,
Mais juste de reprendre quelques nobles couleurs.

A côté de tout ce qu'il y a à faire, la rénovation du pont de Toulouse parait anecdotique. Et pourtant. Ce pont-là méritait bien un coup de peinture. Le dernier remonte au milieu des années 1980 quand la Maison de la culture de Bourges a décrété d'en faire une oeuvre d'art.

Mais, même le projet n'a jamais été vraiment discuté. On s'est posé la question de savoir à qui appartient le pont de Toulouse (ville, Etat, département, SNCF...) ben oui pour savoir qui paye. Quelqu'un a même avancé un prix : 500.000 euros. Une chose est sûre : il ne faudra pas que les candidats aux municipales oublient de mettre le pont de Toulouse dans les choses à faire ces prochaines années. 

Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse

Le pont de Toulouse mériterait plus qu'un coup de pinceau. décrété oeuvre d'art au milieu des années 1980 (repeint par une artiste avec la complicité de la Maison de la culture de Bourges), les couleurs sont défraîchies mais surtout, les poutrelles métalliques sont rouillées. Ainsi, le pont est moche. Alors, une bonne rénovation s'impose mais ça risque de coûter un bras (500.000 euros selon les chiffres qui circulent) et surtout qui paient ? La ville ? La communauté de communes ? Le département ? La Maison de la culture de Bourges ? La SNCF ? La région ? L'Etat ? On aura répondu à cette question que le pont de Toulouse aura fait comme le Titanic, il se sera dissout ! Et dissout, c'est pas cher...

Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse
Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse
Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse
Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse
Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse
Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse
Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse
Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse
Un matin du mois d’août, sous le pont de Toulouse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ANONYME 10/08/2020 23:32

Pont métallique certainement prévu à l'origine de la création de la ligne, il faudrait retrouver les conventions passées entre l’État, la SNCF ou les collectivités pour savoir à qui incombe l'entretien, peut-être tout cela est-il déjà connu... la Maison de la Culture de Bourges serait-il un nouveau bon donateur car si un jour elle a jugé bon de repeindre le pont, pourquoi ne le serait t-elle pas à nouveau? mais vite merci de repeindre ce pont, la honte absolue en l'état....le touriste arrivant par là, ça craint...

J 05/01/2020 11:26

Si le pont s’écroule, il n’y a que la chute à redouter. On craint pas faire de mauvaise rencontre avec un train qui passerait par là.
Il faut remercier les cheminots qui par leur mouvement de grève habituel nous protègent de la dangerosité extrême de cet ouvrage d’art.

Enveuxtuenvoilà 04/01/2020 23:17

Et encore de la négavitude. Que propose Vierzonitude? Comment propose t-il de réparer les choses? Comment le financer? C'est trop facile de pointer du doigt ce qu'il ne va pas.
Cher Vierzonitude, chez toi tout est parfait? rien n'est à refaire? Pas de coup de peinture à faire? Pas de travaux à faire? Tout est fait? Tu serais bien le seul.

vierzonitude 05/01/2020 00:08

Je n'ai pas de pont chez moi. Vous devriez changer de ton ma negavitude est plus, supportable que vulgarité don't vous avez fait preuve dans un autre de vos commentaires que je ne publierai pas. L'outrance n'est pas négociable. Si ce que vous lisez vous dérange lisez autre chose. Mais restez correct.

JIM 04/01/2020 21:35

côté sécurité c'est inquiétant

AR 05/08/2019 10:50

Ce pont repeint était superbe , ( je conseille d'aller sur çICLIC),

Robert 30/04/2019 09:54

Entre la rouille et nos élus, j'ai mon opinion sur celle qui se donnera la possibilité de tenir encore un bon bout de temps!

H 29/04/2019 11:03

Il n'y a plus de crédits pour retaper le pont de Toulouse. L'argent a été gaspillé dans la destruction des Nouvelles Galeries (Notre-Dame de Vierzon).

AR 05/08/2019 10:48

il me semble que l'entretien des infrastructures du chemin de fer est de la responsabilité de la SNCF

LoL 29/04/2019 10:48

Ah c'est vraiment le "pompon",ou le" pont pont", car rien ne sera négociable pour notre sécurité!! :-)

Archives

Articles récents