Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le Rectorat s'oppose à l'ouverture d'une école de commerce à Vierzon

Publié par vierzonitude sur 26 Octobre 2018, 07:09am

Une prestigieuse école de commerce spécialisée dans l'Entrepreneuriat et  l'Innovation à l'anglo-saxonne devait ouvrir, à Vierzon en... janvier 2018. Mais il n'y a toujours rien pour cause d'opposition du rectorat,  après une année d'instruction du dossier. 

D'abord prévue rue Blanche-Baron, dans les locaux de l'ancienne étude notariale, l'école de commerce avait trouvé un écrin naturel, et plus spacieux, à proximité du collège Fernand-Léger, sur une surface de plusieurs centaines de mètres carrés.   

Sa créatrice, une Vierzonnaise ambitieuse pour sa ville natale, primée par le Massassuchetts Institute of Technologie (MIT) de l’université américaine d’Harvard, ne décolère pas. Le Rectorat de l'académie Orléans-Tours vient de former "opposition à l'ouverture de l'établissement" et ceci "dans l'intérêt de l'ordre public et de la protection de la jeunesse." Rien que ça. 

Le Rectorat souligne qu'"aucune démarche d'aucune sorte 'na été entreprise.../... auprès de la mairie de Vierzon ou de la communauté de communes, compétente en matière d'urbanisme".

Faux, rétorque la porteuse du projet : "Les démarches administratives ont toutes été accomplies de façon régulière, y compris au niveau du service de l'urbanisme (attestation à l'appui)".

Le Rectorat évoque aussi une propriété (future école de commerce) "toujours inaccessible (terrain occupé par des moutons et grillagé)". Or, les moutons n'appartiennent pas, selon elle, à la créatrice de cette école, car les terrains où ils paissent non plus.

Mais, c'est surtout du côté des étudiants et des enseignants que lorgne le Rectorat, en dehors que "les sanitaires mentionnées dans le plan des locaux ne sont pas en nombre suffisant" et que "cette situation créé un environnement susceptible de compromettre l'hygiène et la santé des usagers." 

La principale intéressée répond : "La bâtisse est de très haut standing pour une Ecole de Commerce." Mais, surtout, les enseignants qui doivent venir à Vierzon, sont de nationalité étrangère. Pour le Rectorat, "nul ne peut être chargé d'un enseignement dans un établissement privé s'il n'est pas de nationalité française ou ressortissant d'un autre Etat membre de l'union européenne." 

Enfin, une partie des étudiants, également, ne sont pas nationalité française, dix sur trente élèves prévus, pour la première promotion. Aujourd'hui, l'instigatrice de cette école se voit dans l'obligation de revendre les locaux de la rue Blanche-Baron qui devaient servir d'internat. Elle lorgne sur d'autres possibilités immobilières à Vierzon. A suivre.

 

Voici l'interview réalisé par le Petit Berrichon à l'annonce du projet :

En quoi consistera l’enseignement dispensé dans cette école ?

Elle entend apporter des solutions concrètes aux nombreux challenges auxquels notre monde fait face que se soit au niveau de la santé, de l’environnement en passant par l’endiguement de la faim, en formant une nouvelle génération d’entrepreneurs ayant soif de servir la société. Ces étudiants seront formés à l’entrepreneuriat sur le style du Massachusets Institute of technologie (MIT) selon la méthode de Bill Audet directeur du Martin Trust Center. Par ailleurs, nous entrons dans une ère où l’entrepreneuriat s’installe comme une norme et il est impératif d’accompagner cette mutation sociale et économique. Nous offrons un panel étendu d’outils dans le cadre d’un bachelor très sélectif dispensé en anglais exclusivement. Nous collaborons avec une start up australienne qui veillera au placement des étudiants en entreprise.

Quels types d’enseignants ?

Tous sont diplômés d’Harvard et/ou du MIT et possèdent une expérience en matière entrepreneuriat. Les intervenants sont composés d’enseignants reconnus internationalement et de mentors chargés du suivi des travaux de groupes. Ils sont tous de véritables experts dans leurs domaines respectifs.

Une équipe d’Harvard à Vierzon est-ce si surréaliste ?

Mais non, cela fait tout simplement partie de notre esprit orienté vers le « tout est possible ». Nous sommes actuellement en train de construire des partenariats avec des universités à l’étranger de manière à ce que les étudiants puissent effectuer des échanges suivant un protocole bien établi.

Les types d’étudiants recherchés ?

Les profils sont de haut niveau et surtout, ayant une fibre prononcée pour l’entrepreneuriat que nous aiderons à nourrir et concrétiser ainsi que des facilités à travailler en groupe avec un esprit pragmatique. Un très bon niveau en anglais est indispensable. Tous les types de profils (littéraires, technologiques, scientifiques.. ) sont les bienvenus.

 

Le Rectorat s'oppose à l'ouverture d'une école de commerce à Vierzon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thierryexpat18 31/10/2018 19:00

Message adressé à MONSIEUR Yvon et Jacques Uler : Vous avez une analyse qui se réduit à peu.... C'est ce qui manque actuellement en France (et Europe) .... des ENTREPRENEURS. En plus, ça ne coûtait absolument RIEN au contribuable ! Pourquoi avoir employé le terme de "pseudo école" ? Selon vous, actuellement ces grandes écoles ne forment que des "bons à riens" (j'ai repris volontairement votre faute d'orthographe !). Je trouve que vous avez une vision très simpliste de la formation ! REVOYEZ votre copie !

Yvon et Jacques Uler 26/10/2018 09:36

Tant mieux, on a que faire de çà !

Une pseudo école, ou l'on formera encore des bons à riens : chefs de bureau, gestionnaire de planning, supply chain, cadres supérieurs, décideurs INTELLIGENTS, etc etc. on voit bien ou en est la planète à cause de ces gens importants au pantalon très cher (avec pas grand chose dedans comme dit si bien Giédré).

Dans cette école on parlera anglais au pays de Molière ! Au secours !

Et parler pour enseigner : RIEN du TOUT, avec des profs de Harvard, du MIT...aaah bon on a pas de personnes pour former en France ?

Triste pays...

JIM 23/10/2018 22:34

Le rectorat ferait mieux de laisser faire les initiatives de ce genre! vierzon y gagnerait en csp et en niveau intellectuel positif.

J 23/10/2018 20:55

Tout ceci n'est pas clair du tout, il y a sans doute arnaque sous roche...mais de la part de qui ????

Rodier 26/12/2017 09:35

Le batiment me fait penser a l'hotel des Jumaucourt dans les sous doues.Vous savez la boite a bac.Ca mettrait de l'ambiance dans la ville.surtout au moment ou elle exploserait comme dans le film.

Michelon 21/02/2017 21:31

Félicitations à cette "disciplined entrepreneur".

https://www.boostercommercial.com/m%C3%A9thode-booster

Julien 21/02/2017 21:04

A vierzon, il existe déjà une coopérative d'activité et d'emploi qui permet à tous les porteurs de projets de tester leurs activités de manière bien plus sécurisée et sécurisante en ayant la possibilite de passer (ouvrez bien grand vos oreilles!) En auto entrepreneur SALARIÉ ! Elle fournis a tous porteur de projet l'accompagnement la structure et les formations pour mener a bien son projet.
Elle s'appelle " odyssée création", une permanance se situe rue joffre, le siege est a romorantin et dispose dantennes sur blois tours et Orléans.
Il y a deja des solutions demploi qui existe a vierzon dommage que la municipalité de vierzon na jamais tendu la main, ni verse le moindre sentimes mais vient dinvestir pres de 500 000 pour un pole emploi ouvert sur rdv et pas tous les jours et uniquement pour les chomeurs longue duré, pour les autres on finance des sous traitant prive mais toujours pas le moindre sentimes pour les coopératives qui contribue a l'économie sociale et solidaire, et represente désormais pres de 10%de la creation demploi en france.

ggg90 21/02/2017 19:25

Il y a pourtant des réussites, exemple, ESAT à Belfort, crée voici une vingtaine d'années avec la CCI locale comme support et maintenant est une réussite. pour ce qui est des prof, VZ n'est pas loin de Paris , lAR dans une journée est faisable, bon, pour ce qui des moyens, il faut effectivement voir., mais si rien n'est tenté, rien ne se fera ...

Dgust 01/11/2016 21:46

Une école de commerce pour apprendre à les fermer!!,ça c'est sûr , ça va bien fonctionner à Vierzon!!
Reste à savoir , si nos élus vont accepter de faire les cours, et là, cela va être très dure , car c'est qu'une petite école, qui sera ouverte, et nos élus sont biens de niveaux supérieurs pour ce genres de cours!!.

lextudiant 30/10/2016 19:37

Je suis sceptique... très sceptique. Le genre de projet qui fait rêver quelques temps mais peut se terminer en fiasco. Un peu comme feu le parc ornithologique..

Faut financer une école de commerce... je ne vois pas comment à Vierzon, ça pourrait être viable, quand à Tours, c'est déjà très difficile et que partout, c'est très compliqué.

Il faut pouvoir payer un minimum de profs, d'administratifs tous indispensable pour que l'école puisse proposer un cursus complet et pertinent.

Sauf si on ne parle d'une structure associative ou entrepreneuriale e cas échéant, qui s'appuie sur une personne ou deux et qui propose des cours de managements, gestion...etc sans délivrer de diplôme reconnu par l'Etat. Mais là on ne parle pas d'école de commerce à proprement parler alors...

Bonne chance à la personne qui se lance dedans en tout cas. La transmission de savoir est toujours une chose positive.

thierryexpat18 21/09/2016 20:58

On peut aussi créer une station de ski en ...plein désert ! Wait and see !

Archives

Articles récents