Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Vierzon a changé et on vous le montre (3) : le Crédit-Agricole avenue de la République

Publié par vierzonitude sur 21 Juillet 2017, 15:09pm

Avec la démolition de l'îlot Brunet-Rollinat, c'est-à-dire tout un pan de la rue Armand-Brunet, de l'ancienne Poste (ex-Plus) à l'ancien immeubledes Nouvelles-Galeries inclus, la ville n'avait pas vraiment changé depuis 1968. C'est la date à laquelle le canal a été bouché en centre-ville, de l'ancienne Banque de France à l'actuelle Auberge de jeunesse qui était alors, la maison du dernier éclusier.

A la place du canal, un grand parking a pris place avec la construction, petit à petit, du central téléphonique, puis de la bibliothèque, de la résidence Paul Eluard, puis de l'îlot Larchevêque etc. Or, depuis 1968, la ville de Vierzon n'avait pas vraiment changé de forme. Il y a bien eu le Forum république, cette mocheté construite en 1990 mais c'était rajouter du béton à une ville qui n'en avait pas besoin. Or, là, le centre-ville n'avait pas changé depuis au moins un siècle. L'immeuble des anciennes Nouvelles-Galeries veillait sur le centre-ville et son célèbre goulot d'étranglement.

Voici, sur cette photo, ci-dessous, la construction de l'actuel Crédit Agricole, avenue de la République, la rue des banques, entre la Société générale et le Crédit lyonnais. On remarque, à gauche, la charcuterie qui a été transformée, il n'y a pas si longtemps, en magasin de vêtements Charles (le magasin a fermé en juin). Et surtout, la librairie-papeterie (vous souvenez-vous du nom).

C'était à l'époque où il y avait aussi la librairie Carré place du Mail, puis une autre place Foch (là aussi, vous rappelez-vous du nom ?) Dans cette librairie que nous voyons sur la photo, nous accédions à l'étage inférieur par un escalier en colimaçon. Et bien, figurez-vous que lorsque la librairie a fermé, transformée plus tard en agence de travail intérimaire et encore plus tard en magasin de vêtements, les marches en bois de l'escalier en colimaçon, ont été entreposées longtemps, avant d'être réveillées. Elles ont été redécoupées et ont servi à construire un... escalier dans une maison de la rue Bobillot.


Pour les noms des librairies : vierzonattitude@gmail.com

 

 

 

 

On peut voir, sur la photo, ci-dessus, en arrière plan, un petit bout de l'ancienne maison de la porcelaine, devenue un magasin de vêtements avant d'avoir accueilli la librairie de Jean Catinaud. Et à côté, bien sûr, la Société Générale.

Commenter cet article

Andrée 17/07/2017 10:11

et rue de la République c'était la librairie Prousteau non ?

Andrée 17/07/2017 10:09

Place Foch : librairie Derrien ( ou Dérien) , il me semble

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents