Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Vierzon parmi les 30 villes moyennes particulièrement fragiles

Publié par vierzonitude sur 20 Décembre 2017, 17:30pm

Vierzon parmi les 30 villes moyennes particulièrement fragiles

C'est une carte qui ne va pas ravir les optimistes tranquilles mais c'est aussi une carte qui, sans rien nous apprendre sur la situation vierzonnaise, ne fait que confirmer sa "fragilité". Après que le quotidien Le Monde a révélé que Vierzon se situait à la troisième place des villes de France les plus touchées par la vacance commerciale, ce nouveau document issu du  Commissariat général à l’Egalité des Territoires (CGET) qui conseille et appuie le gouvernement dans la conception et la mise en oeuvre des politiques, montre que trente villes moyennes sont “particulièrement fragiles”. Dont Vierzon en région Centre. C'est un constat, un constat avec lequel il faut faire désormais, sans catastrophisme, mais sans angélisme non plus.

A voir, le site du CEGT avec les dossiers consultables en PDF.

"Le chômage y a augmenté plus vite qu'ailleurs (+2,8% entre 2008 et 2013, contre 2% en France), le taux de pauvreté y est plus élevé (17,8 % contre 14,5 % en 2013), de même que le nombre de jeunes non insérés (21% contre 14%). En croisant ces différentes données, le CGET identifie ainsi 30 villes moyennes "particulièrement fragiles", avec une forte concentration dans la partie nord : Boulogne-sur-Mer, Calais, Maubeuge, Dieppe, Abbeville, Charleville-Mézières, Sedan, Saint-Quentin, Laon, Saint-Dié-des-Vosges, Flers, Vernon, Saint-Dizier... On compte aussi dans le lot Montbéliard, Auxerre, Châtellerault, Vierzon, Nevers, Montluçon, Guéret, Oyonnax, Tulle, Tarbes, Menton... En revanche, les villes moyennes de Bretagne, des façades atlantique et méditerranéenne et de la vallée du Rhône sont dans une situation "favorable".

Maintenant, reste à savoir comment se sortir de cette impasse, en ne comptant pas uniquement sur les aides de l'extérieur mais en faisant émerger des volontés (pas politiques, faut pas rêver) mais citoyennes, des solutions nouvelles. Pour cela, il faudrait pouvoir réfléchir, réfléchir en dehors du cadre contraignant d'une politique qui, à Vierzon, n'a pour but que d'entretenir une situation, la maintenir au plus bas et à la moindre solution, se l'approprier d'une façon politicarde.

Rien n'a été pensé pour le commerce, pour l'urbanisme, ces dernières années. Le pansement du plan de rénovation urbaine a été possible car la situation vierzonnaise est critique. Mais localement, quelles solutions ? Comme quoi, il est urgent de passer outre les décideurs qui entretiennent, à Vierzon du moins, ce système depuis trente ans. Ce sont d'ailleurs les mêmes qui, à l'origine du problème font semblant d'en trouver les solutions. A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Volonté citoyenne 20/12/2017 20:49

Les citoyens sont les premiers à se précipiter dans les hypers ou sur Internet au détriment du commerce de centre ville. Même votre très regretté Monoprix (qui est en passant une filiale de Casino) y a des difficultés par manque de clients.

Les citoyens-consommateurs devraient déjà commencer par avoir suffisamment de volonté pour accepter de payer 10-15% plus cher leurs achats pour permettre aux petits producteurs et petits commerçants de vivre correctement de leur travail.

Athos

vierzonitude 21/12/2017 21:44

La classe !

Athos 21/12/2017 19:52

L'esprit de mon commentaire était que ce n'est pas gagné de vouloir mobiliser pour sauver un centre ville des citoyens qui pour la plupart recherchent en priorité le moins cher.

Pour ce qui est de mon incapacité à réfléchir avant de poster un commentaire, j'essaierai à l'avenir d'y remédier, malgré mes faibles capacités intellectuelles en comparaison des vôtres.

Je me console en me disant qu'aux chiottes, qui que vous soyez Cereus Maximus, nous avons tous les deux la même allure…

Cereus Maximus 21/12/2017 10:17

Ah oui ? Et si les pays étrangers font de même ? Bien sûr, c'est bien connu tout ce qui se fabrique en France est de qualité (très) supérieure. C'est un vrai mystère, mais les étrangers ne le savent pas. Ils ne se bousculent pas au portillon pour acheter les productions hexagonales. Remember le Rafale, qu'il faut brader, quand ce n'est pas carrément couvrir la créance des quelques ventes mondiales réalisées aux forceps.
Charmante idée que de demander à ses voisins de faire un (gros) effort afin de permettre à des professionnels d'accroitre leurs patrimoines. Sans contrepartie qui plus est. Ensuite on en fera, des efforts, pour les toubibs, les journaleux, les intermittents du spectacle, etc, etc.
Prochaine étape, le 100 % français dans tous les domaines. Obligation de regarder Joséphine ange gardien, d'écouter Calogero, bref de consommer exclusivement la merde in France.
Les contributeurs devaient avoir suffisamment de volonté pour accepter de réfléchir avant de commenter.
Excusez-moi, je dois sortir afin de voir si les facteurs se sont remis au boulot car j'attends un colis en provenance des USA...

Archives

Articles récents