Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Vierzon rejoindra-t-elle aussi l'Agglo de Bourges ?

Publié par vierzonitude sur 21 Novembre 2017, 08:03am

Alors que la commune de Mehun-sur-Yèvre fait les yeux doux à l'Agglo de Bourges, et que la communauté de communes de Lury-sur-Arnon freine des quatre fers pour ne pas intégrer la CDC de Vierzon, on se demande ce qui va rester à Vierzon pour faire une CDC qui tienne debout... Le scandale politique de ne pas vouloir que la CDC de Lury intègre celle de Vierzon ne suffit pas au malheur de Vierzon. Voilà que Mehun veut rejoindre Bourges. Et Vierzon alors ?

Donc si l'on comprend bien, il y aura une vaste agglo avec Bourges au milieu et des petites communautés de communes avec les territoires restant. En matière d'équilibre, rien à redire. On sent que les Préfets ne sont pas du tout influencés par quelques politiques au bras longs... Non seulement Méreau n'est aps rattachée à la CDC de Vierzon mais Foëçy, avec Mehun, sera rattachée à l'agglo de Bourges. Donc, Vierzon doit intégrer l'agglo de Bourges, et pourquoi pas non plus Aubigny, Sancerre et Saint-Amand-Montrond. Quand on arrêtera de confier la politique à des politiciens, on y arrivera peut-être.

Vierzon rejoindra-t-elle aussi l'Agglo de Bourges ?

La démission annoncée du président de la communauté de communes Coeur de Berry, fusion des Terres d'Yèvre (Mehun-sur-Yèvre) et du Val de Cher et d'Arnon (Lury-sur-Arnon) est symptomatique de la suprématie politique sur le dos des intérêts des citoyens. La communauté du Val du Cher et d'Arnon, alors présidée par le sénateur Rémy Pointereau a toujours remué ciel et terre pour ne pas fusionner avec la communauté de communes de Vierzon. D'un côté, la droite n'a pas envie de se faire manger par le P.C et le P.C ne veut pas desserrer l'étau de son hégémonie, il faut dire que leur territoire politique se rétrécit comme peau de chagrin...

L'intérêt politique est plus fort que l'intérêt citoyen : il est incongru, voire normal que Méreau qui appartenait au Val de Cher et d'Arnon n'appartienne pas à la même communauté de communes que Vierzon tellement les deux communes sont imbriquées géographiquement entre autre. Un peu comme si Bourges et Saint-Doulchard ou Saint-Germain-du-Puy ne faisaient pas partie de la même agglomération... Aucune stratégie de territoire mais la volonté de conserver des prés carrés politiques et surtout de ne pas se mélanger avec le Parti communiste. 

Il est vrai que ce dernier ne donne pas des gages de détente... Et son emprise peut décourager quand on voit l'asservissement du Parti socialiste qui se dilue de plus en plus dans le rouge... Même logique avec Foëçy, pourtant communiste ! On se demande pourquoi la communauté de Mehun et celle de Lury ne fusionnent pas avec Vierzon, quitte à ce que le P.C perde de son emprise, on verra bien si les élus agissent pour leurs chapelles ou pour leurs citoyens. Sincèrement, on a de gros doutes...

Pourquoi ne pas créer une vaste communauté de communes de Graçay à Mehun en passant par Lury au lieu de voir Lury et Mehun se tourner vers Bourges, déjà vaste. Tant que l'on confiera des territoires aux politiques, tout ira de travers. Il faut aussi que les Préfets prennent leur responsabilité et imposent leur vision d'un territoire, non pas leur vision politique, répétons-le mais leur vision pragmatique. Ce qui se passe avec la nouvelle communauté de communes illustre parfaitement l'égoïsme des élus, leur égoïsme et leur irresponsabilité. Méreau doit intégrer la communauté de communes de Vierzon. Tout le reste n'est qu'une suite de subtilités dont les citoyens se moquent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Citoyen du cher 20/11/2017 22:25

Vous traitez le sujet avec trop de légèreté, de " ya qu'a faut qu'on" et de critique systematique envers tout ce qui concerne les élus et la politique(parfois justifié , parfois trop facile ou pas vraiment objective)

D'une part, le projet de grande agglomération Vierzon-Bourges a du sens comme un objectif a se fixer a long terme .
Qu'on le veuille ou non, les relations entre ces deux bassins de vie sont enormes et ne font que s'accentuer en matiere d'emplois, d'habitat, de service a la population...etc. faite la route : il y a pratiquement une continuité de bati entre vierzon; foecy , mehun, marmagne, berry bouy, st doulchard, bourges.

Les relations ne feront que s'accentuer a l'avenir. On peut le déplorer mais c'est comme se plaindre du mauvais temps, ca ne changera rien.

Partant de la, soit on laisse faire et alors tout les déséquilibres deja constatés vont s'amplifier, probablement au detriment des territoires ruraux les moins dynamiques (2eme et 3 eme couronne des poles vierzonnais et berruyers : lury, Quincy, les aix, menetou,mareuil...etc) , mais aussi au detriment du pole vierzonnais, soit on se dote d'outils de pilotage pour au moins coordonner le developpement, anticiper les effets pervers de certaines dynamiques et corriger ou au moins amoindrir certains effets pervers du laisser faire actuel.

L'outil de pilotage peut etre Agglomération, SCoT, PETR , peu importe son nom mais il est indispensable. L'agglomération est sans doute prématuré mais comme objectif a moyen long terme, il faut y reflechir . Si on ne coopère pas plus ensemble, notre territoire va définitivement décrocher.

D'autres part, parler de Saint Amand, Aubigny... Le reste du departement, ca n'a aucun sens, car autant l'axe Bourges, Mehun,Vierzon a du sens, des interrelations fortes, et est identifié par tout les experts depuis plus de 30 ans, autant Bourges- Aubigny, Bourges, Saint-Amand sont beaucoup plus distants et developpent moins de relations dans tout les domaines. En matière d'emploi, de commerce, beaucoup moins d'échange et en matière d'urbanisation, faite la route, vous pouvez faire 15, 20 bornes sans bourg ou hameau, alors que entre vierzon et Bourges, c'est 2 ou 3 km maxi qu'on peut faire sans hameau ou bourg.

Reflechissez y.

germaine 14/11/2017 17:08

Le sénateur de LAZENAY fait des pieds et des mains depuis des années pour que VIERZON s’enlise politiquement , comme s’il s’agissait d’un jeu . Au lieu de contribuer a sortir Vierzon de l’emprise communiste, il a concouru assidûment à l’y maintenir et avec sa logique personnelle il a conduit ses communes proches droit dans le mur ; que la C.D.C. de LURY , VALS DE CHER ET D’ ARNON rejoigne MEHUN et non VIERZON était une aberration connue de tous les élus . La préfète de l’époque a du s’y résigner ; maintenant le mal est fait et on a pris trente ans de retard : que de perte de temps , d’énergie et surtout beaucoup d’aides au développement perdues dans l’incohérence totale ; une fois de plus ce sont les habitants qui trinquent et non les élus responsables de ce fiasco .

Citoyen du cher 14/11/2017 08:24

Ah, vous ne parlez plus de machin ? Tant mieux car les structures de coopération intercommunale, pour les mutualisations et les grands investissements , et intercommunautaires pour la coordinnation des stratégies de developpement sont indispensables.

On sait globalement tous quels seraient les territoires pertinents. Le vrai scandale, c'est que les services de l'Etat et la Préfète en 2015 lors du schéma intercommunal imposé par la loi Notre n'ont pas tenu compte de logique de territoire dans leurs réflexions.

Maintenant que faire pour Mehun ? Mehun doit faire ce qui lui semble le plus pertinent et utile pour ses habitants et entreprises. Malheureusement pour Vierzon, Mehun est beaucoup plus tourné vers Bourges s'agissant de l'emploi, des commerces...etc

Et Bourges est loin d'etre vaste, elle est meme petite et a le meme probleme que Vierzon avec d'autres communes comme Mereau au nord .

Quelque soit le choix de Mehun, il sera respectable et n'empechera pas de pouvoir travailler avec Vierzon ou bourges sous d'autres formes. Les bassins de Bourges et Vierzon doivent plus travailler ensemble. C'est indispensable poir notre territoire .

Archives

Articles récents