Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Vierzonitude baisse son rideau, bonne continuation et au revoir

Publié par vierzonitude sur 21 Juillet 2018, 18:01pm

La Maison de la presse a fermé définitivement ses portes. Vierzonitude aussi baisse son rideau. Parce que rien ne change, parce que personne ne veut que ça change, parce que l'indifférence, parce que le silence plus bruyant que la réalité, parce que les mots sans force, parce que les virgules à bout, parce que trop de colère, parce que trop de fatigue, parce qu'il faut s'avouer vaincu, parce que l'égoïsme, parce que l'aveuglement, parce que la force des choses, parce que l'individualisme, parce que la rue Joffre, parce que la place Foch, parce qu'u commerce ferme, parce que tous les autres, parce que l'inaction, parce que la formalisme, parce que trop de politique politicienne, parce que les pavés vides, parce que tout le monde s'en fout, parce que l'on gueule en dedans, parce que les réseaux associaux, parce que T'as voulu voir Vierzon, parce que les tout puissants, parce que la révolte molle, parce que pas de révolte du tout, parce que les volets fermés, parce que les portes fermées,

parce que 27.000 habitants moins bruyants qu'un pot d'échappement de scooter, parce que la politique acide, parce que la politique sans queue ni tête, parce que le contribuable essoré, parce que le citoyen usé, parce que malgré sept poubelles sur vingt mètres il y a encore des détritus par terre, parce que des tas de tout partout, parce cette ville ratiboisée, parce que lutter pour sa ville c'est être forcément contre ceux qui l'administrent, parce la parole étouffée, parce que l'élu tout puissant, parce que le citoyen compte moins que la crotte sur le trottoir, parce que les oui-ouistes, parce que le bla-bla, parce que Vierzon n'est plus Vierzon, parce que non-Brel, parce que non-tracteurs, parce qu'il ne faut pas critiquer, parce qu'il ne faut pas dire ceci, ni cela, parce que les débats sans débat, parce que la concertation sans concertation, parce que la réalité côté face, parce que la non-réalité, parce qu'à force les cris dans le vide, parce que le renoncement égale une délivrance, parce que l'on a dit, parce qu'il reste à dire, parce qu'un jour peut-être, parce qu'un jour sûrement, pour toutes ces raisons et tant d'autres, Vierzonitude vous souhaite, à toutes et à tous, une bonne continuation. 

Vierzonitude baisse son rideau, bonne continuation et au revoir
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

paypal 21/10/2019 08:36

moi j'ai bien gagné ma vie à VIERZON j'ai changé de métier à 42 ans , je suis revenu à VIERZON début 1995 je suis retraité depuis 2 ans profession mal vue par les gens, mais le résultat est bon pour moi les commerçants de la rue de la république n'ont pas voulus de moi à la GRANDE FABRIQUE pas grave le commerce est vide (c'est beaucoup mieux!) bonne continuation à VIERZONITUDE (dommage votre blog me plaisait)

Cassandre 25/12/2016 15:26

Je suis parti a plus de 600 km de vz dans le sud , j'en suis ravis et n'espere plus jamais revoir cette ville qui m'a tant fait souffrir. Je vous laisse avec vos missérables dégénérés, camés débile, égocentriques maladifs imbus de leur nombril, maffia sournoise, peurreux térrorissé, citoyens malmenés .... À jamais

Tanche déprimée 23/12/2016 11:27

Ah non, vous n'arrêtez pas comme çà ! Hors de question et impossible :

-1- Ce n'est pas lorsque il y a des problèmes que l'on baisse les bras, ce n'est pas se comporter en homme que cela mille sabords !

-2- Ou trouver un nouveau contre poids médiatique (avec ses qualités et ses défauts certes) au nivelage polissé (sous contrôle de la mairie) au Berry Républicain ?

-3- A défaut d'arrêter tous débats/dénonciations/grandes tirades sur le bien le mal l'utopie etc. etc. et bien orientez-vous vers la poésie, la mémoire de Vierzon, ce qu'il y a de positif au niveau local, etc...En plus çà vous aérera les neurones après toutes ces années de cris et d'hurlements salutaires certes mais je suppose épuisant nerveusement pour vous.

-4- Il y a beaucoup de gens qui vous lisent et aiment votre blog, par respect envers eux vous n'avez pas le droit d'arrêter ! La liberté de la presse çà va dans les deux sens, il y a aussi la liberté du public de conserver ses points de repères !

Allez, à bientôt !

gérard marchais 23/12/2016 11:21

J'espère que ce "au-revoir" sera vite suivi d'un retour et que ce n'est qu'un coup de "gueule temporaire", faites comme nombre de grands artistes, préparer un retour pour revenir vite.
Vz a besoin de vous, les élus c'est une chose, ils changeront un jour, c'est aux Vierzonnais de le décider, mais vous devez, quelque soient les prochains, continuer d'existez pour les informer ... et n'oubliez pas, ce sont les minorités qui font bouger me monde ... les majorités ont rarement d'intérêt aux changements .
On compte sur vous, Bonnes Fêtes de fin d'année et à bientôt.

visiteur 23/12/2016 10:40

Monsieur Vierzonitude soyez plus souvent force de proposition Par exemple le manque de présence policière dans les rues par manque d’effectif est un vrai problème vous avez refusé de le traiter comme la mise en place de la vidéo-protection que vous n’avez pas soutenue Un blog anarchiste est tout autant mortifère pour une ville qu’une idéologie communiste municipale d’où l’absence des vierzonnais rue Joffre :-(

Librement 23/12/2016 08:30

Navré, mais il ne faut pas abandonner .
Il faut préparer l'avenir.
Dans quelques semaines par notre vote nous congédierons, ce député communiste , qui il faut le rappeler exigea le retrait de la candidate socialiste, niant ainsi l'aspect démocratique du vote.
Il faut préparer, une nouvelle équipe municipale , qui ne soit plus un rassemblement de professionnels de la politique et de privilégiés à la charge de l'Etat .
Aucun créateur de richesse, uniquement des bénéficiaires de nos impôts.
L'opposition actuelle est inaudible, et ce n'est pas en organisant des concours photos ou des promenades récréatives qu'elle suscitera l'envie.
Non, Vierzon ne doit pas être abandonnée, préparez le changement et certainement pas en passant du "Rouge" au "Brun".(Ce sont mes mêmes électeurs)

hildago 23/12/2016 06:47

vous etes le seul blog qui denonce , informe, continuez combattez ne renoncer jamais et bonnes fetes

Gérard 22/12/2016 23:38

Les Vierzonnais ne croient plus qu'en leur colère qui va bientôt s'exprimer dans les urnes. C'est pourquoi certains ne seront jamais maires et que Sansu le sera encore jusqu'en 2020. A partir de 2017, il ne sera plus jamais député. C'est évident, c'est certain comme cela l'était avant les résultats des Régionales. Vierzon n'en veut plus ! C'est une réalité, pas un souhait, et même chez ses anciens soutiens électeurs qui affirment que Vierzon n'a jamais été comme maintenant. Et en 2020, ce ne sera pas un au-revoir mais un adieu définitif comme pour Giscard. Il faut savoir écouter derrière les mots et les paroles, il faut savoir attendre. A partir de 2017, le communisme vierzonnais va faire un AVC, à partir de 2020, il ne sera plus. Je vous le prédit comme j'avais prédit plusieurs fois les résultats des Régionales. Adoptez la maxime de Boileau et sans perdre courage, vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse et le repolissez. Parce qu'à pousser le bouchon un peu loin, ils ont fini par écœurer même leurs plus fidèles soutiens. C'est pourquoi personne ne bouge en attendant l'heure du règlement. Dans la vie, tout se paye. Toujours.

Archives

Articles récents