Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Nous, on en a deux des échangeurs, pour rien mais on en a deux !

Publié par vierzonitude sur 11 Janvier 2018, 15:56pm

Nous, on en a deux des échangeurs, pour rien mais on en a deux !

L'agglo de Bourges veut un second échangeur sur l'A71. Ce n'est pas nouveau mais la presse consacre deux pages à ce sujet. Parmi les raisons qui incitent à créer ce second échangeur, on lit ceci : "pour ne pas ternir la bonne image économique de l’agglomération de Bourges, bien souvent choisie par des entrepreneurs ne souhaitant pas se retrouver aux prises avec des embouteillages dans l’agglomé­ration voisine d’Orléans par exemple." Mais les entrepreneurs n'ont qu'à venir à Vierzon, nous on a deux des échangeurs, un aux Forges sur la route de Bourges, l'autre au nord de Vierzon, sur l'ancienne nationale 20 en direction d'Orléans. 

Remarquez, on se demande à quoi servent ces deux échangeurs étant donné qu'il a fallu attendre 2008 pour qu'une zone industrielle le long de l'échangeur nord (A71/A20), soit créée. Quand l'autoroute A71 est arrivée, à Vierzon, avec ses deux échangeurs, il y a bien eu un pôle d'échange aux Forges avec quelques hôtels. Et basta. On nous surinait les oreilles avec l'arrivée de l'A71, le développement économique et patati et patata, en fait non ! L'A71 a servi à chasser les camions que l'on attire à nouveau trente ans plus tard !

Le pays de Vierzon, vieille lune d'un aménagement du territoire illusoire, avait même trouvé le moyen de construire une Maison de pays à vocation touristique en dehors de l'autoroute ! Du coup, "le machin" a été récemment vendu par la communauté de communes pour en faire un complexe hôtelier. Donc, si l'on comprend bien l'histoire, Vierzon possède deux échangeurs qui ne lui servent à rien, pas même à soulager le trafic local des trop nombreux poids-lourds, alors que Bourges qui en aurait besoin, n'en a qu'un. Du coup, avec un échangeur, l'agglo de Bourges se développe, attire des entreprises et non avec deux, peanuts !

C'est à croire qu'il n'y a pas que les échangeurs qui attirent les entreprises. Nous, on attire les camions, ce n'est déjà pas si mal. Mais bon, faites passer le message, si les entrepreneurs ne peuvent pas s'installer à Bourges, il y a Vierzon,  avec deux échangeurs, trois autoroutes A71, A20 et A85, sans oublier le train. Enfin, on ne va pas vous faire l'article comme si vous aviez franchi les portes de l'office de tourisme mais sachez qu'on est là, hein. Avec deux échangeurs. Et beaux en plus. Grands. Et des terrains à vendre pour accueillir des entreprises. Tout bien. Vous avez le numéro ? Parce qu'on l'a sinon... On peut même appeler pour vous si ça vous arrange...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J 11/01/2018 16:49

Ce n'est pas le nombre d'échangeur qui attire ou repousse les investisseurs à Vierzon, pas plus que la surface des terrains vagues en centre ville qui va redonner envie aux affreux capitalistes d'investir à Vierzon, mais quoi alors ?

Kmarad 11/01/2018 16:49

A l'epoque le Depute Maire de Bourges demeurait a Vierzon.Aux Forges.

Archives

Articles récents