Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Dans le Loir-et-Cher, l'étrange affaire de deux hommes qui abordent des collégiens

Publié par vierzonitude sur 20 Mai 2018, 08:52am

© Portraits robots gendarmerie nationale

© Portraits robots gendarmerie nationale

La Nouvelle-République du Loir-et-Cher publie, sur son site internet, les portraits-robots de deux hommes qui, ce vendredi 18 mai 2018 auraient à nouveau abordé des collégiens, à Sassay, entre Contres et Chémery, à soixante kilomètres de Vierzon. "Les faits qui se sont déroulés ce vendredi 18 mai au matin aux abords du collège de Blois-Vienne sont similaires à ceux survenus près des arrêts de ramassage scolaire à Sassay et Chitenay les lundi 14 et mercredi 16 mai." 

La Nouvelle République écrit encore que "des collégiens, garçons et filles, ont été abordés par un ou deux hommes. Ces personnes ont tenté de faire monter les adolescents dans leur véhicule de type Peugeot 306 break prétextant qu'un accident était arrivé à leurs parents et qu'elles allaient les conduire à l'hôpital. Le parquet a demandé la diffusion des portraits robots des deux suspects dressés d'après les témoignages par les services de la gendarmerie nationale.

Les gendarmes et les policiers ont renforcé leur présence aux abords des établissements scolaires.

Il est rappelé à tous de faire preuve de vigilance. Les personnes disposant d'informations peuvent se rendre directement à la gendarmerie ou au commissariat ou appeler le 17."

La presse expliquait, dans un autre article paru précédemment que "lundi 14 et mercredi 16 mai à Sassay et Chitenay, à quatre reprises, le matin, vers 7 h 45, ou au retour de l’école, vers 17 h 40, des collégiens, garçons et filles, ont été abordés par un ou deux individus à proximité des arrêts de ramassage scolaire.

Ces adultes ont tenté de faire monter ces jeunes dans leur voiture en prétextant qu’un accident était arrivé à leurs parents et qu’ils allaient les conduire à l’hôpital. Ces individus seraient âgés de 35 à 50 ans : ils sont barbus et l’un d’eux aurait des rides prononcées. Ils pourraient être porteurs de lunettes de vue rectangulaires. Ils circulaient à bord d’une voiture de type Peugeot 306 break de couleur sombre ou bleu foncé." Une alerte a été diffusée auprès de l’inspection académique qui l’a relayée vers l’ensemble des établissements scolaires.

 

 

Des collégiens, garçons et filles, ont été abordés par un ou deux hommes. Ces personnes ont tenté de faire monter les adolescents dans leur véhicule de type Peugeot 306 break prétextant qu'un accident était arrivé à leurs parents et qu'elles allaient les conduire à l'hôpital.

Le parquet a demandé la diffusion des portraits robots des deux suspects dressés d'après les témoignages par les services de la gendarmerie nationale.

Les gendarmes et les policiers ont renforcé leur présence aux abords des établissements scolaires.

Il est rappelé à tous de faire preuve de vigilance. Les personnes disposant d'informations peuvent se rendre directement à la gendarmerie ou au commissariat ou appeler le 17.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents