Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Pas d'eau dans le canal mais un communard sur le chemin

Publié par vierzonitude sur 9 Juillet 2021, 05:20am

Si vous avez remarqué des plaques de rue rouges, ne vous étonnez pas : oui, c'est la couleur locale, on le sait, mais c'est surtout un hommage aux communards qui ont une rue à Vierzon ou qui n'en avaient pas et qui en ont une maintenant. Il y en a une plaque de ce type par exemple rue Victor Hugo (face à la boulangerie). Vierzon a décidé de commémorer à sa façon les 150 ans de la commune, relayés par le blog Vaillantitude.

Nous avons découvert une plaque rouge des 150 ans de la commune de Paris au pré d'Anet, il semble que le chemin de halage goudronné porte ainsi le nom de 

C'est un Vierzonnais, célèbre non pas pour être Vierzonnais mais parce qu'il a, raconte le blog Vaillantitude, "le jour de la proclamation de la Commune, le 28 mars 1871", planté "le drapeau rouge en haut de la colonne de la Bastille : on relate souvent cet épisode, sans citer le nom de son auteur, et encore moins sa ville natale."

Et d'ajouter : “Aucune ville peut-être n’a fourni à la Commune de Paris autant de membres que Vierzon”, dit le président Beaudoin, de la cour de Bourges, lors de l’enquête parlementaire sur les événements de la Commune de Paris, le 22 décembre 1871. 
En effet, outre les communards célèbres que sont Édouard Vaillant et Félix Pyat, Vierzon a fourni de nombreux participants et soutiens à la Commune : Auguste Okolowicz et ses frères, Jean-Baptiste Chardon, Eugène Baudin, Armand Bazille, Julien Porcher… 
Auguste Okolowicz - c’est à un républicain un socialiste de l’époque héroïque, un homme à la vie pleine de rebondissements, que l’association des Amis berrichons de la Commune de Paris veut rendre hommage, en proposant à sa ville natale de lui donner le nom d’une rue. Auguste Adolphe Okolowicz, musicien, général fédéré pendant la Commune nait à Vierzon-ville le 14 juillet 1838. Il est le fils aîné d’Auguste Okolowicz, maître de musique et de Clémence Canuet, son épouse."

 

Pas d'eau dans le canal mais un communard sur le chemin
Pas d'eau dans le canal mais un communard sur le chemin
Pas d'eau dans le canal mais un communard sur le chemin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LoL 09/07/2021 10:58

Ici ,il faut absolument rouler à gauche à vélo, sinon la noyade à sec est à prévoir sur la droite sans aucun avertissement!! :-)

Eh Paulo!!, la piste n'est pas interdite aux avions,nous pourrons décoller et atterrir sans problème, il faut juste éviter les trottinettes!! :-)

Archives

Articles récents