Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Bus : la mairie de Vierzon reconnaît qu’il y a eu un loupé dans ces nouveaux horaires

Publié par vierzonitude sur 2 Février 2016, 21:47pm

Bus : la mairie de Vierzon reconnaît qu’il y a eu un loupé dans ces nouveaux horaires

Les habitants des Forges ont gagné : ils auront plus de bus ! C'est ce que révèle France Bleu !

Les habitants se plaignent, depuis la réorganisation du réseau le 4 janvier, d’un manque de bus aux heures creuses de la journée… et comme ce quartier est situé à 3 km environ du centre ville, ce n’est pas très pratique. Une pétition a recueilli près de 300 signatures.

La mairie a désamorcé la crise : deux A/R quotidiens vers la gare (un le matin et un l'après-midi) vont venir renforcer l'offre de service. Le gros souci, c’est qu’il n’y avait aucun bus pendant presque trois heures pendant les heures creuses de la journée. Un bus le matin à 8H36, le suivant vers le centre ville est à 11H13… dans l’autre sens, c’est pareil, aucun bus entre 13H13 et 16H32… Un gros souci pour les habitants des Forges (le quartier est à près de trois kilomètres du centre ville). Gwenaëlle préférait parfois faire le trajet à pied, avec ses deux enfants de deux et sept ans plutôt que d'attendre un bus trop rare. C'est l'une des mamans à l’origine de la pétition. Et l’après-midi, le bus en provenance du centre ville arrive ¾ d’heure après la sortie de l’école, explique une autre maman, Agnès qui ne peut donc pas se rendre en centre ville en deuxième partie de journée, sinon elle ne pourrait pas récupérer son enfant à l'école du quartier des Forges.


Mireille, l'une des conductrices, explique qu'il n'y a pas assez de correspondance sur cette ligne n°3. "L'autre jour, une grand-mère pleurait, elle était complétement perdue en venant d'apprendre qu'elle devrait attendre une heure pour trouver un autre bus !"

A la mairie de Vierzon, Fabrice Tripeau, conseiller municipal délégué aux transports, reconnaît qu’il y a eu un loupé dans ces nouveaux horaires : la décision a donc été prise de rajouter deux A/R par jour. Mais attention, prévient l'élu : " On surveillera la fréquentation des bus ce qui est ajouté pourrait être retiré". Cette réorganisation du réseau Le Vib (concédé à la RATP), depuis le 4 janvier a pour but de faire des économies. Ces deux bus quotidiens supplémentaires coûteront 26.000 euros par an. Mieux vaut qu'ils ne roulent pas à vide !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents