Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le sentiment d'insécurité est aussi nocif que l'insécurité : exemple au Forum République

Publié par vierzonitude sur 18 Février 2016, 16:46pm

Le sentiment d'insécurité est aussi nocif que l'insécurité : exemple au Forum République

Nos politiques, locaux et nationaux, adorent jouer sur les mots. Pour éviter de stigmatiser une ville ou une catégorie de population, les élus ont recours au fameux "sentiment d'insécurité" qui repose, non pas sur une réalité des faits, c'est-à-dire que l'insécurité n'existe pas sauf dans l'imagination anticipatrice des gens
Or, le sentiment d'insécurité est aussi nocif que l'insécurité elle-même, car elle génère des comportements anormaux, de la méfiance, de la suspicion, de l'intranquillité. Un exemple très précis : prenez le Forum République. Prenez l'espace couvert qui relie le parking au Forum, face au supermarché. Prenez six à sept personnes qui y stationnent en permanence, pour des raisons qui les regardent mais qui dépassent toute logique : il fait froid, humide, ce n'est pas du tout glamour, c'est même sordide.
Certes, l'endroit est abrité. Mais c'est un lieu de passage, enfin c'était un lieu de passage. Car malgré tout, la méfiance conduit au sentiment d'insécurité, car traversez cet îlot de six à sept personnes conduit, de facto, à une réticence. La preuve : comment expliquez-vous qu'un peu plus loin, ce même passage ait été fermé avec des grilles à chaque bout ?
Dans la tête d'une personne seule, surtout si elle est âgée, emprunter un passage déjà occupé par six ou sept personnes qui ne sont pas là pour traverser avec elle, mais qui sont là, en stationnement prolongé, peut être troublant. Et voilà comment naît ce sentiment d'insécurité. Sans aucun doute par ignorance de l'autre mais il suffirait aussi que l'autre, justement, prenne en compte que sa présence, nombreuses, peut créer un trouble, cela s'appellerait alors de la compréhension.
A Vierzon, en plus de l'insécurité dénoncée notamment par les riverains de Villages, il y a, plus nocif encore, le sentiment d'insécurité qui est permissif. Car il jette le doute sur tout le monde ! Non pas qu'il faille interdire les rassemblements de plus de sept personnes mais entamer un dialogue ne serait pas de trop. N'est-ce pas le rôle des personnes récemment embauchées par la ville ? Souvenez-vous : une épicerie rue Joffre aimantait un groupe de gens. L'épicerie ferme et le groupe se déplace place du Marché au blé. Puis au Forum République. La question est de savoir : pourquoi occuper un espace public de telle façon ? Pourquoi pas un autre lieu plus adéquat ? Pourquoi ici et maintenant ? Pourquoi ne pas faire autre chose ?
C'est étonnant mais ce jeudi après-midi, dans le passage qui mène au supermarché, il y avait ce sentiment latent d'insécurité qui n'est pas normal parce que la situation ne l'est pas car le lieu occupé n'est pas un lieu dédié à cela. C'est un lieu de passage et à partir du moment où dans ce lieu de passage, on doit slalomer entre des gens qui sont sans aucun doute sympathiques, on peut comprendre que cela "gêne". Comprendre le sentiment d'insécurité est aussi important que comprendre les motivations qui font qu'un groupe de personnes occupe systématiquement un lieu, sans raisons apparentes. C'est un équilibre, difficile, à trouver. Ce n'est pas stigmatiser, c'est énoncer clairement un problème, sans l'étouffer sous une culpabilité artificielle, parce que si un groupe de gens exprime sa liberté à être ici, on peut admettre qu'un autre groupe de gens revendique sa liberté à traverser ce passage sans réticence, tranquillement, dans la normalité. Or, on sent bien que la situation n'est pas du tout normale. Et c'est là le problème : moins elle est normale, plus elle perdure. Et plus elle devient un vrai problème.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chat noir 19/02/2016 08:01

"Des gens stationant dans ce passage sont fort sympatique" avec quelque fois des gros chiens, leur canette de bierre á la main , parlant fort, voir hurlant ou vocifèrant á moitiè saoul en faisant la manche , un petard á la bouche, insultant le passant ou la pasante lambda, tout ça est vraiment très sympatique et on est heureux de ce spectacle quotidien qui annime en permanence le centre ville. Un cirque permanent avec ces clowns, ces bêtes feroces, les equilibristes en scooter, .... A votre bon coeur messieurs dames.

villages 19/02/2016 01:14

y a il un adjoint au maire ou même un maire tout court qui pourrait être plus réactif face à ce genre de problèmes??? l'argent de la sem pourrait-il être mis vers des agents de dialogue et une salle pour que ces rassemblements se fassent gentiment loin des gens ordinaires qui ne barrent la route de personne????

chat noir 19/02/2016 20:54

Chouette une salle de shoute a vierzon il va y avoir des clients et des très bon, ca va etre sympa la teuf a la seringue tout les jours et ca fera reprendre du poil de la bête au commerce un peut en bern ces temps çi.

Cest vraiment une super proposition du village, ils en on les vierzonais des idees et pas des moindre. On linstalle au village en face de lhopital il y a une salle, et cest plus pratique pour les deces et la danse des corbillards.

Archives

Articles récents