Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Spéciale rue Joffre : des commerces ouvrent dans un environnement difficile

Publié par vierzonitude sur 15 Octobre 2018, 08:29am

Malgré la mise en place du dispositif de pépinière commerciale, la rue Joffre n'est pas sortie d'affaire. Loin de là. Il est d'ailleurs dommage pour eux, que ces nouveaux magasins déjà installés et ceux qui ont l'intention d'ouvrir, ne bénéficient pas d'un environnement privilégié au lieu de vitrines en bois,

de vitrines cassées toujours pas réparées, 

devenues dangereuses,

et d'une rue qui ne se donne pas les moyens d'être à la hauteur de l'ambition qu'est la reconquête de cette rue. Comme d'habitude, on ne fait pas dans le détail.

Le commerce n'intéresse nos élus que lorsque des dispositifs le subventionne. En dehors de ça... Pas un centime investi dans l'esthétique de cette rue. Pas d'effort pour aller au-delà de la simple location de locaux. Juste de quoi se hausser du col, ensuite, d'avoir fait chuter la vacance commerciale. Sans préciser que les conditions de location sont le premier atout de cette opération.

Sur 45 pas-de-porte de la rue Joffre, 27 sont toujours fermés et 18 sont ouverts. Le haut de la rue est sinistré. L'ancienne boutique Le Beffroi a été transformé en logements,

c'est vrai qu'ainsi, la vacance commerciale va baisser. Mais on voit encore trop de pans de bois remplacés les vitrines, trop de vitrines vacantes mal entretenues, on voit trop le manque d'efforts. Après avoir abandonné la rue Joffre au profit de l'hyper-centre, après avoir vidé les commerces de cette rue pour les installer avenue de la République, nos élus pensent qu'il suffira de louer les commerces vacants pour tout remettre en ordre. Mais si, bien avant que l'on touche le fond, le commerce avait eu l'attention de la majorité, nous n'en serions pas là. 

C'est plus clinquant d'emprunter (via la société d'économie mixte de Vierzon), 750.000 euros pour construire un local à Véolia,

entreprise du CAC 40 que d'investir autant d'argent dans la réfection d'une rue pour y accueillir de nouveaux commerces.

Mais l'essentiel, c'est que les créateurs de ces boutiques y croient, on y croit avec eux, et que les clients reviennent dans cette rue qui mérite de revivre à nouveau. Dommage que la rue Joffre ne soit ni toiletté, ni rénové. La majorité a fait une croix sur le haut de la rue, et tente de redynamiser le bas. Est-elle co vaincue de ce système ? Bah, tant que les aides tomberont...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JIM 15/10/2018 21:28

samedi, j'ai fait le tour des magasins du coin... celui des artisans du monde est plein de petites choses agréables mais quel dommage de voir que les vitres brisées il y a un an sont toujours là, cela violente vraiment la devanture d'un lieu qui devrait être apaisant, agréable, distrayant. Inévitablement, on pense insécurité, violence au lieu de penser commerce, divertissement comme cela devrait être la mission de ces lieux.

Archives

Articles récents