Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Patrimoine industriel : avant le label culturel, celui de l'indifférence

Publié par vierzonitude sur 6 Janvier 2021, 10:26am

Patrimoine industriel : avant le label culturel, celui de l'indifférence

Vierzon, capitale française de la culture ? Pourquoi pas. A partir du moment où il y a une subvention à gratter, la ville de Vierzon se porte candidate. A quand une subvention pour la plantation de betteraves ou la réintroduction du lynx en forêt de Vierzon ? La ville s'est portée candidate, très bien. Mais à la lecture, dans la presse, des arguments élaborés par la maire-adjointe à la culture, on tousse. "La ville en pleine mutation", c'est un argument qui date de 2008, à partir du moment où l'actuelle majorité s'est assise dans le siège du pouvoir municipal, la ville a muté... Elle a surtout muté grâce aux différents plans gouvernementaux qui a fait pleuvoir des subventions. Est-ce qu'une place, même Jacques-Brel, suffit à faire muter une ville ?

Quant au patrimoine industriel, rigolons. De quelle mutation parle-t-on ? Un bowling ? C'est culturel un bowling ? Une école d'ingénieurs qui pour l'instant n'a que douze élèves. C'est du patrimoine et de la culture, ça. Ce qui est formidable, c'est que la ville possède un site de la Française vide mais qu'elle créé, dans l'ancienne Poste, qu'elle a racheté, un musée virtuel. Tout en laissant le B3 vide de chez vide... Normal, il y avait une subvention.

Et voilà que la numérique est le nouveau dada de Vierzon ! On s'invente un présent pour conforter son futur mais on laisse de côté son passé, parce que c'est poussiéreux et en plus ce n'est pas subventionné ! On va utiliser de l'argent public, comme on l'a fait pour le bowling, pour une école privée à 7.000 euros par élève. Et personne n'y trouve rien à redire; Quand il s'agit de boucher des trous, tout est bon. A l'orée de son troisième mandat, la majorité n'a plus l'excuse de la nouveauté. En douze ans, elle a été incapable d'élaborer, comme ses prédécesseurs, une stratégie de conquête pour le B3.

Elle a même pensé y mettre l'auberge de jeunesse.... Allons-y gaiement. On remarquera que la maire-adjointe à la culture n'a dévoilé aucun de ses projets culturels fabuleux si ce n'est un obscur festival du film d'aujourd'hui. C'est vrai qu'il y a déjà les tracteurs d'hier qui embarrassent... Et, à moins que ce ne soit la même chose, un festival appelé Vierzon, la rebelle. Avec Mélenchon en guest-star ? Ce qui serait bien, c'est de parler moins et d'agir plus. Vingt-cinq ans ont passé et le B3 est toujours une coquille vide, sans un projet, sans une idée originale. On essaie de le remplir avec les opportunités, un peu d'archéologie là, un peu d'arts contemporains ici. 

Quant à l'essence industriel de ce lieu, il s'efface petit à petit. La majorité n'a pas réussi à construire son musée des luttes sociales, alors elle abandonne son patrimoine, à l'abri des regards. En 2021, la seule chose utile serait d'organiser une vente aux enchères de la collection de machines agricoles entreposées dans un hangar. Il ne fait aucun doute que d'autres auront la sensibilité de les mettre en valeur d'une façon bien plus intéressante qu'aujourd'hui. Pour l'instant, Vierzon a label de l'indifférence envers son patrimoine industriel, à défaut de décrocher peut-être le label et sa précieuse subvention d'un million d'euros à la clef.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fitouf Dirk 06/01/2021 14:17

Et bien moi,la culture à Vierzon,avec sa jeune et sémillante adjointe,je la sens plutôt bien!
Ayons confiance en nous!Croyons en Vierzon!
Et n'ayons pas peur du ridicule!
Trêve de bavardage,agissons!

Proximité écoute action 06/01/2021 14:06

Bravo Vierzonitude.
Les Vierzonnais ont les élus qu'ils méritent!
A Vierzon c'est Piston,Clientélisme,Favoritisme!

Archives

Articles récents