Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport

Publié par vierzonitude sur 16 Septembre 2016, 08:09am

Ca y est, le miracle vierzonnais s'est produit : l'ancienne église Saint-Eloi achetée par la mairie 170.000 euros est devenue une salle de sports pour 170.000 euros. Un miracle à 340.000 euros quand même béni pour 50.000 euros par la réserve parlementaire de notre député-maire qui consacre une grosse part de sa cagnotte à sa ville. On ne peut l'en blâmer. Amen. Chacun appréciera la pertinence d'un tel investissement. Sachant que les deniers des contribuables (170.000 euros) ont fini dans les caisses de l'église, et ça ne gêne personne. On ne peut pas refaire l'histoire, c'est sûr, mais cet achat est le fruit d'un coup de tête et d'un manque criant de concertation avec les Vierzonnais. L'église est à vendre. Une association catholique intégriste veut l'acheter pour éviter qu'elle ne tombe entre les mains de la communauté musulmane pour en faire une mosquée. Du coup, le maire coupe l'herbe sous le pied à tout le monde en la rachetant rubis sur l'ongle. Du coup, les caisses de l'église sont renflouées et la paroisse s'achète un immeuble rue Porte-aux-Boeufs pour s'en faire une maison paroissiale. Avec 340.000 euros, le prix total de l'église transformée en salle de sports, la ville aurait pu investir autrement, dans un équipement plus utile, même si, on va nous faire croire que cette salle est indispensable.
En tout cas, ruban et sourires seront de circonstance, pour inaugurer ce grand miracle vierzonnais : celui de transformer l'argent du contribuable en denier du culte.

La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport

L'appel d'offres lancé par la ville de Vierzon pour aménager (170.000 euros) l'ancienne église Saint-Eloi racheté 170.000 euros par la ville en salle de sports s'avère plus compliqué que prévu. La preuve : le lot concernant la pose d'un mur d'escalade n'a pas trouvé preneur, la ville a donc relancé un appel d'offres pour trouver la parle rare qui installera un mur d'escalade dans une ancienne église. Si l'on comprend bien la photo joint au dossier, la ville va sacrifier les vitraux pour y mettre du contreplaqué afin d'installer un mur d'escalade. Ce sera notre gourmandise de 2016, concocté par nos élus vierzonnais qui se plaignent de ne pas avoir d'argent dans leurs caisses mais le jette dan les bénitiers quand même. pendant ce temps-là, avec l'argent du contribuable, l'église de Vierzon va se construire une belle maison paroissiale. On attend avec impatience que le maire et député fasse venir Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur et des cultes pour inaugurer la maison paroissiale comme il avait fait venir Pierre Moscovici, ministre des finances de l'époque pour inaugurer la place du Marché au Blé. On commence très fort l'année 2016, on sent qu'on va encore beaucoup rigoler.

La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport

Il s’agit d’une ancienne église, édifice construit dans les années 50 et récemment acquis par la Ville pour y aménager une salle de sports.
Le projet prévoit la fourniture et la pose d'une structure artificielle d'escalade.

L’attributaire devra la réalisation d’une étude technique permettant l’installation de la structure artificielle d'escalade.

Cette étude comprendra, notamment :

- le calcul des descentes de charges réalisé par un bureau d’études ;
- l’étude technique avec note de calcul précisant le dimensionnement des ouvrages (ossature métallique, bois, etc..., supports de fixations à la paroi, type de fixations à la paroi, renforts éventuels de la structure du support, éléments de fondation éventuels, etc...) ;
- la validation de l’autorisation d’accrochage par un bureau de contrôle agréé externe à l’entreprise ;
- la réalisation des plans de fabrication et des nomenclatures de montage.

La structure devra s’inscrire dans l’espace au fond du bâtiment.
L’ensemble structure grimpable + tapis de réception ne devra en aucun cas dépasser l’alignement des ouvrants des 2 portes latérales d’issues de secours.
Hauteur demandée : 4,50 m au dessus des tapis
Longueur : 11,00 m à titre indicatif
Largeur : 6,10 maxi, compris tapis de réception
Surface grimpable : 85 m² minimum

La structure sera utilisée de façon régulière par et pour :

- des groupes à partir de 6 ans (scolaires)
- des pratiquants hors club d’escalade : scolaires, périscolaires, centre de loisirs…
- les pratiquants de clubs d’escalade niveau débutants à experts
- des compétitions opens

Elle devra donc satisfaire à ces besoins, répondre aux problématiques posées par des usagers venant d’horizon divers, et de ce fait inclure des profils variés.

Le design est laissé à l’initiative de l’entrepreneur.

Entre un bowling à 3,5 millions d'argent public et l'achat avec le réamanégement couteux d'une ancien église, celle de Saint-Eloi, c'est vrai que Vierzon a besoin de l'argent de l'Etat ! 170.000 pour acheter l'ancienne église et remplir les poches du diocèse grâce à une gauche radicale plutôt pieuse, s'ajoutent 180.000 euros de travaux. Si on ne se moque pas des Vierzonnais, ça s'appelle comment ? Parce que ça y est, la ville a lancé l'appel d'offres, elle s'apprêt à dépenser 180.000 euros, certainnement plus d'ailleurs dans l'aménagement de cette ancienne églsie que la ville n'était pas obligée d'acheter !

La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport

La description des travaux nécessaires à l’aménagement de vestiaires, sanitaires et d’un espace baby gym dans la salle Jean-Baptiste Clément - rue Jean Baptiste Clément 18100 Vierzon.
Il s’agit d’une ancienne église, édifice construit dans les années 50 et récemment acquis par la Ville pour y aménager une salle de sports.
Des vestiaires existent déjà et comprennent 2 WC, 1 lavabo dans un local de 36 m² environ. Ces installations ne sont pas suffisantes pour un effectif estimé à 40 personnes en moyenne. Par ailleurs l’accessibilité des personnes à mobilité réduite n’est pas conforme à la réglementation en vigueur.

Le projet prévoit donc:
- D’aménager sur une surface de 80 m² environ:
• 1 W.C. HAND. + lave-mains
• 2 W.C. Enfants. + Lavabos et vidoir ménage
• 1 Local ménage
• 1 Vestiaire baby gym
• 1 Vestiaire Homme
• 1 Vestiaire Femme
• 1 Douche
• 1 Local de rangement (placard)
- D’aménager sur une surface de 95 m² environ:
• 1 Espace baby gym
- De rendre le bâtiment accessible.

Mais aussi :

Matériels sportifs nécessaires à l’aménagement de la salle Jean-Baptiste Clément - rue Jean Baptiste Clément 18100 Vierzon. Il s’agit d’une ancienne église, édifice construit dans les années 50 et récemment acquis par la Ville pour y aménager une salle de sports.

Le projet prévoit :
- la fourniture et la pose d'une structure artificielle d'escalade
- la fourniture et la pose de fosses de réception de gymnastique

La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport

Voici ce que nous chante la délibération du conseil municipal :

"En décidant l’acquisition de l’ancienne église Saint-Eloi devenue Salle Jean-Baptiste Clément, la municipalité avait pressenti de multiples possibilités d’utilisation dans le cadre d’activités associatives, pour pouvoir répondre à une hausse croissante du nombre de leurs adhérents, notamment sportives, dans le périmètre immédiat du quartier de Puits Berteau en pleine revalorisation urbaine."

Balivernes ! La ville n'a rien pressenti, elle a acheté cette ancienne église sur un coup de tête pour la soustraite à une association catho extrémiste qui refusait de la laisser se transformer en mosquée ! Le tout, acheté 170.000 euros avec l'argent du gogo vierzonnais !

"Les « scolaires » pourront aussi profiter des équipements pour les animations sportives sur le temps scolaire ainsi que pour les N.A.P. (nouvelles activités périscolaires). Lors des vacances scolaires, le centre de loisirs aura de nombreux créneaux disponibles pour développer des activités en utilisant les nouveaux équipements.

Le bâtiment se présente comme un vaste rectangle disposant d’une large entrée en façade et de part et d’autre de l’entrée, de deux espaces cloisonnés. L’isolation est inexistante ; le système de chauffage à air pulsé avec chaudière au fuel, ainsi que le réseau électrique sont à revoir. L’ensemble du sol sera à traiter pour une rénovation d’ensemble. Les normes de bâtiments accueillant du public pourront facilement être respectées."

On se doute que le chauffage est à revoir...

"Trois associations ont déposé un projet."

Re-balivernes ! La ville a proposé ce local aux associations...

"Les activités baby gym, escalade et golf font partie des disciplines sportives qui manquent de structures d'accueil à Vierzon. Les contraintes liées aux
activités par les enfants en bas âge résident principalement dans la nécessité de maintenir une température ambiante minimale de 18° C du volume dédié à l'activité. Compte tenu des dimensions importantes de l'espace couvert et afin de réduire les frais de fonctionnement futurs en énergie de la salle, il est proposé de créer une zone confinée à l'intérieur de laquelle l'activité baby gym se déroulerait."

"Évalué à 181.214 € HT, ce coût est engendré par la réhabilitation du bâtiment et par l'acquisition des divers équipements."

Du coup, la ville tend la main et mendie des subventions. Les élus sont contents d'annoncer que le coût des travaux payés directement par la ville ne sera que de 40.000 euros. C'est déjà trop. Comme si les subventions du département et de la région ne venaient pas des impôts des Vierzonnais... Entre un bowling coûteux car construit dans l'ancienne usine de la Société-Française et une salle de sports coûteuse car aménagée dans une ancienne églises, pas de doute, nos élus vierzonnais sont les rois pour gaspiller l'argent qui n'est le leur ! A quand une piscine dans l'église Notre-Dame ? Et u sauna dans l'ancienne maison Jeanne d'Arc ? On attend aussi beaucoup des salles de loisirs dans les anciens fours à globe !

La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport

Il y a un an, Vierzonitude se moquait et se moque toujours de l'église Saint-Eloi, rachjeté 170.000 euros par la ville de Vierzon, sur un coup de tête. Aujourd'hui, les élus sont partis pour remettre 130.000 euros, sans doute beaucoup plus, dans cet édifice transformé en salles de sports. Le seul souci, l'argent. Car l'enveloppe prévue est si mince, que la ville n'evisange même aps de réaliser des travaux d'isolation, pas plus que des travaux de chauffage. Ca va être sympa l'hiver quand le club baby gym, qui s'adresse à des enfants, se gélera le bout des doigts ! Le dossier de l'églsie Saint-Eloi arrive au conseil municipal de jeudi avec des demandes de subventions en plus de la réserve parlementaire du député-maire qui essaie de bouffer les trous comme il peut. Pathétique. L'achat de cette églsie était une mauvaise idée, sa transformation en salle des sports en est une autre et cela va coûter très cher aux contribuables une fois de plus. Mais pour ne aps perdre la face, la ville fait croire que les associations sportives ont besoin de ce local, ce qui est faux ! C'est de l'opportunisme. La ville propose ce local aux clubs, ils ne vont pas refuser. sauf que la ville ne veut pas mettre les moyens sur la table car elle ne les a pas. On ne peut pas racheter l'ancien Lidl au Clos-du-Roy pour en faire un centre social et faire plaisir aux copains et en plus aménager correctement l'ancienne église Saint-Eloi. Le con-tribuable appréciera, à moins qu'il s'en foute !

La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport

A Vierzon, l'image est insoutenable ! A l'heure où les commerçants en ont ras le rideau de fer, à l'heure où la mairie s'inquiète des dotations d'Etat en baisse, à l'heure du chômage et de la précarité, Vierzonitude a surpris 170.000 euros entrain de dormir dans l'herbe, à ne rien faire de la journée. Nous sommes parvenus à nous approcher discrètement et à surprendre ces 170.000 euros qui, dans l'insouciance, ne font rien, si ce n'est avoir été retirés de la poche des contribuables vierzonnais pour satisfaire on ne sait quelle largeur d'ego municipal. Par respect de la vie privée de ces 170.000 euros, nous ne situerons donc pas l'endroit où ils dorment...

La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport
La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport
La ville inaugure aujourd'hui son miracle à 340.000 euros : une église en salle de sport

Commenter cet article

foutue! 22/07/2016 13:50

des vitraux ... cela aurait donné des fenêtres originales , d'autant que ce sont des vitraux modernes donc sans référence religieuse réelle... mais non, il faut tout masquer! foutue idée!

Raslebol 22/07/2016 11:58

A cette allure, on va bientôt avoir les jeux olympiques à Vierzon!!. Le sport, puis le sport, et encore le sport, on court devant des belles factures salées pour ne rien arranger cela!!.
Et les entreprises pour créer de l'emploi sur Vierzon, c'est pas imaginable?.

Pour qu'une ville se développe, il faut créer de la richesse, et pour Vierzon, c'est la cigale qui se prend pour la fourmi, en investissant sur des projets inutiles et coûteux , dans l'instant présent et futur, car l'entretient coûte très cher!!!.

Cet argent devrait servir à aider les créateurs d'entreprises pour s'installer sur Vierzon , sous formes de prêts à la l'installation remboursables, et sous réserve de créer de l'emploi (grandes et petites entreprises).
IL y' a des magasins vides partout sur Vierzon , alors recherchons se qui nous manque sur Vierzon , et progressons dans le sens d'une logique de développement durable, enfin si c'est encore possible vu la logique de nos élus , c'est pas gagné!!.

NORMESCALATOR 30/12/2015 09:43

Ce qui est bien dans le cahier des charges d'appel d'offre de la mairie est que la seule chose à faire valider par un organisme agréé type Véritas est seulement l'autorisation...... mais pas les accrochages ! En admettant que la phrase soit mal tournée et que ce soit les accrochages qui sont à valider, on ne valide pas le reste ? Il s'agit d'un système, même s'il est statique, qui va être utilisé par de nombreuses personnes y compris des enfants. C'est donc tout l'ensemble du système d'escalade et son environnement qui doivent être validés par un organisme agréé et là, le prix n'est pas le même pour la société qui aura pris le marché de réalisation et tant que l'agrément ne sera pas signé, la réception et la mise en service, donc les paiements ne pourront pas avoir lieu. Et toutes les modifications et améliorations stipulées par l'organisme de contrôle sont à la charge de celui qui prendrait cette commande. Et les normes de sécurité européennes, à Vierzon, on se les fourre dans le cul ? Et il faut savoir que quelque soit la teneur du cahier des charges d'appel d'offre, le prestataire qui prendrait cette commande serait tenu de respecter ces normes européennes de sécurité et serait responsable de tout manquement à cette législation. On comprend donc pourquoi personne n'a eu la bêtise de se précipiter pour répondre à ce bourbier annoncé. D'ailleurs, le rédacteur municipal de ce cahier des charges a-t-il la moindre idée de savoir comment se réalise un contrôle de sécurité de ce type par un organisme agréé genre Véritas ? On dirait qu'il n'a pas dû participer à beaucoup d'entre eux. Serait-ce la malédiction évoquée dans certains commentaires qui commence ?

Léon DUFFOURRE 30/12/2015 11:07

Autrement dit, le budget municipal s'avérerait trop étriqué. On chercherait un couillon de prestataire en minimisant l'aspect sécuritaire puisque, de toute façon, le dit prestataire devra boire jusqu'à la lie le calice des lois en la matière. D'ailleurs, qui dit que la construction dans son état actuel sera capable de supporter ces nouvelles contraintes. Faudra-t-il faire contrôler et renforcer les murs, les fondations, etc....? Seule, une grosse société expérimentée, comptant dans son effectif au moins un ingénieur sécurité-qualité pourrait prendre ce marché. Mais son prix serait proportionnel aux risques encourus, donc inacceptable pour le budget municipal. Et une société moyenne ou petite qui entrerait dans ce budget municipal serait certaine d'y laisser sa peau.
Il s'agit bien d'une acquisition et d'un projet de rénovation réalisés sous le coup d'une pulsion, sans réflexion,.........mais avec, une fois encore, l'argent du contribuable local. Que faut-il encore de plus pour que les irréductibles changent de bulletins de vote ?

DUNE DE LUCIFERIUM 29/12/2015 22:57

Comment ne pas avoir peur alors que des milieux experts bien informés assurent que cette malédiction pèsera sur tous les intervenants, y compris sur les résultats électoraux futurs de celui qui ordonnerait cette mutation. Ainsi le monde de l'invisible rend-t-il la justice sur notre monde des vivants à l'encontre de ceux qui se montrent sacrilèges. Puis, au delà du trépas vient l'application de la malédiction funeste dans l'Empire des Puissances des Ténèbres. Personne n'a jamais su où mènent les chemins de l'étrange. On ne joue pas avec le sacré. Pourquoi pensez-vous que le Clergé s'en soit débarrassé en la jouant aussi finement ? Parce qu'aucun exorcisme ne pourrait en venir à bout ! L'église Saint Eloi deviendrait l'équivalent de la Maison Winchester, maison hantée de Californie, qui comporte des portes qui conduisent sur le vide, des escaliers qui se terminent en cul de sac, sans issue, sous les plafonds, des placards sans fond et des fenêtres sur le sol. (Vous pouvez le vérifier en inscrivant la requête "Maison Winchester" sur Google. Ce lieu se visite, mais c'est hyper flippant, d'autant que vous sentez du froid glacé tomber sur vos épaules, vous envahir le dos puis vous encercler les jambes et vous en gardez une trace indélébile dans votre mémoire, votre vie entière. Pour ceux qui auraient l'occasion de voyager aux Etats-Unis, faites-le, ça vaut le détour. Mais, enfants ou âmes sensibles, s'abstenir).

Léon DUFFOURRE 23/12/2015 21:24

L'hôpital est en danger et les citoyens acceptent qu'autant d'argent soit englouti dans ce machin Sansurien ? Réveillez-vous, braves gens ! A moins que vous préfériez mourir dans l'ambulance qui, un jour peut-être, n'aura pas le temps de vous amener assez vite aux urgences de Bourges ? N'oubliez pas que l'on meurt qu'une fois et c'est pour l'éternité. Et derrière, on ne sait pas ce qui nous attend. Croyants ou athées, personne n'en est jamais revenu pour nous l'expliquer.
Voici un beau sujet dont pourraient s'emparer les syndicats s'ils n'étaient pas mains et poings liés avec le communisme.

Capsule 25/12/2015 20:40

D'autant que transformer un lieu de culte en un lieu de jouissance physique, même si c'est par la pratique du sport, est un blasphème sévèrement puni par l'au-delà. C'est un risque à tomber sous le coup d'une malédiction du genre: "Quiconque me dénaturera en lieu de loisirs sera maudit à jamais après sa mort !". Il ne faut jamais provoquer les puissances de ténèbres. On ne sait jamais. Mieux vaut appliquer le principe de précaution, surtout qu'elle a une drôle de gueule, cette église. Elle ne dégage pas la sérénité. L'atmosphère qui s'en dégage semble inquiétante. Qu'elle soit construite sur un sanctuaire de Grande Hantise ne serait pas surprenant.

DON CAMILLO 19/10/2015 17:31

Mes enfants, les voies du Seigneur sont impénétrables (Je parle du seigneur de la majorité municipale, évidemment). Certains vont jusqu'à proclamer: "Gloire à toi, seigneur, pour les siècles des siècles". Il faut dire qu'avec lui, le denier du culte n'est pas mal, surtout avec notre argent !

SPAM 23/09/2015 22:16

Certaines entreprises sont placées par l’administration fiscale sous le régime des BNC, c’est-à-dire des Bénéfices Non Commerciaux (essentiellement prestations intellectuelles ou prestations de services).
A Vierzon, on a mieux. Quelqu’un a réussi à se placer, sans l’aide de l’administration fiscale, sous le régime des BMC, c’est-à-dire des Bénéfices des Mandats Cumulés (essentiellement prestations de grosses dépenses publiques, achats d’églises, financements de bowlings privés, élaborations de pétitions, verrouillage de la citoyenneté, lynchage du socialisme, etc…).
L’administration fiscale a également créé le régime micro-BNC.
Rassurez-vous, à Vierzon, le micro-BMC n’existe pas. Le régime BMC non plus, d’ailleurs. Directement, c’est le méga-BMC qui a vu le jour. Entre le créateur de ce régime et nous, les contribuables, il ne saurait être question d’argent. J’espère que tout le monde est d’accord. C’est pourquoi, en décembre, il faut continuer à voter, comme un seul électeur, c’est-à-dire comme d’habitude à Vierzon, pour ce Méga-BMC. Alors, vive le MEGA-BMC, parce que nous, on aime ça et ça nous fait plaisir de voir son concepteur-géniteur ainsi récompensé ! Il le mérite bien. Je suis sûr que si on l’aide au mieux dans les urnes, il va nous remercier en investissant dans un métro, d’autant que la partie souterraine existe déjà : il suffira d’emprunter le boyau enterré du canal qui passe sous le Forum République. Et comme pour le bowling, il faudra juste arroser de nos impôts une société privée. Bouygues, par exemple, ferait parfaitement l’affaire dans ce genre de prestations. Et le nom des stations ne serait pas difficile à trouver. On aurait par exemple la station Saint-Eloi, la station Tourisme, la station Bowling, la station Pétitions, la station Assises Citoyennes, la station Gros Impôts, etc…

tenirbon 22/09/2015 19:40

170 ke pour l'achat de l'eglise, 180 ke de travaux sans oublier les 77 ke pour les murs du restaurant le champêtre ça fait 427 ke
La baisse de dotation de l'état était de 294 ke en 2014 et Monsieur le Maire s'en offusque......chercher l'erreur !!!!

Bezant 22/06/2015 06:49

Plutôt que de vouloir donner des leçons à l'Europe sur la dette de la Grèce, le député-maire ferait mieux de se préoccuper de mettre un terme au gâchis financier que représente son opération Saint-Eloi. Dans le premier cas, il nie la réalité de la dette, dans le second ira-t-il jusqu'à nier aussi le gaspillage d'argent public pour cette acquisition et sa rénovation ? Quel piètre économiste et gestionnaire !

Bezant 21/06/2015 16:51

Ce n'est pas faute d'avoir annoncer ce gouffre que le maire a osé présenter comme une opportunité ! Quelle irresponsabilité de sa part ! Aménager un bâtiment de cette taille aux normes actuelles coûtera au bas mot 300000 euros (qui sont bien sûr à ajouter aux 1700000 euros de l'acquisition).

Karl MARX 21/06/2015 11:01

Le con-tribuable s'en fout puisqu'il a voté. pour SANSU et ses doublures. Pour ceux qui réfléchissent : partez.

Paul bismuth 15/06/2014 14:18

Il faudrait mettre des caméras dans ce local situé juste en face de chez l'adjoint à la sécurité MELENCHONISTE avant que l'insécurité arrive .

Paul 15/06/2014 14:15

Les entrepreneurs vierzonnais sont heureux de voir à quoi l'argent public est utilisé plutôt que de servir à l'emploi , carroy kiabi bureau vallée etc .....

en passant 14/06/2014 16:26

pauvre eglise saint eloi qui ne sert à rien ... même pas à créer de le polémique... non .. vraiment à rien.. à personne... pourtant elle était encore en état acceptable ...
mais voilà ... on claque l'argent et ... on laisse cela sur le bord de la route comme une friche dont on ne savait que faire à l'achat et dont on ne fera rien ensuite ... un achat impulsif guidé par qui ? par quoi? pour qui? pour quoi?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents