Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile

Publié par vierzonitude sur 8 Mars 2020, 08:45am

  • Tout est bon pour véhiculer son image à travers la ville quand on est une candidate aux élections municipales. Sur sa page facebook, Mary-Claude Grison publie les photos de sa Grison-Mobile qui sillonne les rues de la ville.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Pour bien montrer que l'hôpital est une propriété de la gauche vierzonnaise, la liste Vierzon, notre passion commune, a organisé une manifestation devant l'établissement, ce samedi matin, pour réclamer des moyens humains. Comme quoi, la mobilisation de la majorité n'a pas résolu tous les problèmes. Mais c'est bien connu, les problèmes c'est à cause des autres, les solutions, c'est grâce à la gauche vierzonnaise. La liste avait même accroché sa banderole aux grilles de l'hôpital. On attend une vente de parapluie dès qu'il se remettra à pleuvoir. C'est bien connu : s'il pleut, c'est à cause des autres. mais si le parapluie protège, c'est grâce à la gauche vierzonnaise.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • L'actualité des municipales, c'est principalement la réunion publique de la liste de Marie-Claude Grison, ce jeudi soir aux Forges. Où l'on apprend de la bouche de Jean Rousseau, ex-maire de Vierzon de 1990 à 2008, que cette liste est la plus jeune des quatre. On le croit sur parole.
  • Du même : "tous les candidats disent à peu près la même chose". D'où cette inclinaison de l'opposition à voter des deux mains presque tout ce que le maire actuel lui présente. Puisque c'est à peu près la même chose que pense l'opposition...
  • Jean Rousseau, en forme, veut "redonner confiance aux Vierzonnais" qui, selon lui, "n'ont pas le moral". Du coup, là, ils l'auront encore moins...
  • Ce sont les colistiers qui devaient ne pas avoir trop le moral, ce jeudi soir. Une quarantaine de personnes dans la salle. Pas de doute, ça sent déjà le second tour...
  • Pour l'ancien maire, la liste de Mary-Claude Grison, sera en "situation d'arbitre au second tour pour éviter les situations extrêmes". C'est beau de croire encore au Père-Noël.
  • Alain Essayan, médecin à l'hôpital de Vierzon, colistier de Mary-Claude Grison, a déclaré "ne pas vouloir instrumentaliser l'hôpital à des fins politiques pour ensuite s'imposer en sauveurs." Et bing !
  • François Tessier, élu de l'opposition, colistier de Mary-Claude Grison, veut développer les caméras de vidéo-protection et la solidarité entre les habitants. Pas de doute, ça c'est du programme
  • Mary-Claude Grison, tête de liste, veut "aller chercher des entreprises à Paris pour les faire venir à Vierzon, dans des bâtiments plus grands. On ira vraiment les chercher". Les entreprises parisiennes n'ont plus qu'à s'enchaîner 
  • François Tessier veut que Vierzon reste en zone police. Mais qui a dit le contraire ?
  • Le même veut aussi une nouvelle gendarmerie. Il faut savoir. Commissariat ou gendarmerie ?
  • Pour une liste sans étiquette, on a croisé dans le public deux représentants du Modem. Ils ont dû voir de la lumière alors ils sont entrés.
  • Mary-Claude Grison a annoncé un marché couvert, "mais pas dans le B3 de la Société-Française." Hou, vivement le 22 mars au soir que nous soyons fixés sur le lieu.
  • Le chauffage s'est déclenché dans la salle des Forges parvenant à couvrir le bruit des voix des colistiers. Personne n'a cru à un sabotage politique mais tout le monde y a pensé !
  • Un jeune colistier estime qu'on s'ennuie à Vierzon le dimanche, "et même le samedi". A tel point que parfois, on ne dissocie plus les deux.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Nos candidats aux municipales aiment beaucoup les vidéos postées directement sur les pages facebook de leur liste. Ci-dessous, on voit le maire de Vierzon avec deux gardes du corps, (du moins c'est comme cela qu'on le comprend vu que pendant, plus de quatre minutes, aucun des deux ne parle). Le trio sur le parc technologique, le trio dans le B3 de la Française, le trio à l'entreprise Combronde.
  • Et maintenant, on présente les listes en vidéo, sur Youtube ! C'est le cas de Christophe Doré qui présente ainsi ses colistiers. On attend le programme également en vidéo avec un long métrage d'une heure trente pour savoir à quoi ressemblera Vierzon dans six ans.

Idem pour la liste de Mary-Claude Grison, une vidéo postée sur la page facebook de sa liste.

  • Que serait une campagne pour les municipales sans un bon combat ? Il y en a un nouveau, pour l'hôpital : le recrutement. Du coup, la liste Vierzon, notre passion commune annonce "ce samedi 7 mars à 11h30 un rassemblement aura lieu dans la cour de l'hôpital pour exiger les recrutements nécessaires."
  •  
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • La section du Parti communiste de Vierzon, sur sa page facebook a traité une fois de plus ce blog de "blog poubelle", sous prétexte que nous avons publié le communiqué de Bruno Bourdin chef de file du RN annonçant ses consignes de vote. Le concierge du P.C local ne dit rien lorsque ce même blog publie les communiqués de la CGT ou interview le délégué syndical CGT cheminots. La campagne des municipales a d'étranges conséquences.
  • Mais il y a mieux. Certains camarades éclairés pensent qu'un faux compte facebook est destiné à critiquer les projets de la liste de la majorité sous prétexte qu'un internaute a eu le malheur de penser comme Vierzonitude. Avec plus de 5.000 abonnés sur la page facebook de Vierzonitude contre 290 sur la page facebook du PCF de Vierzon, il serait étonnant qu'un seul internaute pense la même chose que Vierzonitude..
  • Dans un communiqué, la liste Vierzon 2020 de Christophe Doré, explique que "nous ne pouvons imaginer ni la moindre compromission, ni le moindre "arrangement", notamment d’entre deux tours !" La liste de Mary-Claude Grison est prévenue
  • Autre phrase lue dans le communiqué de Vierzon 2020 : "Que ceux qui recherchent une appartenance à la majorité présidentielle aillent la chercher ailleurs …." A Bourges car le délégué de LREM y est, sur une liste.
  • La liste Vierzon, notre passion commune conduite par le maire sortant annonce l'ouverture d'une "maison de l'écologie et des économies d'énergie". En revanche, pour les économies budgétaires il faudra repasser.
  • Autre projet écologique de la même liste, la création "d'îlots de fraîcheur". Le meilleur exemple c'est bien sûr la place Jacques Brel, avec ses arbres, son ombrage et sa fraîcheur...
  • Christophe Doré a déclaré dans la presse ne pas vouloir faire "une écologie de bobo". En revanche, les écolos de la majorité qui ont accepté la création d'un parking à camions près de la forêt ont fait bobo à l'écologie. 
  • Le même propose un arbre à chaque naissance tandis que la liste de la majorité propose une centaine d'arbres par an. Comme quoi, la liste Vierzon 2020 envisage de conserver la maternité. la majorité en revanche... 
  • Mary-Claude Grison propose des bus gratuits. Le Parti socialiste qui en avait eu l'idée avant de rejoindre la liste menée par le maire sortant qui a mis l'idée au placard, va regretter de ne pas avoir rejoint la liste de Mary-Claude Grison.
  • Régis Robin de Lutte Ouvrière a une solution pour l'écologie : éradiquer la domination du capitalisme. Régis Robin ne précise pas si c'est avec ou sans des panneaux photovoltaïques. 
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Ah, ça valait bien une photo ! "Après des heures de rencontres et d'entretiens, la liste de Vierzonnais, "pour les Vierzonnais" portée par Mary-Claude GRISON, est enregistrée en préfecture. Nous vous la détaillerons d'ici ce week-end. Le changement est attendu, mais pas à n'importe quel prix ! Il faut de la connaissance, de la jeunesse, de la mixité, de la surprise, de la sagesse ... Et seulement Mary-Claude GRISON, une Vierzonnaise de toujours, vous propose ce cocktail détonant !", promet la page Facebook de la candidate. Après la course de baignoires, va-t-on nous régaler d'une course d'enclume sur le quai du bassin ?
  • Et maintenant, comme Vierzonitude l'avait déjà souligné, un centre d'archéologie dans le B3 de la Société-Française. Cela permettra de ranger les os de nos dinosaures politiques qui à l'ère d'un Vierzon au top du numérique se présente encore aux élections municipales alors qu'ils ont commencé leur carrière dans les années 1970. Pour être poli, on transformera les années en bitcoins, pour être dans le vent vierzonnais.
  • On nous promet une réunion le 6 mars en sous-préfecture pour évoquer le dossier des Galeries. C'est marrant ça, le 6 mars, c'est quoi, à neuf jours du premier tour des municipales, non ? Allez, anticipons. On va nous annoncer que ça y est, le bâtiment des Galeries est vendu e que l'activité va revenir. C'est vrai qu'ignorer la problématique de la fermeture des commerces dans la campagne des municipales et se glorifier d'une ouverture, c'est s'intéresser au sujet. Le pire, c'est que certains électeurs arrivent à le croire.
  • Après l'avenue de la République, la rue des Ponts, la liste Vierzon, notre passion commune, va annoncer la refonte de la rue Joffre, la réfection de la rue Gallerand et la recomposition de la place Gallerand. Non ? Ce n'est pas ça. Ah, pourtant, c'était bien parti. Mais c'est vrai que rue Joffre il reste encore des commerces. On va attendre qu'ils ferment tous comme la rue des Ponts où ceux qui restent se comptent sur les doigts d'une main amputée d'un pouce.
  • Alors, quelle liste va soutenir le Rassemblement national ? Il devrait faire son annonce aujourd'hui. S'il n'a pas de liste, son pouvoir de nuisance est intact. Attention, roulements de tambour.....
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • C'est aujourd'hui le dernier jour pour déposer les listes en sous-préfecture. Il ne reste plus que la validation de cette de Mary-Claude Grison, élue de l'opposition pour savoir si les candidats de Vierzon feront une belote avant le 15 mars.
  • Autre suspense, celui qu'a instauré le chef de file du Rassemblement national de Vierzon, Bruno Bourdin. Il a promis, quand il connaîtra les forces politiques ne présence pour les municipales, de soutenir une des listes en lice. Une chose est certaine : voilà qui ne va pas aider la liste élue de son coeur.
  • Cela nous avait échappé ! Mais Mary-Claude Grison, dans son programme Pour les Vierzonnais veut réhabiliter les... courses de baignoires ! Nous voilà replongé au coeur des années 1990 et 2000 quand la municipalité de Jean Rousseau avait instauré ce rendez-vous. On aurait préféré de l'inédit comme programme plutôt qu'une pâle copie de déjà vu. Mais Jean Rousseau, colistier, a promis d'apporter son expérience. Les baignoires, là tout d'un coup, on a un doute.
  • Autre moment fort du programme, c'est écrit noir sur blanc : "le commissariat reste à Vierzon." Super. Parce qu'il devait partir ailleurs ? Rappelons qu'il s'agit juste d'un futur déménagement et encore, le commissariat n'aura qu'à traverser la route pour s'installer dans ses nouveaux locaux, rue de la Gaucherie.
  • La liste Vierzon, notre passion commune menée par le maire sortant promet "une halle des sports." Le ratio est vite fait entre nombre de licenciés et électeurs potentiels. La politique politicienne n'est pas prête de s'éteindre aussi vite que de nombreuses espèces d'animaux.
  • Comme le claironnait Bruno Bourdin, "votre dernière chance c'est le Rassemblement national". Ah ben, raté. Du coup, pour le Rassemblement national, c'était vraiment sa dernière chance.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Le Rassemblement national, sur sa page facebook "veut créer un dispensaire bénévole pour les animaux des plus démunis". Il n'est pas précisé s'ils doivent être méritants ou pas car rappelons que le RN veut "réserver les aides et les logements sociaux aux personnes défavorisées les plus méritantes".
  • Bruno Bourdin, la tête de liste RN, explique que "le transport en commun réduit le nombres d'accidents et laisse du temps libre pour lire un bon bouquin sans son téléphone !" Du coup, on rouvre une librairie indépendante c'est ça ?
  • Si l'on en croit la page facebook de la liste Pour les Vierzonnais de Mary-Claude Grion, il y a des médecins sur la liste. C'est très à la mode en 2020, de mettre des médecins sur les listes des candidats, surtout des médecins de l'hôpital, des syndicalistes de l'hôpital etc.
  • Voici le logo de la liste Pour les Vierzonnais, de Mary-Claude Grison, le B3 de la Société-Française.
  • Avec un logo comme cela, on est impatient de savoir ce que l'ancien maire Jean Rousseau qui tracte pour la liste propose de faire pour ce site qu'il n'a pas fait entre 1995 et 2008.
  • La liste de Christophe Doré propose une réunion publique, samedi 22 mars, à la salle des Forges à partir de 19 heure, "afin de permettre à tous les commerçants de nous rejoindre pour la réunion publique consacrée au commerce, à l’économie et à l’emploi". C'est effectivement la moindre des choses.
  • Christophe Doré, toujours, écrit sur la page facebook de sa liste : "Point de polémiques lassantes et bien inutiles, nous concentrons nos efforts au contact de nos concitoyens et peaufinons un vrai projet loin des nouvelles promesses déjà formulées en 2008 puis en 2014…." Des exemples, des exemples !
  • Sur la page Vierzon, notre passion commune, Jean-Claude Sandrier, conseiller municipal, ex-député et ex-président de la communauté de communes explique dans une vidéo que "personne n'aurait fait mieux que lui (NDLR : l'actuel maire de Vierzon), ni obtenu autant pour Vierzon." Rappelons qu'Action coeur de ville concerne 220 villes en France...
  • On lit aussi, sur cette même page : "Ceux dont les maîtres à penser ont organisé la casse de l'industrie, nous expliquent aujourd'hui que les difficultés seraient la conséquence de gestions municipales : c'est grotesque ! " C'est pourtant ce que disait la majorité quand elle était dans l'opposition à propos de la municipalité de Jean Rousseau...
  • "Le champ de l'avenir a été ensemencé, laissons ceux qui l'ont fait le réussir !" lit-on encore sur la page de la liste Vierzon notre passion commune. Mais des champs avec l'actuelle majorité, il en reste de moins en moins. Elle adore bétonner les prairies et bitumer les prés !

 

Pour Jean-Claude Sandrier, personne n'aurait fait mieux que lui, ni obtenu autant pour Vierzon.
Ceux dont les maîtres à penser ont organisé la casse de l'industrie, nous expliquent aujourd'hui que les difficultés seraient la conséquence de gestions municipales: c'est grotesque ! L'avenir n'est pas du côté de ceux qui se soumettent au dogme de l'austérité.
Le champ de l'avenir a été ensemencé, laissons ceux qui l'ont fait le réussir !

Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • La République en Marche, après avoir vainement tenté de monter une liste avec le Modem, a jeté l'éponge. La preuve ; son référent va tenter de se faire élire sur la liste du maire sortant de Bourges, Pascal Blanc. Ah, l'appel des grandes villes... Quant à Vierzon, à quoi bon n'est-ce pas ?
  • Le Modem aussi a disparu. Après deux tentatives de liste qui ont toutes les deux échouées, le parti centriste est aux abonnés absents. Hormis la députée qui soutient l'initiative de dernière minute de l'opposition municipale. On verra le 27 février, date de dépôt des listes, si ce projet farfelu ira jusqu'au bout. A Vierzon, on ne se présente pas pour le bien des Vierzonnais, mais pour faire échouer une autre liste et faire élire la majorité...
  • Sans le savoir, les deux listes, celle conduite par Nicolas Sansu et celle conduite par Christophe Doré, avaient programmé une séance officielle de photographie le même jour, dimanche 9 février. La première liste sur la place Jacques Brel, la seconde, au pied de la butte de Sion. Wahou, pas de doute, la campagne bat son plein...
  • France 3 écrit sur son site : "Le premier tour des élections municipales se déroulera le 15 mars 2020. A Vierzon l'issue est plus qu'incertaine." Mais France 3 ne précise pas pour qui..
  • Sur sa page facebook, la tête de liste, élue de l'opposition partage un article sur les projets de la majorité. C'est vrai que l'opposition municipale est dans la majorité depuis 2014.
  • Une vidéo d'un élu de Vierzon et de la CDC parlant de l'économie, publiée sur la page facebook de la liste Vierzon, notre passion commune, a suscité une passe d'armes entre la majorité et des membres d'une liste concurrente, à propos du chômage. La majorité affirme qu'il a baissé et s'en attribue le bénéfice. Les concurrents affirment le contraire. Si ça continue, la majorité va s'attribuer les mérites de l'ensoleillement de Vierzon. Tout est bon à prendre en période d'élection...
  • Le niveau de la campagne vole haut. Lu d'un sans doute futur membre de la liste de la majorité sur le compte facebook de la liste Vierzon notre passion commune : "Dans une compétition on respecte ses adversaires. Nos candidats ne vont pas sur le Facebook de M. Doré pour dénigrer ce qu'il fait. Alors soyez correct et cessez de venir raconter n'importe quoi sur notre Facebook. C'est ridicule !" Na ! Sinon, je te filerai plus de bonbecs !
  • Mais surtout, le même explique juste avant d'écrire que "dans une compétition on respecte ses adversaires", ceci : "Vous êtes candidat sur une liste concurrente de droite qui n'a pas le courage de s'afficher comme telle." Après Elle voit des nains partout (une comédie de 1982), voici Le P.C de Vierzon voit la droite partout (une comédie de 2020).
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • "Proximité, solidarité, écoute, sécurité, transparence, détermination, dynamisme, créativité, action", ce sont les mots qui accompagnent une petite animation, visible sur la page facebook de Mary-Claude Grison, élue de l'opposition municipale. Sont-ce les mots qui caractérisent le mandat passé de l'opposition ou celui à venir ? 
  • La liste Vierzon, notre passion commune, conduite par le maire de Vierzon, a réalisé sa photo officielle, ce dimanche matin, sur la place Jacques Brel. La liste sera officiellement présentée le 14 février, jour de la Saint-Valentin.
  • Jill Gaucher, maire-adjointe, explique, dans une vidéo postée sur la page de la liste Vierzon, notre passion commune que "nous avons baissé le prix au mètre cube (NDLR : de l'eau) de 10%, ce qui a permis la construction d'usine d'eau potable." Il va falloir nous expliquer là...
  • A propos de cette vidéo, on a l'impression qu'elle a été faite avec des bouts de phrase prononcés durant les six ans du mandat... Ou alors, la mairie devrait penser à investir dans des prompteurs...
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Le Rassemblement National de Vierzon a ni plus moins l’intention, lit-on sur sa page facebook de « remettre Vierzon en ordre ! ». Rien que ça.
  • « Notre ville s'est dégradée d'années en années, la faute à qui ? Chômage de masse, pauvreté, immigration, précarité. » Tout ce que le Rassemblement national utilise pour tenter de se faire élire.
  • « Notre priorité sera de maintenir nos services publics de moins en moins nombreux ». C’est, au moins, un point commun avec les autres listes qui se présentent aux élections municipales de Vierzon.
  • « Les bénéficiaires d'aides financières accordées par le centre d'actions sociales (CCAS) devront désormais donner du temps de travail (suivant le cas de figure) à la commune équivalent au montant de l'aide (environ 10€ pour une heure travaillée ) avec un montant maximum annuel de l'aide. » Est-ce que « les personnes défavorisées les plus méritantes » à qui le Rassemblement national veut réserver les aides sont concernées ?
  • L’extrême-droite confirme sa confusion. Elle écrit : « une aide intelligente qu'on apportera à des personnes en situation de fragilité à un moment de leur vie. Si vous êtes en difficulté une aide supplémentaire pour la santé pourra vous être accordée. » Allez, pas une, pas deux, pas trois, mais repartez avec quatre aides pour le prix d’une !
  • « Arrêtons de donner à tout-va pendant que certains de nos concitoyens, jeunes, retraités, smicards survivent difficilement dans un système beaucoup trop social. » Et nous, beaucoup trop gentils avec l’extrême-droite.
  • « Solidarité oui ! Mais d’abord aux ( Vierzonnais ) et surtout pour nos anciens qui ont travaillés toute une vie et qui parfois on une retraite de misère pour survivre. » La phrase est reproduite dans son intégralité. S’il vous reste un Bescherelle en trop, ça peut servir au Rassemblement national.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • L'extrême-droite, à Vierzon, fait croire qu'elle peine à constituer une liste. Et nous, on peine à la croire.
  • Régis Robin a, lui, bouclé la sienne. C'est donc la cinquième liste annoncées de ces municipales à Vierzon. Régis Robin qui a échappé à l'appétit du Modem qui aurait pu penser en faire sa tête de liste !
  • Christophe Doré et huit de ses colistiers étaient sur le marché de Villages ce mercredi matin. Du coup, la fréquentation du marché a doublé.
  • Pas de photo de la candidate de l'opposition municipale en train de faire du porte à porte ou le marché. Une colistière de la liste Vierzon 2020 de Christophe Doré a pris le relais.
  • Régis Robin, tête de liste de Lutte ouvrière, avait navigué de 2008 à 2014 sur la liste du maire sortant. Mais on apprend, dans la presse, que des divergences au niveau local, sont nées, notamment "sur les conditions de travail des salariés municipaux." L'extrême gauche qui remet en cause la gauche radicale, on aura tout vu.
  • Le même veut faire émerger "un communisme révolutionnaire". Oui parce que depuis 2008, la révolution, on ne l'a pas beaucoup vu...
  • Régis Robin est clairement contre "les capitalistes", explique-t-il. Tandis que la majorité est contre selon le vent qui souffle.
  • Lutte ouvrière présente des candidats depuis 1971 à Vierzon. C'est ce qui s'appelle être pugnace.
  • "Pour un Vierzon en devenir qui se niche dans un écrin fait de la richesse de ses habitants", lit-on, dans le denier bulletin municipal, sous la plume des élus de l'opposition. Tout un programme... pour ne riend dire.

 

Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Le meeting de la liste Vierzon, notre passion commune a attiré "encore plus de monde ce soir salle Madeleine Sologne." En gros, ça signifie, moins que la dernière fois mais on ne peut pas le dire.
  • Le maire sortant a compté 45 caméras de videosurveillance, explique-t-il, dans un podcast diffusé par la presse locale. Son adjoint et colistier, Philippe Fournié, en a compté 52, lundi soir, lors du meeting de la liste. D'ici au 22 mars, il y en aura 70.
  • Philippe Fournié, maire-adjoint P.S, endossera sûrement les habits d'adjoint à la sécurité si la liste de la majorité est élue. Il en parle tellement bien,  avec une telle conviction, que le P.C a choisi de laisser le P.S faire le sale travail.
  • Le maire sortant a taclé le candidat gendarme, lundi soir, lors d'une réunion publique, salle Madeleine Sologne.  Mais sans le nommer. Il a repris une phrase postée sur la page de Christophe Doré pour expliquer combien le candidat faisait peu de cas de l'hôpital : "Il ne faut donc pas continuer à s’arcbouter sur la préservation de cet hôpital", a cité le maire sortant. Mais il a oublié la suite de la phrase de son adversaire : "mais bel et bien de manière volontariste de tout faire pour développer son activité en complémentarité de la médecine de ville et du centre de santé." 
  • Sur sa page facebook, Mary-Claude Grison, élue de l'opposition et tête de liste, s'est faite photographier  en train de sonner à une porte pour illustrer la proximité. A quand l'ouverture d'un parapluie pour illustrer le temps pluvieux ?
  • "Notre équipe est à l’image de notre ville, plurielle, sincère, proche et recelant de réelles compétence", écrit le candidat Christophe Doré qui ajoute : "dans une ambiance à l’image de notre campagne : vraie, simple, sincère et proche." Sans oublier modeste !
  • Philippe Fournié, adjoint socialiste, a promis, lundi soir, "de doubler les effectifs de la police municipale d'ici à la fin du prochain mandat", si les électeurs le décident. Il a fallu deux mandats à la majorité pour s'en convaincre.
  • Philippe Fournié encore, estime qu'un nouveau commissariat confortera la position de Vierzon en zone police et non en zone gendarmerie. rappelons à l'élu qu'un nouveau tribunal d'instance n'a pas empêché son départ à Bourges ainsi que celui du conseil des prud'hommes.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Les colistiers de Christophe Doré de la liste Vierzon 2020, arboraient, vendredi soir, lors de leur réunion publique à Villages, un badge couleur or, c'est le badge... Doré, beaucoup moins cher qu'une photo et peint à la bombe de peinture !
  • "Philippe Fournié montre toute l'humanité des actions originales que la municipalité de gauche met en oeuvre en faveur des personnes âgées", lit-on sur la page facebook de la liste "Vierzon, notre passion commune". Les municipalités qui ne sont pas de gauche font preuve d'inhumanité et de peu d'originalité. C'est ce que cette phrase veut dire.
  • Mary-Claude Grison, élue de l'opposition municipale, explique vouloir "développer le commerce de centre ville." Ca semble en tout cas plus simple que de le défendre : pas un élu de l'opposition pour demander que le patron des Galeries prenne la parole quand il est venu à un conseil municipal. pas plus d'élus de l'opposition au rassemblement de soutien des salariés des Galeries. 
  • Lu sur le compte facebook de Christophe Doré : "Nous avons besoin d'une ville qui se développe et ne se renferme pas sur elle même en déployant une suractivité très électoraliste qui ne convainc plus qu’une poignée d’irréductibles fermés au moindre dialogue qu’ils prônent et défendent pourtant !" Ah, la campagne des municipales commence vraiment !
  • La liste Vierzon 2020, de Christophe Doré, veut faire "de Vierzon une réelle et ambitieuse étape touristique enfin tournée vers l’avenir" ! Faut peut-être pas exagérée non plus, hein ?
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Le parking d'un hypermarché accueille une exposition de dinosaures. N'y voyez surtout aucun rapport avec les élections municipales.
  • Le rassemblement national, explique la page facebook du candidat Bruno Bourdin : "Nous sommes obligés de constater l'échec de la majorité actuelle , des promesses qui n'ont pas été à la hauteur dans les domaines de la croissance, l'emploi, la sécurité et la paix." La paix ? Ah bon, Vierzon est en guerre mais contre qui ?
  • Au cours d'une rencontre publique, vendredi soir, salle Laroche, le candidat Christophe Doré a assuré que sa liste ne pratiquerait pas "une écologie de bobo autour d'un pot de confiture à la tomate et de chiottes sèches." Pour la sciure, il ne faudra pas donc pas compter sur sa langue de bois.
  • Autre déclaration : "en 40 ans, nous avons perdu 11.000 habitants, soit 30% de notre population. Nous sommes une exception", a explique la candidat Christophe Doré. Et nous qui doutions que Vierzon ne fasse pas exception justement. 
  • Dans un postcast diffusé sur le site de la presse locale, à propos de la sécurité, le candidat Nicolas Sansu a déclaré : "être filmé à son insu n'est pas quelque chose de naturel." Se faire agresser non plus, c'est pour ça que 45 caméras de videoprotection forcent donc le naturel de la majorité municipale. Mais on voit qu'il revient au galop.
  • Du même candidat : "depuis quatre ans, les délits ont beaucoup baissé où il y a des caméras." Cela signifie-t-il que dans les endroits où il n'y en a pas, les délits n'ont pas baissé ?
  • Pour lutter contre les déchets sur la voie publique, la liste de Christophe Doré, veut entre autres solutions, distribuer via les bureaux de tabac, des cendriers de poche. A ce niveau d'incivilité, il faudrait aussi prévoir des déchetteries de poche.
  • Mary-Claude Grison, élue de l'opposition et tête de liste, a carrément plagié le nom de sa liste sur celle du candidat gendarme : "Vierzon 2020". D'un autre côté, le choix est restreint. Peut-être que "Ouf on a failli passer à côté des municipales 2020" aurait été plus judicieux.
  • "Pour moi la politique n'est pas une fin en soi", déclare la candidate Mary-Claude rison. Mais le soutien de la député du Modem est quand même le bienvenu. 

 

Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Le Rassemblement national, à Vierzon, veut augmenter les effectifs de la police municipale, "si besoin" pour plus de présence sur le terrain, en particulier la nuit et instaurer une brigade canine. Les chats auront intérêt à ne rien avoir à se reprocher.
  • Dans son programme, l'extrême-droite vierzonnaise veut aussi "garder les seniors dans la commune le plus longtemps possible." Ah bon, parce qu'arrivé à un certain âge, ils sont exilés ?
  • La candidate de l'opposition, Mary-Claude Grison, estime que "nos valeurs sont riches, comme de ne pas orienter notre ville dans une direction dictée par un seul homme ou un parti politique." Par un seul homme, mais par une seule femme oui.
  • C'est ce que la candidate de l'opposition municipale écrit sur sa page facebook. On ose espérer qu'en six ans d'opposition, il y eut d'autres faits d'armes ? Ah non...
  • Vierzon, terre d'énergie renouvelable nous vante la liste Vierzon, notre passion commune. En revanche, en matière d'élus renouvelables, c'est plus compliqué. L'un des colistiers affiche quarante-trois ans de mandat. C'est sûr, qu'à Vierzon, on ne gaspille pas.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Mary-Claude Grison, conseillère municipale de l’opposition, a ouvert une page facebook, pour sa candidature aux élections municipales de Vierzon. Dans un message, publiée ce mercredi, elle explique initier "une alternative novatrice." L'opposition soutenue par le Modem avec la présence, sans doute d'un ancien maire, wahou, ça c'est novateur.
  • "Notre force, c’est la réelle connaissance du terrain et de la population, qui provient du travail réalisé au quotidien par les bénévoles de l’opposition et moi-même depuis plusieurs années." Tellement qu'en six ans, l'opposition n'a pas avancé un seul projet. Même pas novateur. 
  • "Nous voulons apporter de la nouveauté et de la grandeur à notre ville avec des projets concrets et réalistes". A voter les dossiers de la majorité municipale pendant six ans, autant emprunter leur programme !
  • "Construire un commissariat oui, mais cela ne peut être possible qu'en arrêtant la fuite continuelle de la population vierzonnaise. Moins de population signifierait plutôt fermeture du commissariat." C'est surtout moins de policiers qui signifierait plus de commissariat...
  • "Nos Valeurs sont riches, comme de ne pas orienter notre ville dans une direction dictée par un seul homme ou un parti politique". C'est vrai que l'opposition est indépendante du Modem... 
  • "Nous serons innovants en développant le numérique, l’aide à la personne et l’écologie." Ah non, ça c'est le programme du maire sortant !
  • "Nous invitons les habitants à participer au changement et à l'histoire de notre ville." Le changement dans la continuité de 1990, ça sent le déjà-vu.  
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • "Vierzon belle et rebelle, c’est cette âme, cette dynamique que la liste Vierzon notre passion commune (NDLR : liste conduite par le maire sortant) veut porter". Le même programme qu'en 2008, qu'en 2014, mais aussi en 1959, 1977, 1989....
  • "Je suis tête de liste, mais d’une liste qui ne sera dépendante d’aucun parti politique", explique Mary-Claude Grison, élue de l'opposition municipale. Quelques heures après sa candidature, la députée Modem la soutenait. Ah ça, c'est de l'indépendance des partis politiques !
  • Selon un sondage Odoxa, les listes du Rassemblement National aux municipales pourraient TRIPLER leurs scores en mars prochain, lit-on sur la page facebook de Bruno Bourdin. Ca c'est un programme pour Vierzon !
  • "Le président du Modem régional n’a également pas encore décidé si son parti soutiendra cette candidature (NDLR : celle de Mary-Claude Grison)", lit-on dans la presse. Apparemment, la députée de Vierzon a décidé à la place du président régional du Modem.
  • La liste de l'opposition municipale est très soutenue par les siens. Après la réserve du responsable régional Modem et du président de l'association Confluences, émanation de l'opposition municipale, d'autres du même camp tentent de rassurer autour d'eux en expliquant que cette liste ne serait qu'un baroud d'honneur. Sympas les copains !
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Lutte ouvrière serait en mesure d'aligner une liste aux prochaines municipales. On aurait été triste sinon.
  • La page facebook de la liste Vierzon notre passion commune a atteint les 300 j'aime. C'est 231 j'aime de moins que la liste Vierzon 2020. Mais 281 de plus que la page facebook du Rassemblement national.
  • Ca y est ! Le 28 janvier, le centrisme vierzonnais  s'est trouvé une tête de liste : Mary-Claude Grison, élue de l'opposition, a annoncé sa candidature. On se demandait qui allait faciliter la réélection de la liste conduite par le maire sortant. On a la réponse. 
  • La candidate a l'intention de "faire bouger Vierzon dans la continuité de l'opposition vierzonnaise", lit-on dans la presse. Heureusement que le stationnement est gratuit à Vierzon. L'immobilisme ne coûtera que l'achat d'un disque bleu.
  • François Tessier, colistier, a cette phrase de circonstance : "au lieu de regarder les trains, nous nous sommes dits, on y va." En ce moment, l'opposition est comme les trains, elle arrive en retard.
  • Le Modem ne suit pas la candidate de l'opposition, pour l'instant. C'est vrai qu'elle ne faisait pas partie du dernier sondage. Les téléphones vont chauffer.
  • Frédéric Morillon, président de Confluences, l'association qui réfléchit sur le développement de Vierzon, attend que la liste soit complète pour savoir si son association la soutiendra ou pas. Courageux mais pas téméraire !
  • La candidate explique être dépendante des partis. Derrière, il y a  le Modem, la République en Marche et les Républicains. Non, non, pas de partis...
  • La liste est ouverte à tous, sauf aux extrêmes... En revanche, les situations extrêmes sont admises.
  • Jean Rousseau, ancien maire de Vierzon de 1990 à 2008 pourrait être de la liste. Après la République en marche, le renouveau est en marche. Comme disait Coluche, c'est nouveau ça vient de sortir.
  • "Il y a des Vierzonnais qui ne se retrouvent pas dans l'offre proposée, soit trop à gauche, soit trop à droite", dit le représentant du Modem dans la presse. Pour le trop à gauche, on voit bien mais pour le trop à droite, on ne voit pas. C'est quand même le Modem qui voulait s'allier avec les Républicains et la République en marche.
  • "C'est un véritable carnage à titre personnel et à titre politique", regrette le responsable du Modem. Pour ceux qui restent au bord de la route, oui, en effet.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Le 27 janvier, il n'y a toujours que trois listes à Vierzon. Casper le fantôme aurait pris sa carte au Modem pour en monter une quatrième.
  • C'est l'heure où les candidats nous montrent qu'ils aiment les autres. Bain de foule et tractage sur la page facebook de Vierzon notre passion commune conduite par Nicolas Sansu. Christophe Doré tête de liste de Vierzon 2020 donne le biberon à un bébé. Et Bruno Bourdin, tête de liste du Rassemblement national ? La seule photo qu'on voit c'est Marine Le Pen avec un chat. Voilà.
  • "Distribution et discussions dans la bonne humeur sur le marché du samedi au centre ville", lit-on sur la page facebook de Vierzon, notre passion commune. Dans la bonne humeur, manqueraient plus qu'ils distribuent leur tracts de campagne sans le sourire.
  • A propos de Bruno Bourdin, 18 personnes aiment sa page facebook. Wahou ! Christophe Doré creuse l'écart avec 522 j'aime sur sa page contre 295 pour celle de Nicolas Sansu.
  • Après le commissariat, l'hôpital, un centre régional d'archéologie, le site de la ville de Vierzon devrait publier, cette semaine, un courrier annonçant que nous sommes 50.000 habitants. 
  • Mercredi, réunion publique de la liste Vierzon notre passion commune : "transformer Vierzon à l'heure de l'écologie et du numérique." L'écologie a été remplacée par l'archéologie après l'annonce d'un centre régional de l'archéologie dans le B3 de la Société Française.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Le nouveau polar de Fred Vargas aura pour décor la ville de Vierzon. Avec la tension entretenue par les centristes dont on ne sait pas encore s'ils feront une liste ou pas, elle aurait déclaré : "j'ai de la matière pour au moins dix romans."
  • Avec une nouvelle vidéo postée sur la page Vierzon, notre passion commune, liste conduite par le maire sortant, on peut lire ceci : "Fabien Bernagout montre l'apport de la gauche Vierzonnaise depuis 2008 dans le domaine de la culture, du sport, des loisirs et de la vie associative en général." Avant 2008 et l’avènement de la gauche, les Vierzonnais mangeaient avec leurs doigts de la viande crue au fond de grottes putrides en grognant pour demander le sel.
  • Mais ce n'est pas tout. "Des centaines d'artistes (musiciens, chanteurs, danseurs, acteurs, sculpteurs...) se sont produits au Mac Nab ou sur les nouvelles scènes des Estivales du canal et de la Décale." Avant 2008 et l'avènement de la gauche, les Vierzonnais dessinaient avec leurs doigts sur les parois de leurs grottes et faisaient de la musique avec leurs ventres quand ils digéraient mal, ce qui était fréquents en ce temps-là.
  • En 2020, la gauche vierzonnaise, va essayer de faire croire aux habitants, que le canal passera à côté de l'auberge de jeunesse quand elle sera construire dans le B3 de la Société-Française. En plein désert, la gauche vierzonnaise serait capable de faire jaillir de l'eau.
  • Alors que la page facebook de la liste du maire sortant n'a pas encore atteint les 300 J'aime, celle de Christophe Doré a dépassé les 500. La page facebook de Bruno Bourdin a dépassé les 16 J'aime à... 17 ! Pourtant, comme le dit le Rassemblement national, c'est votre dernière chance.
  • Un colistier de Christophe Doré est parti, lit-on sur la page facebook, "pour raisons personnelles." Mais, lit-on encore, "notre liste continue à monter en puissance et sera prochainement complète et prête à relever ce défi difficile qui nous galvanise !" Encore trois ou quatre départs et la liste sera complète donc ?
  • Un courrier pour annoncer un nouveau commissariat (dans trois ans) le jeudi et un autre courrier de l'agence régionale de la santé pour lister les aides à l'hôpital de Vierzon, le vendredi, courriers publiés sur la page facebook de la ville de Vierzon. A ce rythme-là, le site de la ville de Vierzon devrait changer de nom : Vierzon, notre passion commune. 
  • Après un courrier sur le commissariat jeudi et un autre vendredi sur l'hôpital, on attend aujourd'hui, un courrier de Météo France affirmant qu'il fera beau du 22 mars au 31 août.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • 24 janvier : combien d'ulcères rongent les estomacs des Vierzonnais ? Nous ne savons toujours pas si les centristes vont faire une liste à Vierzon. Et pire, s'ils auront une tête pour la mener.
  • La présence d'Europe-Ecologie-les-Verts sur la liste de la majorité municipale a déjà des effets : le maire de Vierzon qui conduit la liste conduit aussi une voiture électrique. Est-ce que cela sera suffisant pour compenser le bilan carbone du parking à camions que les écologistes ont laissé construire en lisière de la forêt ?
  • Autre effet écologique : Vierzon a planté deux cents arbres, paraît-il, nous dit Elisabeth Hovasse, maire-adjointe, dans une vidéo. Il se murmure que Greta Thunberg a prévu de venir s'agenouiller devant le panneau de la place Jacques Brel pour saluer la performance.
  • Pour ceux qui n'ont pas compris, la tête de la liste Vierzon notre passion commune et le maire de Vierzon ne font qu'un. Car ce n'est pas parce que le maire publie sur le site de la ville de Vierzon une lettre annonçant la construction d'un commissariat pour dans trois ans, que la tête de liste ne va pas profiter de cet effet d'annonce. 
  • 272 personnes aiment la page de la liste conduite par Nicolas Sansu, 487 la liste de Christophe et toujours 16 pour la page facebook de la liste de Bruno Bourdin.
  • Toujours aucune précision du Rassemblement nation concernant cette déclaration de sa teête de liste sur les réseaux sociaux : "Je n'aurai pas peur d'imposer mes manières radicales qui seront il me semble Bénéfiques au vierzonnais." Si l'intéressé pouvait nous renseigner sur ses "mesures radicales", la vérité, ça fout les jetons !
  • Le candidat Christophe Doté veut assurer aux policiers municipaux, les moyens d'agir de façon efficace avec une  mise à disposition de plus de véhicules. Un commissariat neuf c'est une chose, mais une seule voiture à deux places pour les policiers municipaux, ça fait un peu chiche.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • 23 janvier : le suspense est à son comble, y-aura-t-il une liste centriste à Vierzon ? Nextflix vient d'acheter les droits de ce mélo vierzonnais pour l'adapter en séries.
  • Sur sa page facebook, la liste du Rassemblement national emmenée par Bruno Bourdin nous régale avec un post au-delà de toutes espérances. "Alors faites moi confiance vous ne serez pas déçus !!", lit-on. C'est déjà le cas...
  • Quelle substance a pu inspirer la tête de liste du R.N de Vierzon. Car son dernier post, sur sa page "Votre dernière chance c'est le Rassemblement national", est plutôt gratiné ! "J'ai toujours pas envie d'être comme les autres alors j'espère rester moi même conscient du travail qui m'attends , le travail et les défis c'est toute ma vie !" Qu'il se rassure, l'auteur de cette citation n'est effectivement pas comme les autres....
  • Attention, vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas au courant. "Je n'aurai pas peur d'imposer mes manières radicales qui seront il me semble Bénéfiques au vierzonnais", écrit le R.N. Alors quoi ? La fessée en place publique ? Le supplice du pince oreille ? A genou sur un morceau de bois ? Un monologue de Zémour ?
  • C'est là qu'on a perdu le scribe de cette prose merveilleuse qui veut impliquer "tous les élus aux économies avec une baisse du nombre d'adjoints (8 au lieu de 10) et de la baisse des indemnités, en renforçant l'activité commercial du centre ville pour un meilleur tourisme." S'il y a un docteur dans la salle pour nous expliquer le rapport entre la baisse des indemnités des élus, l'activité commerciale et le tourisme ? 
  • Un dernier pour la route, ça le vaut : "L'ensemble des élus qui seront là simplement pour essayer de détruire l'autre ne seront pas les bienvenues , nous devons malgré nos divergences politique travailler avec intelligence." Ah parce que les colistiers ont déjà des divergences politiques ? C'est vrai qu'on n'est pas déçus et il reste un peu moins de deux mois de campagne...
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • 22 janvier, attention suspense : y-aura-t-il une liste menée par les centristes ?
  • Dans la vidéo, mise en ligne sur la page facebook de la liste Vierzon notre passion commune, le maire explique qu'"un troisième mandat serait encore mieux pour tout terminer."  La grosse ficelle ! Faire croire aux électeurs qu'il reste des choses à finir !
  • La vidéo des meilleurs moments du meeting de la liste Vierzon notre passion commune ressemble trait pour trait à la dernière réunion des Assises de la citoyenneté. On regrette que la scène où les élus se lancent des fleurs ait été coupée au montage...
  • La place Jacques Brel qualifiée de "révolution urbaine." L'agence de communication qui donne des éléments de langage aux élus de la majorité leur en donne pour leur argent !
  • Philippe Fournié, l'élu socialiste a évoqué la sécurité sous un angle original : "pas la peur, nous ne parlons jamais de peur." Non, ça c'est le langage de l'extrême droite. Sauf que la cause est la même.
  • "Nous parlons de sécurité, juste d'autorité", a ajouté l'élu. En 2020, les policiers participeront à un stage "comment faire les gros yeux."
  • "Le B3 a commencé sa mutation", a dit un élu de la majorité. Cela fait un quart de siècle que le B3 a commencé sa mutation... vers la rouille.
  • La Macron-compatibilité a vécu ! Une élue de la majorité a expliqué que la liste Vierzon notre passion commune porterait  cette philosophie "Vierzon, belle et rebelle."  Et d'un coup, le visage de Mélenchon s'est superposé à celui de la Macon-Compatibilité !
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • 21 janvier, le Modem n'a toujours pas de tête de liste.
  • Alors pour la passion commune, il faudra repasser ! Le premier meeting de campagne, ludni soir, de la liste du maire sortant, salle Madeleine Sologne, a offert une étrange image de ce qu'est la passion commune versus la majorité de gauche, visible sur la page facebook de la liste. Six personnes à la tribune, dont deux élues qui ne se représentent pas. Pas vraiment l'éclate, non pas vraiment.
  • "Défense des services publics, développement économique, solidarités confortées, environnement protégé, constituent un socle solide pour construire le Vierzon de demain", lit-on sur la page facebook de la liste Vierzon notre passion commune. C'eut été rassurant aussi, pendant les six ans passés, de construire avec tout ça le Vierzon d'aujourd'hui...
  • Et d'ajouter : "Une fois de plus les Vierzonnais savent pouvoir compter sur les forces de gauche, écologistes et citoyennes pour la ville qu'ils aiment." Attention à ce que ce ne soit pas une fois de trop.
  • En lice pour un troisième mandat, le maire sortant a au moins envie d'égaler le score de Jean Rousseau qui s'est fait élire trois fois entre 1990 et 2008. Bon d'accord, le maire sortant a sorti J.R en 2008 au premier tour. Ca compense.
  • Sur sa page facebook, le Rassemblement national de Vierzon écrit : "Nous ne voulons pas le pouvoir pour nous venger de la gauche", ce serait dommage. L'extrême droite n'a jamais été aussi haute que sous la gauche. Un remerciement peut-être...
  • Et d'ajouter : "de toutes façons ils vont se détruire eux mêmes avec une politique qui ne correspond plus aux Vierzonnais." Ce n'est pas ce que certains disent depuis cinquante ans, à Vierzon. Et pourtant...
  • L'extrême droite enfonce le clou : "La méthode de travail qui consiste à tout décider sans concertation n’est pas digne d’une ville moderne tournée vers l’avenir." Parce qu'avec l'extrême droite aux manettes, pas de doute, Vierzon sera moderne et tournée vers l'avenir. A quand un one man show au Mac-Nab ?
  • Ainsi, l'extrême droite veut-elle mettre en place le système "chaque quartier son représentant" (un maire adjoint par quartier)" pour prendre en compte les difficultés du riverain. Le riverain en salive d'avance. 
  • Réponse du berger à la bergère : Jean-Luc Vallet que le Modem avait propulsé tête de liste, explique dans la presse qu'il ne la conduira pas, ni celle-ci, ni aucune autre. Mais le coup était bien tenté.
  • Attention cette déclaration peut choquer : "si on veut vraiment faire quelque chose pour la ville..." Dixit Jean-Luc Vallet. Penser à faire quelque chose pour sa ville, c'est bien la preuve que l'on ne s'arroge aucun destin politique...
  • D'un côté, le délégué de la République en Marche reconnaît que l'extrême droite est une menace pour Vierzon. De l'autre, Jean-Luc Vallet explique qu'il ne faut qu'une liste d'opposition si on ne veut pas faire le jeu de la majorité et du rassemblement national. Eux aussi seraient des "conseillers de l'ombre", "de petits esprits très noirs, des ayatollahs,  extrémistes du « c’est moi qui ai raison » ?
  • Qui seront les premières adjointes des trois listes en lice ? Et surtout, à quel parti ou à quel syndicat appartiendra la première adjointe de la liste portée par la majorité; Jusque là, elle était socialiste puisque le P.C et le P.S se partageaient le gateau. Mais sera-ce encore le cas ? Mystère...
  • Pour le Modem... ah, on nous dit dans l'oreillette qu'en cas de liste centriste, la première adjointe pourrait être un homme, ce serait donc un premier adjoint. Ce qui signifie que la tête de liste serait une femme. Ce qui signifie que la liste centriste aurait une tête ? Tout cela reste à confirmer. 
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • 20 janvier, toujours pas de tête de liste pour le Modem.
  • 445 personnes aiment la page facebook de Christophe Doré, 228 celle de Nicolas Sansu et toujours 16, celle de Bruno Bourdin. 
  • Le Rassemblement national, sur sa page facebook, dévoile un coin de son programme. "On ne peut plus regarder sans bouger la mort des commerces de proximité, qui sont une des richesses de la ville." C'est vrai qu'en mars 2016, le F.N de l'époque avait lancé une consultation sur le commerce à Vierzon. On attend encore les résultats !
  • Du coup, l'extrême droite vierzonnaise a des idées : "Le développement de notre territoire passera par des mesures ciblées destinées à favoriser le tissu économique local. Un cœur de ville vivant et attractif est la condition nécessaire pour l’essor de notre ville." Des paroles qu'on aurait aimé entendre en premier ailleurs que dans la bouche du Rassemblement national...
  • Le R.N veut donc "en partenariat avec la chambre de commerce, favoriser le maintien et l'implantation de nouveaux commerces, en développant les aides spécifiques et en contrôlant drastiquement l’installation de la grande distribution." C'est vrai que dans une ville qui bénéficie des fonds d'Etat pour maintenir à flot son centre-ville, on trouve le moyen de construire un Aldi, d'agrandir un Lidl et de permettre l'installation d'une boulangerie  industrielle en périphérie...
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • "Il nous faut trouver un candidat capable de fédérer et de gagner", explique le responsable LREM pour Vierzon. Oui, toutes les listes en sont là, trouver la poule aux œufs d'or.
  • A Vierzon, ajoute LREM, "la menace du Rassemblement national est réelle". Merci de confirmer ce que dit Vierzonitude depuis des mois.
  • LREM ajoute encore : "et si, demain, la présence d’une liste LREM venait à favoriser l’implantation d’une liste RN, nous prendrions bien entendu nos responsabilités." Comme Jospin, quitter la vie politique ?
  • Le candidat sans étiquette, Christophe Doré, a inauguré ses réunions publiques, à Chaillot. Quel challenge ! Avec 140 personnes au compteur, la percée dans ce territoire hostile est plutôt probante.
  • Sur son compte facebook, le maire de Vierzon écrit à propos du concert de l’Orchestre d'Harmonie de Vierzon qui se jouait au Mac-Nab, samedi soir : "Un début émouvant et tonitruant". Heureusement qu'il a ptécisé, on aurait cru qu'il parlait du début de sa campagne aux municipales.
  • 19 janvier : toujours pas de tête de liste pour la liste Modem-Lrem.
  • 440 personnes aiment la page facebook de Christophe Doré, 221 celle de Nicolas Sansu et toujours 16, celle de Bruno Bourdin. Au fait, qu'en dit le sondage de la semaine dernière ? 
  • "La lutte contre toutes les formes d’insécurité intimement liée à la cohésion sociale ou le bien vivre ensemble ont ainsi pu être débattus dans un dialogue franc et constructif luttant une fois de plus contre tous les poncifs !" peut-on lire sur le compte facebook de Christophe Doré qui ajoute : "Deux thèmes centraux sources de tellement de fantasmes, de mensonges et de contre vérités abordés avec justesse, ouverture et pragmatisme, à l’image d’une liste plurielle dont les compétences s’enrichissent chaque jour". Rappelons que tout ceci a été possible à Chaillot. Tout espoir est donc permis !
  •  
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Marine Le Pen, présidente du rassemblement national,  a annoncé sa candidature aux présidentielles de 2022. On attend la candidature de Bruno Bourdin aux municipales de 2026. 
  • 17 janvier 2020 : le Modem n'a toujours pas de tête de liste.
  • Le sondage réalisé cette semaine, sur deux jours, n'a toujours pas livré ses résultats. C'est qu'ils ne doivent pas être bons pour le commanditaire de cette étude
  • "L'insécurité n'est pas une fatalité", peut-on lire sur un tract annonçant une réunion publique, samedi, de la liste à Christophe Doré. Même pas peur d'aller dire cela dans une salle du quartier de Chaillot qui oscille entre le votre extrémiste de droite et le vote extrémiste de gauche.
  • A cette même réunion, la liste Vierzon 2020, du candidat-gendarme va annoncer ces propositions en matière de sécurité. Y-aura-t-il l'annonce d'une seconde voiture mais cette fois-ci à quatre places pour la police municipale de Vierzon ?
  • Puisqu'on parle de sécurité, quel candidat nous ressortira cette idée d'une police montée à Vierzon ? Et en plus, le crottin servira d'engrais aux espaces verts !
  • 401 personnes aiment la page facebook de Christophe Doré, 197 celle de Nicolas Sansu et 16 celle de Bruno Bourdin. On attend la page facebook du Modem pour pouvoir faire une belote.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Dans son discours prononcé lors de l’inauguration de la permanence de sa liste, samedi, et mis en ligne sur la page facebook Vierzon, notre passion commune, le maire de Vierzon explique que « tout le monde aimerait que ce soit réglé dès le premier tour mais je pense que la raison impose que l’on pense qu’il va falloir se battre jusqu’au 22 mars. » C’est plus prudent en effet.
  • Présence d’Europe Ecologie les Verts sur la liste oblige, le maire sortant a évoqué « la crise climatique ». Entre la place des tramways de l’Indre et celle du Tunnel Château refaites, trente arbres auront été plantés. Elle peut venir la crise climatique, on l’attend.
  • Autre urgence évoquée dans le discours, « l’urgence démocratique ». Pour la tête de liste communiste, « le pouvoir continue d’avancer sans état d’âme, je pense même que c’est pire, le pouvoir parie sur la division, la haine, les conflits que cela génère pour favoriser l’extrême droite. » Et dire que face à la caméra de France 3, le même orateur se demandait s'il ne devait pas demander  son investiture à La République en marche…
  • Lucide toutefois. « A Vierzon, le risque est là, celui d’une ville qui se fracture, qui oppose les uns aux autres », a souligné le maire. « Notre responsabilité c’est de ne pas laisser Vierzon tomber dans les mains de ceux qui au pouvoir jouent la division, et ceux qui à l’extrême droite en font leur miel. » Alors on a bien identifié l’extrême droite, pas de problème mais « ceux qui au pouvoir jouent la division », ça ne ressemblerait pas à la République en Marche et au Modem par hasard ?
  • Ambition affichée : "La ville de Vierzon soit aussi le porte-parolat du peuple de Vierzon, comme on l’a fait pour les gilets jaunes comme on le fait pour les retraites aujourd’hui. "
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • On ne dit plus "une réunion publique" mais, selon l'adage de la liste du maire sortant "une rencontre publique d'échange et de partage." Dans un presbytère, la formule ne serait pas dépaysée.
  • Le Modem ne trouve pas de tête de liste et le leader vierzonnais ne veut y être. Mais alors, question stupide en passant : pourquoi la députée de Vierzon n'y va-t-elle pas comme en 2014 ? Avec en seconde position celui qui ne veut pas être premier mais président de la communauté de communes. Et en cas d'échec, la parlementaire pourra toujours démissionner. Et le second qui ne veut pas être premier, essayer de se faire élire à la communauté de communes.
  • "Notre ville, notre territoire ne doivent pas céder à la haine, à la division, cela entraînerait Vierzon vers l'isolement et le repli, je ne l'accepte pas", explique le maire sortant. Sous-entendu, je suis le remède.
  • Le maire sortant appelle au rassemblement de "tous les Vierzonnais quels que soient leur âge, leur origine ou leur activité." Bon tout Vierzon quoi !
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Et hop, un petit sondage pour les élections municipales. Ce ne sera jamais que le deuxième en quelques mois. Qui se cache derrière cette commande ? C'est la grande question. 
  • En tout cas, le commanditaire de ce sondage a mal renseigné l'institut. Jean-Luc Vallet, ancien élu de la majorité de Jean Rousseau, est étiqueté La République en marche. C'est ce qu'on appelle une boulette.
  • Nous sommes le 14 janvier, et le Modem de Vierzon n'a toujours pas fait savoir qu'il composait une liste. Et qui a-t-il désigné pour la mener ?
  • Voici le logo de la liste menée par le maire sortant. 
    C'est vrai que Vierzon, vu comme ça c'est paisible. Un petit arbre, une petite voiture, un petit pont, une petite maison... Ah.... Remercions la boite de communication qui doit sans doute être de Vierzon pour avoir ressenti la ville aussi bien dans un logo de campagne.
  • Pour lancer sa campagne, le maire de Vierzon a ouvert une page facebook intitulée Vierzon notre passion commune.
  • Deux candidats, deux projets, deux logos :
    Pour l'instant, Christophe Doré et Nicolas Sansu sont les deux seuls têtes de liste à avoir élaboré un logo pour leur campagne. Bruno Bourdin, de l'extrême-droite a un slogan : "Votre dernière chance c'est le Rassemblement national." Heureusement que ce n'est pas vrai.
  • Avez-vous remarqué : le slogan de la liste de la majorité de Vierzon "Notre passion commune" peut aussi faire,"Notre parti communiste". Une erreur de comm' sans doute.
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Un conseiller communautaire qui n'a jamais caché son envie d'être président de la communauté de communes, fait remarquer sur son compte facebook, que François Dumon, conseiller municipal, a été réélu président de la CDC avec 44 voix sur 46. Mais que le maire de Vierzon n'a été élu onzième vice-président qu'avec 32 voix sur 46. Ajoutons que le conseiller communautaire qui siège dans l'opposition a appelé à voter François Dumon tout en souhaitant se présenter contre Nicolas Sansu.
  • Du coup, on se rassure comme on peut. Le conseiller communautaire conclut que si le maire a été élu avec si peu de voix vice-président, c'est que la communauté de communes n'est pas prête à être présidée "par le maire de Vierzon quel qu'il soit." Un raccourci qui sent surtout l'envie d'être président de la communauté de communes sans être maire de Vierzon. Mais alors qui sera tête de liste ?
  • Quel qu'il soit, cela signifie qu'un candidat aux municipales a choisi, s'il est élu, d'être maire ET président de la communauté de communes. Et que surtout, le président de la communauté de communes a sensiblement plus de pouvoir que le maire (plus d'habitants et des compétences qui s'élargissent de plus en plus).
  • Au fait, cette communauté de communes changera-t-elle encore de noms ? Ajoutera-t-on CDC Vierzon-Sologne-Berry-Forêt après la fusion avec les villages de la forêt ? 
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • « Vierzon, notre passion commune » : c'est donc le nom de la liste du maire communiste de Vierzon. Un nom dévoilé, samedi, en fin de matinée, lors de l'inauguration de sa permanence, rue Voltaire. Une passion d'autant plus exacerbée qu'elle permettra surtout à la majorité, si elle est élue, un mandat de plus. Effectivement c'est passionnant pour les Vierzonnais.
  • Après avoir scandé partout qu'il allait peut-être demander l'investiture de la République en Marche après la découverte de sa "macron-comptabilité", le maire de Vierzon, tête de liste, a finalement une liste des plus classiques. Elle compte des "forces de gauche écologistes et citoyennes", ce qui ne signifie pas grand chose mais ça fait surtout bien de le dire. Mais aussi, le PS (fichtre quelle surprise), la France insoumise (fichtre quelle surprise), Europe-écologie les Verts (fichtre quelle surprise) et le PCF (fichtre bon sang mais quelle surprise !) En clair, c'est reparti comme en 2008 et en 2014. Passionnant en effet.
  • La liste du maire sortant sera présentée le 14 février, jour de la Saint-Valentin, « comme une preuve d’amour à notre ville », lit-on dans la presse. Passion commune, preuve d'amour... C'est vrai que la réforme des retraites risque de faire des déçus. Mieux vaut s'assurer un mandat supplémentaire pour blinder ses trimestres.
  • Christophe Doré, tête de liste de Vierzon 2020, a déclaré, samedi, lors de la réunion de ses soutiens qu'il était contre la construction de l'auberge de jeunesse dans le B3. Combien on parie que le Modem, s'il arrive à faire sa liste, sera pour ? 
  • La liste du candidat-gendarme veut "rendre crédible notre liste comme la seule réellement alternative, refusant toute compromission ou arrangements." D'un autre côté, entre l'extrême-droite et l'extrême-gauche, c'est surtout la seule... pour l'instant !
  • Vierzon 2020 veut "renforcer les actions collectives avec les 11 villes jumelées actuelles". On lui souhaite du courage pour coordonner des actions entre la Chine, la Pologne, le Liban et l'Espagne. Et il reste sept autres villes ! 
Les chuchotis des municipales : manif pour l'hôpital et Grison-Mobile
  • Un responsable politique vierzonnais estime qu'il existe, à Vierzon, "des conseilleurs de l'ombre", des "ayatollahs, extrémistes du "c'est moi qui ai raison". Et apparemment, ils seraient plutôt bons puisqu'une quatrième liste se cherche toujours une tête après en avoir usé deux. Ce qui est fascinant, c'est qu'à Vierzon, des citoyens qui expriment leur pensée auraient plus d'influence que tout un parti réunit qui a l'intention de briguer la mairie. On serait le parti, on s'inquiéterait un peu quand même.
  • Pour une liste qui, selon certains qui aimeraient se présenter mais peinent à le faire, celle de Christophe Doré a déjà planifié ses réunions publiques : le samedi 18 janvier 2020 à 16 heures, salle de Chaillot avec pour thèmes la cohésion sociale, la prévention et la sécurité; le vendredi 31 janvier 2020 à 18h30 salle Laroche (Villages) avec pour thèmes la santé, l’écologie et les circuits courts; le samedi 22 février 2020 à 16 heures, salle des Forges avec pour thèmes le commerce, l’économie et l’emploi. Le dimanche 8 mars 2020 à 16 heures, salle Madeleine Sologne : grande réunion de fin de campagne.
  • La permanence électorale du maire sortant, qui se situe rue Voltaire, dans l'ancienne boutique de bijoux, sera inaugurée, samedi à 11h15.
  • La France insoumise s'est soumise et fait allégeance au maire de Vierzon. Après sa brève insoumission, de début décembre, qui avait poussé LFI a "mettre en demeure le maire de Vierzon" de s'expliquer sur un éventuel accord avec LREM au second tour, les Mélenchonistes sont rentrés à la maison, partager un bon plat de lentilles avec les autres camarades. Les Insoumis ont même annoncé leur présence à l'inauguration de la permanence du maire, samedi. On attend le garde à vous. 
  • Un responsable politique explique, à qui veut l'entendre, que tous ceux qui ne sont pas avec lui ou soutiennent la liste du candidat-gendarme veulent la réélection du maire sortant. Lors du vote du président et des vice-présidents de la communauté de communes, ce même responsable politique a, comme le rapporte la presse, plaidé pour que François Dumon conserve la présidence. Un "conseilleur de l'ombre" lui aurait été bénéfique, il lui aurait conseillé d'être cohérent.
  • Sur sa page facebook "Votre dernière chance c'est le Rassemblement national", Bruno Bourdin, tête de liste RN adresse ses "meilleurs voeux à tous. Je vous souhaite bonheur, santé et victoire pour les municipales." Sous entendu la sienne. Mais c'est difficile de s'adresser ses propres vœux.
La liste de Christophe Doré

La liste de Christophe Doré

  • Après une première photo sur laquelle Christophe Doré, tête de liste sans étiquette, dévoilait ses douze premiers colistiers, le candidat-gendarme a publié une seconde photo, sur sa page facebook. La liste atteint aujourd'hui 28 noms sur les 35 nécessaires.
  • Des candidats à la mairie de Vierzon croyaient avoir trouvé leur meneur, une première fois. Mais ce n'était finalement pas le bon cheval. Du coup, ils ont fini par trouver un second candidat pour les conduire. Mais là aussi, ce n'était pas le filon idéal. Du coup, ils cherchent encore la perle rare. C'était notre rubrique : jamais deux sans trois.
  • Question : avec déjà quatre listes en préparation, à Vierzon, y-en aurait-il une cinquième, à savoir une liste Lutte ouvrière ? Réponse un peu plus tard.
  • Depuis le 15 décembre, plus de nouvelle de la France insoumise. Sur sa page Facebook, elle avait demandé au maire "un démenti clair qu’aucune alliance contre nature ne serait faite avec le MODEM ou ses aspirants au premier comme au second tour." La France insoumise propose de discuter avec la population, lors d’une réunion publique communale, le vendredi 10 janvier 2020 à 19 heures (lieu à déterminer).
  • Le Rassemblement national, dans son tract, a trouvé de quoi allécher le chaland : "nous ferons naître un centre-ville avec un choix d'enseignes de qualité pour redonner une richesse à notre territoire." Bon sang, mais comment n'y-a-t-on pas pensé plus tôt ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tenirbon 12/03/2020 11:07

La Grison mobile me rappelle le camping car de Dupont Aignan pour sa campagne des Européennes, elle risque de faire le même score (3,5%) !!!

Agogue 08/03/2020 10:18

Mon dieu c'est qui ces gens qui parlent ??nuls

Lusor 06/03/2020 12:26

40 participants à la grande réunion de Mme GRISON... Soit 3 de plus que le nombre de candidats de sa liste ! Ca en dit long sur l'inopportunité de cette liste improvisée et sans programme réfléchi... On ira chercher des entreprises à Paris ? Ah oui ? L'ancien maire Jean ROUSSEAU était déjà allé en chercher jusqu'en Chine ! Sans grand succès. Il ne reste plus que la lune. Ils la promettent déjà !

lerital 05/03/2020 11:08

Ils font un clip vidéos, le retour des to be free

lerital 05/03/2020 09:42

Mais non voyons, ce n'est pas les gardes du corps, c'est les To be Free ils se préparent pour les Estivales du canal !!!!!

Robert 27/02/2020 20:57

C'était bien ça, voir FB Mme Grison

Robert 27/02/2020 17:47

Je viens de voir Mme Grison et, je crois, M Copin prendre la pose pour une photo devant l'entrée de la sous préfecture, sans doute pour commémorer le dépôt de leur liste!?

EN fait 27/02/2020 11:15

Les dames en vidéo et les hommes aussi sont soit mal filmées, mal coachées, soit nulles. Une bonne idée mais mal aboutie. Madame Chauvet est psy et ses travers se voient. Et son bla bla sur la culture à Vz ne casse pas des murs d'originalité. Madame Roux est avant tout syndicaliste et aide-soignante. N'abusons pas des vantardises et surenchères enthousiastes au sujet des premières têtes un peu vaguement nouvelles venues.

Hermès 28/02/2020 20:18

Excellente idée!Il faut que le Peuple soit représenté par des salariés,des ouvrières,des chômeurs au Parlement!Assez des professionnels de la politique et des notables!Ces gens ne défendront les intérêts de ma classe!
Je sais gré aux hospitalières de s'être battues comme des LIONNES pour défendre notre hôpital et le service public de la santé!En cela elles méritent notre respect et notre reconnaissance!
Je le répète!La Députée et Jean Lassalle ont longtemps appartenu au même parti.Le berger du Béarn avait fait une grève de la faim pour défendre son territoire.En cela Jzan Lassalle incarne l'audace et le courage en politique!La Députée de Vierzon,c'est le contraire de Jean Lassalle!

SR 28/02/2020 15:21

Votre réflexion est étrange!Une aide soignante ou une psychologue hospitalière ne seraient pas capables de représenter le Peuple au Parlement.
Étrange conception de la démocratie!
Les électeurs de la circonscription ont bien envoyé une sociologue à l'assemblée!Et les deux personnes que vous citez ne peineraient à faire mieux qu'elle!
Vite la proportionnelle!Vite des femmes ouvrières au Parlement!

Jean mi 09/02/2020 20:23

Non gaucher sénatrice !
Et roux députée
La on va de'l'avant surtout avec les vidéos ça sent le vrai le naturel a fond !!!!!!!!!

Féministe insoumis 09/02/2020 13:07

Le Cher en 2020.Mélanie Chauvet,Députée!!!!Et si elle ne veut pas,elisons Maryvonne Roux!Voilà le genre de femmes que je souhaite voir au Parlement pour me représenter et défendre mes intérêts!
La Femme est l'avenir de l'Homme!Louis Aragon.

HEBEH 09/02/2020 19:58

déjà en campagne pour imposer les copines et les références d'usage! bah dis donc, ça ne va pas loin! un abus de champagne avant la victoire, vive la dictature stalinienne tant soutenue par Aragon!

Leon 09/02/2020 12:37

Encore heureux que le prix de l’eau ait baissé puisque Reavie, la régie municipale financée par les impôts locaux, a pris en charge la gestion administrative des abonnements et de l facturation !

JIM 02/02/2020 18:06

"chiottes seches": comme quoi même le nouveau candidat est capable d'être aussi vulgaire que le maire sortant quand il se laisse aller
"toute l'humanité des actions originales": hé béh! quand il s'agit de faire dans l'énorme et le ronflant, y en a qui ne lésine pas sur les exagérations. Il est normal qu'une ville s'occupe des personnes âgées. Il ne faudrait pas se gonfler d'orgueil et de grands mots pour cela!

TOUTANVAG 01/02/2020 16:39

Grâce à ses candidats, en ajoutant judicieusement un « r » au bon endroit, Vierzon va pouvoir s’enorgueillir de posséder un hymne dans la lignée de la marche officielle de la Légion Etrangère :

Tiens, voilà du Bourdin, voilà du Bourdin, voilà du Bourdin…

Et il ne faudra pas crier sur les électeurs qui auront voté dans ce sens mais contre ceux qui auront mis en place les conditions de colère et d’écœurement des électeurs.

San antonio 01/02/2020 13:35

Cette fois sansu sera battu

GERMAINE 29/01/2020 13:28

le modem a réussi a neutraliser l'opposition comme a chaque fois qu'il tripatouille dans le dos de tout le monde ; que son chef de file se présente seul en leader incontesté et incontestable au lieu de téléguider une liste inutile servant a favoriser l'élection de monsieur Sansu

liberté 28/01/2020 08:26

Md grison favorise Mr sansu …. pitoyable

Lusor 28/01/2020 07:37

Il ne faut pas ironiser sur le nombre très faible de like du RN car chacun sait bien que tous les communistes qui constituent le gros de l'électorat de Le Pen ne se dévoilent que dans l'anonymat de l'isoloir et sûrement pas sur Facebook.

tenirbon 28/01/2020 13:11

D'accord avec vous, même si la parole se libère beaucoup n'osent pas avouer leur préférence pour le RN

Carpediem 22/01/2020 15:33

La dictature encore et encore.
Sur la page Facebook de "Vierzon, notre passion commune", une personne avait mis un commentaire sous les photos de l'inauguration du local du 18 janvier, en écrivant "Où sont les jeunes ?".
Par un miracle "Garcimorien", le commentaire a disparu.
Elle est belle la liberté d'expresion...

Dites et écrivez tout ce que vous voulez du moment que je sois d'accord avec vous.

JIM 21/01/2020 20:07

J suis centriste! Mais là, c'est trop tard, pas de tête de liste Modem pitié! ni femme, ni homme! ni ancienne tête connue, ni nouvelle tête sortie d'un chapeau! Que l'on cesse de nous faire honte bon sang! Laissez la chance à la liste dont vous êtes à l'origine: celle de M.Doré, quand bien même vous ne vous êtes pas entendus! C'est trop tard! Bon sang! Laissez la ville et ses votants tenter la chance d'avoir une seule liste entre le PC et le RN.

Robert 22/01/2020 14:08

Idem, pas de nouvelle liste, messieurs Piffault, Morillon et consorts un peu de lucidité, vous devez en être capables...

Carpediem 21/01/2020 21:22

200% d'accord avec toi JIM. Si une autre liste sort maintenant, elle aura trop de retard par rapport au combat mené par Christophe DORE. Et cette liste fera forcément les affaires des Cocos et du RN. Pas d'autre liste par pitié. Sauvons la ville et mettez vos égos de côté

Athos 17/01/2020 12:12

Si on attend la candidature de Bruno Bourdin en 2028, on compte sur la présence de Vierzonitude en 2034. lol

77toutsaufmacron 16/01/2020 20:57

Une seule solution:faire barrage, par tous les moyens à la dictature en marche en votant tout sauf macron.Une illustration récente de l’autoritarisme rampant qui envahit la France : une circulaire du ministère de l’intérieur interdisant le nuançage politique des résultats des élections dans les communes de moins de 9000 habitants (représentant pas moins de la moitié du corps électoral !).Cette circulaire est attentatoire aux libertés fondamentales (droit d’expression) et devrait donc faire l’objet d’une procédure d’annulation devant les juridictions appropriées (Tribunaux administratifs/Conseil d’Etat) .La République démocratique est menacée dans ses fondements : tout sauf macron !

Librement 13/01/2020 11:00

Le problème, c'est que "Confluences" n'a plus aucune influence à Vierzon.

Le Berruyer 10/01/2020 10:33

Alors la c'est pas gagné pour que ça change à Vierzon!Les idéologies ont la dent dûre dans cette ville!

Albarao 10/01/2020 11:32

Et à Bourges,Galut à la rue!Pas à la mairie!
Faisons comprendre aux socialistes que nous ne voulons plus d'eux!

Bullet 10/01/2020 09:27

Osons le changement et la révolution à Vierzon!Sortons les sortants!Licencions les professionnels de la politique!

Archives

Articles récents