Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Courage aux 27.050 Vierzonnais qui restent !

Publié par vierzonitude sur 1 Janvier 2017, 13:20pm

Courage aux 27.050 Vierzonnais qui restent !

Les étrennes arrivent toujours sous la forme d'un chiffre, très regardé, celui de la population. Selon l'Insee, nous serions encore 27.050 valeureux Vierzonnais à braver le fatalisme de cette ville et ne pas donner raison aux programmateurs d'abandon. Le seul fait d'être Vierzonnais relève déjà de l'exploit, du moins, habiter à Vierzon. C'est une marque de courage et de pugnacité. Certains élus ne peuvent pas en dire autant... Si l'on a bien compris le manège des chiffres, la région centre-Val-de-Loire a gagné des habitants, le Cher en a perdu, encore une grosse baisse pour ce département qui se dépeuple.

Vierzon, Bourges, Saint-Amand, ont aussi perdu des habitants. Les villes se dépeuplent, Vierzon à vitesse grand V, Vierzon plus que les autres. Le 31 décembre, pour clore l'année, un commerce de la rue Joffre ferme, difficile de faire plus pathétique. Mais, le pouvoir reviendra aux citoyens, pas à travers une urne, afin de désigner des représentants qui ne font pas le travail, non, le vrai pouvoir aux citoyens, par la réappropriation de cette ville par celles et ceux qui l'habitent.

Vierzon commence par la même lettre que Voeux, alors il est temps de rédiger ses cahiers de voeux pour que Vierzon retrouvent son âme, son esprit, sa cohérence. C'est bien joli de nous bourrer le mou avec des fables, mais quand on sillonne la ville en long et en large, on voit vite qu'entre la promesse d'une ville meilleure et la réalité d'une ville moins bien, l'écart se creuse de jour en jour. les aspirations des citoyens ne sont pas celles des politiques qui ne font qu'exaucer leurs propres voeux de prospérité personnelle.

L'hypocrisie des cérémonies collectives cachent en fait un seul but : l'hypnose d'une communauté citoyenne par une poignée de gens de pouvoir, afin non pas de guérir une ville et de répondre aux aspirations de mieux être d'une population, mais de verrouiller une population pour qu'elle ne pas qu'elle s'égare pas sur les chemins moins rentables d'une autre offre politique. Il n'y a rien qui ne soit pas calculé, millimétré, orchestré. 2017 ne sera qu'un prolongement des absences et des incohérences de 2016. Une même volonté de rendre la réalité artificielle pour ne pas que les esprits débordent de colère et de frustration. Que souhaiter à cette ville sinon des leaders sans calcul, des dirigeants sans intérêts, des élus dont le souci serait de hisser Vierzon par le haut et ne pas se hisser eux-mêmes vers des cimes inatteignables. 

Il n'y pas de rêves exagérés, ni de volonté impossible, il n'y a pas de réalité visible sans volonté solide, il n'y a pas de ville sans âme, de ville sans vie, sans commerce, sans beauté, sans proximité, il n'y a pas de villes sans nous, nous, les habitants, les arpenteurs de ces rues et ces trottoirs. On ne parle pas des moutons qui n'aspirent qu'à se faire guider pour ne pas avoir à réfléchir, pour ne pas avoir à se confronter à une réalité qui les dépasse et dont pourtant, ils ont une responsabilité. On parle des habitants, du coeur de cette ville, de cette énergie à faire changer les choses en y mettant chacun peu d'énergie. Les commerces qui ferment, les poubelles qui débordent, la ville qui s'enlaidit, tout ça n'est pas le fruit de la fatalité. Mais en baissant toujours le ne sur les pavés, en ne voulant pas croire que chacun, à notre place, et surtout que chacun aggloméré en groupes, nous pouvons infléchir les courbes. Et que 2017 doit être l'année du réveil à Vierzon. 

Commenter cet article

tenirbon 01/01/2017 23:12

"Habiter Vierzon est un exploit...etc"
Il ne faut peut être pas exagérer, ce n'est pas Bagdad non plus...

Cassandre 03/01/2017 00:04

Les six dernier mois ou j'ai vecu a vierzon j'ai vecu comme à bagdad, évitant à pied le centre ville aprés 14h, regardant dans les vitrines ce qui pouvais y avoir derriére moi, marchant sur les trotoirs en sens inverse des voitures, ect ...

J'ai vécu deux ans de menaces sans cesse réitérée, alors oui , à vz j'ai vécu en êtat de guerre, je n'est pu sauver ma peau qu'en partant trés loin dans le midi.

Le pire c'est l'omerta qui a régner sur mes agressions, jusqu'a la police qui déclarait devant témoins" en avoir mare de mes plaintes a répétition" ou " d'en avoir assez de me voir tout les jours au commisariat" , ect ????

Et oui , ainsi va la vie à vz , pas trés joli tout ça me direz vous, et vous vous étonnez que les gens partent de cette ville ??? Ce qui est étonnant pour moi c'est qu'il y a encore plus de 20 mille personnes dans cette commune, mais peut être n'est ce plus exatement les mêmes habitants qu'il y a dix ans ???

Mes prévisions ; est que vz va continuer de ce dégrader vitesse grand V. Les habitants historique vont continuer de partir et viendront les désoeuvrés du bulbe pour en remplacer une partie. Les commerces artisanaux fermeront les uns aprés les autres pour être remplacé par des chaines industriels.

Vz deviendra une banlieue exentrée d'ile de france oú tout ceux qui seront rejeté et exclu par la constitution du grand paris pourront venir à vz . Ils se retrouveront dans cette ville par hordes de zonards, mettant au pas les zombis indigénes restants qui seront considéré comme du bétail humain.
Signé: cassandre

Lusor 01/01/2017 19:34

Qu'il est loin le temps où, quand on me le demandait, je disais que Vierzon était une ville moyenne de 36 000 habitants !... 9 000 habitants de moins depuis soit un quart de sa population !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents