Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Centre logistique géant : un collectif réclame un référendum d’initiative citoyen municipal

Publié par vierzonitude sur 20 Novembre 2020, 09:10am

D'un seul coup, Vierzonitude se sent moins seul après avoir dénoncé le parking à camions qu'est censé incarner le centre routier qui n'est un centre routier que de nom,  un collectif de citoyens contre la création du projet logistique géant le long de la rocade nord explique qu'"en moins de 10 ans, Vierzon nord, qui était un lieu de vie et de résidence, le poumon vert de la ville s’est transformé en zone commerciale, parking à camions et zone anarchique de stationnement de poids lourds. Elle va bientôt « s’enrichir » d’un centre logistique pharaonique qui va finir d’achever cette partie de la ville et l’asphyxier au sens propre du terme."

Le collectif pose clairement la question : "qu’est-ce que ce projet mégalomaniaque va nous apporter ?"

"Des emplois ? Ces derniers restent hypothétiques car le groupe Virtuo qui porte le projet est une société de promotion immobilière. Les potentielles créations d’emplois dépendront de la commercialisation du site et des entreprises qui viendront s’installer. Or, nous avons à 300 mètres de ce projet l’exemple désastreux de la zone Orée de Sologne dont la moitié des surfaces sont vides…." On croirait lire Vierzonitude...

Le collectif dénonce aussi les conditions de travail des salariés sur ce genre de sites : "Les centres logistiques sont des lieux de non droits sociaux occupés par des emplois précaires sous-payés avec des conditions de travail déplorables." Des arguments que l'on jurerait de gauche mais que la gauche vierzonnaise a passé sous silence...  I

Ces sites, estime le collectif, "sont alimentés chaque jour par des centaines de véhicules. Beaucoup d’entre eux sont conduits par des chauffeurs galériens des pays de l’Est sans droits et sous le statut de travailleurs détachés. Que vont devenir les perspectives de déploiement du ferroutage à Vierzon  seule alternative crédible à l’extension du trafic poids lourds à Vierzon ?"

 

Centre logistique géant : un collectif réclame un référendum d’initiative citoyen municipal

Quant à la protection de l’environnement, il y a longtemps que la communauté de communes a fait une croix dessus avec son parking à camions à côté de la forêt. On remarquera d'ailleurs que le centre routier ne sera jamais un centre routier mais juste un parking et un restaurant... "On nous parle de bâtiments verts, de jardins partagés : le résultat concret est une artificialisation des terres, du jamais vu dans notre ville, et cela à deux pas des quartiers nord de Vierzon – des Forges au Colombier - et en lisière de la forêt de Vierzon. Par exemple, quel impact aura ce bâtiment immense sur l’écoulement des eaux en cas de pluie et d’orage violent, sur les nappes phréatiques et les sources dont beaucoup s’alimentent en bordure de forêt et qui ne pourront plus être alimentées ?"

Le collectif ne croit pas non plus à "l’impact limité de la circulation des poids lourds car les échangeurs seront à proximité. Sur quoi le promoteur immobilier se fonde pour dire cela ? Et la pollution atmosphérique massive générée par ce flux de poids lourds - qui s’ajoute à celle des deux autoroutes et nationales à proximité - va-t-elle s’arrêter aux portes du pôle logistique ? Et qui nous dit que la circulation supplémentaire sera localisée dans le nord de Vierzon ? Les habitants du haut du quartier des Forges peuvent témoigner des inconvénients liés à la hausse de la circulation des poids lourds dans leur quartiers depuis 10 ans."

Quant à la démocratie locale, dont cette ville est peu gourmande malgré sa propagande dans le dernier journal municipal, le collectif pose la question : "Qui a décidé de tout cela, la population de la ville a-t-elle été convenablement informée de ce projet mais aussi de toutes ces conséquences et impacts ?  Tous les élus de la communauté hors Vierzon ont voté pour la vente. Mais pourquoi cette quasi-unanimité des élus de Vierzon – à l’exception notable de Jean-Claude Lechelon qu’il faut saluer – Qu’ils soient de la majorité municipale ou dans l’opposition, alors que ce projet aura des conséquences lourdes pour le présent et pour l’avenir de notre ville et cela sur des décennies ! Où est la démocratie quand est décidé entre élus et sans consulter la population la vente d'un un bien commun, c’est-à-dire des terrains appartenant à la communauté de communes ?"

Le collectif exige "un débat réel et démocratique sur ce projet à Vierzon et informer de façon objective nos concitoyens sur toutes les conséquences à moyen et à long terme pour leur vie quotidienne. À l’issue de ce débat, nous demandons la tenue d’un Référendum d’Initiative Citoyen municipal permettant aux vierzonnais, en toute connaissance de cause, de décider de la réalisation ou non de ce projet. Ce débat devra être construit et conduit par les citoyens eux-mêmes pour éviter les pressions.

Dans l’attente de ce référendum, nous demandons le gel de la vente de la parcelle au promoteur. De travailler ensemble à tous les recours légaux possibles -juridique, administratif, occupation du site – et à l’information la plus large des vierzonnais et au-delà pour empêcher l’engagement de ce projet dans l’attente de l’organisation de ce débat et du vote."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PAIO 21/11/2020 15:56

AR le jardin de l'abbaye et le parc de la Noue ne vous suffisent ils pas?

Sarouel et tofu 20/11/2020 09:52

Enfin des vierzonnais qui relèvent la tête face au plan plan de la mairie.
J'adhère!

AR 21/11/2020 15:22

il me semble qu'il ne s'agit pas de politique polticienne ou de quelqconque règlement de compte ou gueguerre il s'agit de défendre la douceur de vivre de Vierzon avec ses zones naturelles et sa biodiversité

Archives

Articles récents