Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les locaux des Galeries ont changé de propriétaire

Publié par vierzonitude sur 30 Septembre 2020, 19:15pm

Les locaux des Galeries ont changé de mains. La signature a eu lieu aujourd'hui, chez le notaire, entre le vendeur et l'acheteur, la Société d'économie mixte de Vierzon qui a donc fait un chèque de 700.000 euros pour acquérir les désormais anciens locaux des Galeries eux-mêmes anciens locaux des Monoprix. Théoriquement, la Banque des territoires, devrait racheter les locaux à la Sem-Vie qui va pouvoir mener son projet à bien : elle devrait y installer un magasin de vêtements et de vêtements de sports au rez-de-chaussée.

Que devient alors l'appel d'offres lancé par la Banque des territoires qui avait fait appel à des architectes pour transformer les lieux en galerie marchande avec une enveloppe de travaux de 700.000 euros. L'épisode des Galeries se termine donc aujourd'hui, mercredi 30 septembre avec la vente des locaux et un projet qui devrait pouvoir redonner des couleurs au centre-ville. Le parking souterrain est également un bonus. A suivre de près...

Ça y est la Semvie est propriétaire du bâtiment des Galeries. Des travaux commenceront très vite pour pouvoir accueillir...

Publiée par Nicolas Sansu sur Mercredi 30 septembre 2020
Les locaux des Galeries ont changé de propriétaire

Galerie commerciale ou magasin unique ? Les spéculations vont bon train, sur les locaux des Galeries où l'on sent bien que la mairie de Vierzon a envie de reprendre la main non pas sur le dossier commercial mais sur l'annonce qui pourrait y être faite bientôt. Les locaux des Galeries sont devenus un enjeu politique, une vieille habitude vierzonnaise. Vierzonitude avait déjà annoncé que l'agence nationale des territoires avait lancé un appel d'offres pour qu'un cabinet d'architectes planche sur un projet avec une enveloppe de travaux non négligeable de 700.000 euros.

Mais à quoi donc servirait un appel à projets pour une galerie commerciale (certains élus y sont favorables) si déjà, le local est promis à un promoteur pour un magasin unique (d'autres élus y sont favorables) ? L'agence nationale des territoires laisse planer le doute quant à la nature du commerce, pas forcément de vêtements. Non, rappelons que dans un magasin de sports, il n'y a pas que des vêtements mais il y en a.... On devrait être rapidement fixé. L'installation d'un "grand" magasin en centre-ville permettrait à la ville et à la communauté de communes de sauver les apparences en matière de commerces et de se reposer sur ses lauriers comme elle l'a fait avec la place Jacques-Brel croyant avoir résolu, à travers cette place, tous les autres problèmes de Vierzon...

Les locaux des Galeries ont changé de propriétaire

La fin de cette année 2020 marquera-t-elle l'avènement des locaux des Galeries, aujourd'hui vides, par une nouvelle occupation commerciale ? En tout cas, ça bruisse... Et ça bruisse de plus en plus précisément. Si l'information est confirmée, les locaux des Galeries, vendus à l'agence nationale de cohésion des territoires auraient trouvé preneur pour y installer une enseigne de vêtements et peut-être par extension de sports.

Ce n'est pas la première fois qu'une enseigne de sport (Intersport pour ne pas la nommer) tente de s'installer à Vierzon. Vierzonitude avait suivi les péripéties de l'enseigne à s'installer à l'Orée de Sologne. En vain.

Le maire de Vierzon n'a jamais caché son désir de voir s'implanter à Vierzon, une enseigne de sports. Si le projet abouti, ce sera coup double : la ville de Vierzon permet l'installation d'une locomotive commercial en remplacement des Galeries. Et surtout, l'implantation d'une enseigne en centre-ville et non en périphérie, histoire de se faire pardonner un peu d'avoir ouvert les vannes en grand ces dernières années. En tout cas, une mission de maîtrise d'oeuvre relative à l'opération de réhabilitation des « Anciennes Galeries » situées 8 avenue de la République à Vierzon a été lancée, avec une enveloppe allouée aux travaux par le maître d'ouvrage de 700 000 euros. 

On attend désormais la signature officielle de la vente et, l'autre signature, officielle, de l'occupation des locaux après des travaux nécessaires réalisé par la collectivité publique afin d'installer une peut-être nouvelle enseigne en centre-ville; A suivre de près.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents