Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Les élus doivent encore trouver plus d'un million d'euros pour le budget 2017

Publié par vierzonitude sur 10 Janvier 2017, 07:30am

Les élus doivent encore trouver plus d'un million d'euros pour le budget 2017

Opération essorage pour les élus de Vierzon. Cette année, le budget 2017 n'a pas été voté en décembre, comme le veut l'habitude mais il le sera en mars. Preuve que tous les socles de ce futur budget ne sont pas stables. Le conseil municipal de février sera marqué par les orientations budgétaires, c'est-à-dire vers quoi tendra les grands orientations du budget vierzonnais et en mars, le conseil votera le budget.

Dans la douleur. On le sent déjà après les attaques contre certains services municipaux de la part du maire de Vierzon et la réponse défensive des élus socialistes, notamment à propos du refuge municipal. Le débat promet d'être houleux. A quelle sauce seront mangés les services municipaux ? Car selon certains élus vierzonnais, il va leur falloir trouver, en pressant le citron, entre un million et 1,3 million d'euros pour équilibrer le budget de fonctionnement. Ce n'est pas une paille.

On comprend pourquoi les élus tendent à rincer certains services, (serres municipales, refuge municipal pour l'instant). En 2016, le budget de fonctionnement se montait à plus de 36 millions d'euros, le budget de fonctionnement est ce qui sert à faire fonctionner la ville et payer le personnel notamment (21 millions d'euros). Forcément, avec des dotations en baisse, des impôts qui n'augmentent pas (du moins la part de la ville) et une ville qui s'appauvrit, difficile de tenir le cap. Ajoutons des choix politiques assumés également car l'image d'un budget, c'est avant tout le reflet d'une politique municipale et de ses décisions.

Le budget investissement devrait s'en ressentir également même si le plan de rénovation urbaine, largement subventionné, est un gros morceau pour les finances de la ville, dans les années qui viennent. On pense à l'aménagement de l'îlot Rollinat et ses 1,7 millions d'euros de coût. D'où les crispations pour que ce futur budget soit équilibré, c'est-à-dire qu'en fonctionnement, les recettes égalent les dépenses, idem en investissement. Une ville n'a pas le droit de présenter un budget en déséquilibre. Et surtout, il faut donner le change, c'est-à-dire, pratiquer une politique de gauche, ce que les syndicats (CGT et CFDT) ne considèrent pas pour l'instant. La CGT bataille pour les serres municipales, la CFDT considère que la ville applique un plan social en remplaçant aucun ds fonctionnaires qui partent à la retraite.

Qui pâtira alors des coupes budgétaires ? Quel levier d'économie possède la ville de Vierzon ? Dans quel domaine peut-elle encore raboter les dépenses ? Doit-elle adopter une autre politique en matière de personnel et de dépenses de fonctionnement ? L'équation qui se joue est compliquée si les élus ne veulent pas (juste avant les législatives, ce serait mal vu...) augmenter les impôts des Vierzonnais et ne pas alourdir la dette vierzonnaise (plus de 1.000 euros par habitant en 2016).

Les élus doivent encore trouver plus d'un million d'euros pour le budget 2017
Les élus doivent encore trouver plus d'un million d'euros pour le budget 2017
Les élus doivent encore trouver plus d'un million d'euros pour le budget 2017

Commenter cet article

Jag 10/01/2017 11:04

Je sens qu'on va me faire les poches en 2017...
On comprend mieux aussi pourquoi Sansu se barre comme un voleur...et laisse un bilan detestable à son successeur .

Caroline 10/01/2017 10:19

Et bien voilà, quoi de mieux pour faire comprendre aux Vierzonnais à quoi les a mené d'avoir élu Sansu ? Maintenant, il va falloir payer la casse de ces votes stupides. Tout finit par se payer un jour. Malheureusement, les inconscients vont faire payer tout le monde et les élus qui n'habitent pas Vierzon vont s'en sortir sans pénalités !
Règle N° 1: ne plus voter Sansu,
Règle N° 2: ne plus voter communiste,
Règle N° 3: ne plus voter pour un candidat qui n'habite pas Vierzon.
Et vous verrez, Vierzon se portera beaucoup mieux.

Kaolin 10/01/2017 13:23

Le bourgeois communiste à comportement double-face va entraîner dans son naufrage le parti local. Etonnant que les membres dirigeants de ce dernier ne réagissent pas à cet effet de siphonnage qui va les conduire à leur propre mort politique, d'autant que certains vont y perdre gros en bonne place et bel emploi.

danielle 10/01/2017 10:41

tout a fait raison

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents