Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Quatre mois ferme pour l'épicier de Vierzon qui sort un sabre

Publié par vierzonitude sur 8 Avril 2018, 17:23pm

Nous vous avions narré l'histoire en avril 2017. Un an plus tard, l'affaire échoue au tribunal correctionnel de Bourges. Un peu avant 23 h 30, place Foch, à Vierzon, raconte la presse locale, un épicier, '38 ans et plein d’ardeur, comptait ouvrir sa petite épicerie deux jours plus tard. « Mais vous comprenez, explique-t-il au tribunal, ça plaisait pas à la concurrence. Alors ils sont venus, à plusieurs, pour me faire peur. »

La presse poursuit : "

Le voilà qui descend faire face à ses détracteurs. Seul contre tous, mais sabre au poing. « Un vieux truc que j’avais acheté deux semaines plus tôt, dans une brocante, tente-t-il de minimiser. Faut me comprendre ! Je suis commerçant, j’ouvrais jusqu’à deux heures du matin les samedis. Fallait bien que je me protège ! »

Quand la patrouille déboule, c’est un sacré spectacle ! Homer tient tout le monde en respect avec force moulinets, entre Zorro et Dark Vador (notre édition du 12 avril 2017). Un de ses rivaux, pour avoir voulu approcher trop près, est même très légèrement blessé à la lèvre."

Verdict : quatre mois de prison ferme.

C'est pas de bol, c'est à Vierzon que ça s'est passé, mince et pas ailleurs, dites donc ! Alors qu'ailleurs c'est pire qu'ici, et surtout, ici, ce n'est pas pire qu'ailleurs. Un an après des coups de feu place Foch, voilà qu'on sort maintenant le sabre. On vous laisse vous régaler de l'histoire à lire ci-dessus !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

donc ... 13/04/2017 19:07

il va arriver à continuer son commerce ... ou ...?

Andrée 13/04/2017 07:05

On peut dire comme la municipalité : "ce n'est pas grave , c'est juste un fait divers comme il en existe ailleurs". Dommage car nous nous sommes à Vierzon et nous en avons assez des faits divers de violence. Comment en est-on arrivé là et surtout quand nos élus ( plus pour longtemps j'espère) vont-ils voir la réalité en face?

Archives

Articles récents